Kenzen Robo Daimidaler

Kenzen Robo Daimidaler

Kouichi Madanbashi, lycéen délinquant et pervers, est approché par Sonan Kyouko, jeune femme plantureuse qui lui annonce qu'il possède un fort potentiel d'émissions de particules Hi-ERO, qu'il doit utiliser afin de piloter le robot géant Daimidaler afin de mettre un terme aux actions de l'Empire Pingouin qui menace l'humanité. Cependant, Kouichi n'émet ces particules que lorsqu'il pelote de jeunes femmes...

Synopsis soumis par Down

Nobunaga Shimazaki (Kōichi Madanbashi), Yōko Hikasa (Kyōko Sonan), Aya Suzaki (Likantz Seaberry), Ayaka Ohashi (Moriko Tomoyori), Azusa Tadokoro (Sewashiko Goya), Hideyuki Hori (Penguin Emperor), Ibuki Kido (Soriko Majikina), Jun Fukushima (Nelson), Kentarou Itou (Jake), Makoto Yasumura (Jim), Natsuki Hanae (Shōma Amaku), Shintarō Asanuma (Dennis), Shizuka Ishigami (Namu Mayu), Taishi Murata (Penguin Commander Michael), Takehito Koyasu (Kazuo Matayoshi), Rikiya Koyama (Narrator)

Critiques des membres

#Par Down le 25-06-2014

6
Proper growth of perversion is the best way to foster love !

Rarement aura-t-on vu synopsis plus fabuleux en japanimation. Un lycéen qui pilote un robot propulsé par des particules magiques qu’il génère en faisant des choses perverses? Pour combattre un empire de pingouins dotés une queue frontale extrêmement suggestive? C’est plus convaincant que la moitié des pitchs de la saison d’anime à venir. Et là ça n’est pas du sarcasme. Tristesse. Certes, il ne faut pas se leurrer, Daimidaler est un produit complètement racoleur, qui ne cherche absolument pas à offrir quoi que ce soit de bien original ni sérieux, réalisé par l’un des pires studios qui soit. Pourtant à aucun moment il n’y a tromperie sur la marchandise. On nous vend du robot [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.036 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174104 ★