Kimi ga Nozomu Eien: Next Season

Kimi ga Nozomu Eien: Next Season

Haruka sort de l'hôpital et tente de reprendre une vie normale. Narumi et sa soeur Akane l'aident du mieux qu'ils peuvent mais la jeune femme comprend que les choses ont beaucoup changé...

Synopsis soumis par kuchiki byakuya

Chiaki Takahashi (Mitsuki Hayase), Kishô Taniyama (Takayuki Narumi), Minami Kuribayashi (Haruka Suzumiya), Kaori Mizuhashi (Akane Suzumiya), Kiyomi Asai (Ayu Daikuuji), Kozue Yoshizumi (Mayu Tamano), Makoto Aoki (Shinji Taira)

Il s'agit plus d'une fin alternative qu'une suite à la série éponyme. Il est donc vivement conseillé de voir la saison 1 au préalable.

Critiques des membres

#Par Sacrilège le 26-12-2014

6
Crying, Waiting, Hoping.

En ces jours de fêtes de fin d'année, laissez-moi vous compter une histoire, mon histoire. Jusqu'à mes quatorze ans, je n'avais jamais véritablement regardé d'animes japonais. Comme tout le monde j'avais vu quelques épisodes de Dragon Ball Z et j'adorais prendre mon goûter devant Détective Conan. En revanche, j'étais trop jeune pour avoir pu voir Nicky Larson ou Albator, et trop âgée pour vouloir profiter des superbes animations de Digimon, ahem. Par le biais du hasard de la vie et de détails qu'il serait trop long de narrer ici, une très bonne amie présente depuis quelques années déjà sur Anime-Kun, me parla de ce site extraordinaire, avec une base de données riche et des membres [...] Lire la critique

#Par enigma314 le 03-05-2011

6

Désillusionnée par l'abus de larmes et le soi-disant ton mature de la série TV de 2003, je m'attendais à ce que ces OAV soient un véritable un calvaire qu'il fallait absolument endurer pour pondre une critique bien acerbe. Les scénaristes m'ont eu. En effet, là où la série se complaisait dans la tristesse, le désespoir et l'inaction la plus totale, cette suite alternative propose une approche plus dynamique. Certains rétorqueront, mais KGNE sans son aspect pessimiste ne serait plus KGNE, voire perdrait toute son essence ! Comment oublier l'apitoiement sur soi, le voile de tristesse profond qui permet, sous couvert d'un sentiment de culpabilité, s'auto-hypnotiser dans la déprime la [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.033 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174886 ★