Karneval

Karneval

Nai a été élevé par une personne qui depuis a disparu laissant derrière elle un mystérieux bracelet, ce bracelet étant le symbole de Circus, une grande organisation d'espionnage.
Un jour Gareki, un voleur, cambriole sa demeure et Nai décide de le suivre.
Plus tard Nai rencontrera deux agents de Circus pendant une de leur mission et se fera très vite remarquer à cause de son bracelet et de son ouïe hors du commun.

Synopsis soumis par Knyke

Hiro Shimono (Nai), Hiroshi Kamiya (Gareki), Aya Endo (Tsukumo), Daisuke Hirakawa (Akari), Daisuke Ono (Hirato), Eri Kitamura (Kiichi), Hiromi Igarashi (Hitsuji/Usagi), Junichi Suwabe (Uro), Koji Yusa (Tsukitachi), Mamoru Miyano (Yogi), Masashi Hirose (Parunedo), Sanae Kobayashi (Mie), Satomi Satou (Erisyuka), Souichiro Hoshi (Karoku), Youko Honna (Iva), Yûichi Nakamura (Jiki)

Critiques des membres

#Par Anon le 03-01-2014

6
Karneval - Au cirque, spectacle de monstres

Karneval, c'est un de ces animes typiques : format de treize épisodes, intrigue et développement stoppés alors même qu'ils commencent vraiment. L'histoire, c'est celle de Nai. Personnage qui heureusement est kawai mais pas débile au point d'être exaspérant. C'est un enfant, il découvre à peine le monde et tout un tas de gens lui cherchent des noises, alors que tout ce qu'il veut c'est retrouver Karoku, l'homme qui l'a élevé et qui a mystérieusement disparu. Nai va rencontrer Gareki, qui admettons-le ressemble fortement à un Hibari Kyoya moins fort et plus gentil, mais c'est le genre de personnage "tsundere version homme" qui passe partout et auquel on s'attache toujours. A cause [...] Lire la critique

#Par dahu le 14-12-2013

5
Dans la famille des bishônen, je demande le moins pire

Nai et Gareki sont deux jeunes garçons au caractères opposés, mais que le destin va réunir et les amener à rejoindre Circus, une organisation gouvernementale mystérieuse. Il ne faut pas s'y tromper, Karneval est classée dans la catégorie des bishônen, genre mettant en scène de fortes amitiés entre garçons aux physiques gracieux, genre qui comporte de manière générale un certain nombre de défauts récurrents. Et ces défauts, Karneval les possède tous. Pour commencer, le character design est caricatural au possible et on a affaire à une armée d'élite composée de jolies lolitas et de gentilshommes en costumes dix-neuvième et chapeau haut de forme, tous ne changeant évidemment jamais de [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.032 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.196545 ★