Iketeru Futari

Iketeru Futari

Saji Keisuke est un adolescent vicieux pris d'une passion subite envers Akira Koizumi, une jeune fille qui éprouve du dégoût envers les hommes. C'est ainsi que Saji se lance à la conquête de cette dernière contre vents et marées.

Synopsis soumis par allbrice

Kae Araki (Akira Koizumi), Shigeru Shibuya (Keisuke Saji), Nezumi (Urawa), Ritsuko Kasai (Misa Kuroki), Shingo Tanabe (Kuwabara), Tomoe Hanba (Maki Amakasu), Yuko Goto (Kaneto Sakurai)

  • Iketeru Futari - Screenshot #1
  • Iketeru Futari - Screenshot #2
  • Iketeru Futari - Screenshot #3
  • Iketeru Futari - Screenshot #4
  • Iketeru Futari - Screenshot #5
  • Iketeru Futari - Screenshot #6
  • Iketeru Futari - Screenshot #7
  • Iketeru Futari - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Kvo le 08-05-2010

2

Iketeru Futari, ou comment produire un énorme navet… Je félicite les membres qui ont posté les précédents critiques, elles sont complètes et de bonne qualité. J’ajoute quand même la mienne parce que je ne suis pas aussi bon et magnanime qu’eux. Iketeru Futari c’est donc une comédie sentimentale ecchi qui raconte l’histoire d'amour entre Saji Keisuke, un type de 16 ans totalement pervers, et Akira Koizumi une ado mystérieuse qui vit seule dans un loft de 200m². Saji tombe amoureux de Koizumi lors d’un rêve cochon à l’épisode 1 (s’agit-il vraiment d’un rêve?) et va ensuite tenter de sortir avec elle pendant les 15 épisodes suivants. Pour y arriver il va l’harceler constamment. Le [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 02-01-2010

6

Amateurs de charmantes demoiselles, d'humour pas très fin et de romances explosives qui ne prennent pas des plombes avant d'évoluer, cet anime est fait pour vous. Même si l'anime date de 1999 et que les graphisme ou l'animation sont médiocres, on ne peut s'empêcher d'apprécier cet anime, notamment grâce aux plans assez osés sur les courbes généreuses (et souvent dénudées) de la charmante Koizumi. Celle-ci est plus ou moins un copier-coller du personnage bien connu de Rei Ayanami (Evangelion) avec ses cheveux bleus, son air fragile et distant et sa silhouette assez svelte. Mais contrairement au modèle originale, elle est plutôt petite et possède un véritable caractère de cochon, surtout [...] Lire la critique

#Par Krokko le 26-12-2009

8

Quant à moi, je ne dirai pas qu'Iketeru Futari fût une bonne surprise, puisque j'étais prévenu! Du gros gros ecchi, limite hentai qu'il ne faut pas regarder avec son petit frère ou ses enfants, old school avec de la musique électronique (dans le genre sonnerie Nokia). Dit comme ça, c'est assez rebuttant mais j'ai adoré. J'ai même trouvé ça trop court! Le format idéal eût été 26 épisodes de 10 minutes, à la Ebichu. Bref, du côté de la technique, ça date un peu tout de même et ce n'est pas un animé avec beaucoup d'ambition. N'empêche, même si les personnages sont assez restreints, le chara-design est sympa. Les décors restent très limites mais pour ce type de série, je dirai qu'on s'en [...] Lire la critique

#Par nic la nique le 20-12-2009

7

IKETERU FUTARI, ou la bonne surprise. Voila une série d'animation au graphisme limite choquant lorsqu'on est pas au courant de l'année de sortie, certes (1998), mais qui se classe facilement dans les séries echi réussies. Le format y est surement pour quelque chose, 16 épisodes de 6 minutes en moyenne, ni trop long et ni trop court (peut-on faire plus court?), parfait à mon sens pour cette série d'animation japonaise. Le scénario est (bizarrement) assez prenant et jamais mou, avec quelques scènes cultes, dans un format de 6 minutes, fallait le faire! Les personnages sont pas mal, avec des formes voluptueuses (c'est le moins qu'on puisse dire) Mais la sauce prend et a la fin on en [...] Lire la critique

#Par allbrice le 05-12-2009

7

Iketeru Futari a été une belle surprise pour moi. Je ne m'attendais pas à apprécier autant cette série comme ce fut le cas. En effet, il s'agit ici d'une énième romance ecchi plutôt classique ou un jeune éphèbe très vicieux s'entête à recevoir les faveurs d'une jeune fille qui ne cesse de le repousser. Les principaux éléments qui rendent ce récit intéressant furent d'une part son caractère appliqué lors du traitement de cette histoire sentimentale mettant en avant les anecdotes externes au fil conducteur (l'amie d'enfance, l'amitié, le rival) et les raisons qui répugnent l'héroïne envers les hommes à travers son tempérament agréable, glacial et solitaire à la fois. Par ailleurs, cet [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.108 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.172112 ★