L'Odyssée de Kino (2017)

L'Odyssée de Kino (2017)

Kino, vagabonde et fine gâchette, poursuit son périple en compagnie d'Hermès, son motorrad doué de conscience et du langage. Bien qu'heureux de rouler tous les jours, celui-ci se demande pourquoi la jeune fille voyage sans cesse, en respectant son rythme habituel : jamais plus de trois jours d'affilée dans le même pays. Kino cherche des réponses à ses interrogations sur ses semblables, et peut-être autre chose de plus diffus encore...

Synopsis soumis par Duna

Aoi Yûki (Kino), Ayane Sakura (Tea), Kazuyuki Okitsu (Aibô - Partenaire), Kenichirou Matsuda (Riku), Lynn (Shishô - Maître), Sôma Saitô (Hermes), Yuichiro Umehara (Shizu)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Kino's Journey
  • Editeur: Crunchyroll
  • L'Odyssée de Kino (2017) - Screenshot #1
  • L'Odyssée de Kino (2017) - Screenshot #2
  • L'Odyssée de Kino (2017) - Screenshot #3
  • L'Odyssée de Kino (2017) - Screenshot #4
  • L'Odyssée de Kino (2017) - Screenshot #5
  • L'Odyssée de Kino (2017) - Screenshot #6
  • L'Odyssée de Kino (2017) - Screenshot #7
  • L'Odyssée de Kino (2017) - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Deluxe Fan le 28-02-2018

5
L’Odyssée de Kino 2017 — La route est droite, mais la pente est forte

L’Odyssée de Kino n’est pas n’importe quelle série. Avec une moyenne de 9,1 pour 14 critiques, elle se situe dans le top des animes préférés de la communauté d’Anime-Kun depuis la création du site. Les raisons de ce succès sont multiples, et le fait que la série en question soit de grande qualité y a sans aucun doute contribué. Il faut aussi dire que lorsque cet anime est arrivé en France au milieu des années 2000, nous étions alors en pleine mode des Naruto, Bleach, One Piece et compagnie. Pour ce public Kino a été un choc, la découverte qu’il était possible de raconter autre chose en animation japonaise. Au Japon également, Kino no Tabi est une série qui a marqué son temps. Il s’agit [...] Lire la critique

#Par Duna le 10-02-2018

5
L'Odyssée... sans Kino

O.K., titre un peu provocateur, j'en conviens. C'est néanmoins l'impression que j'ai retirée de mon visionnage, particulièrement frustrant par moments. J'avais adoré la série originale malgré un graphisme pas très glamour. Ici le relooking est plutôt heureux, exception faite des insertions de plans 3D, plutôt hideux. J'ai apprécié l'opening et l'ending, malgré le décalage qu'ils imposaient. Le temps de deux-trois épisodes, le ton initial est respecté ; de nouveaux modèles de société, sombres et viciés, sont proposés. Seulement, le mécanisme s'essouffle ; l'originalité et la surprise vont décroissant, les histoires tiennent de moins en moins en haleine. De plus, certains épisodes sont [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.063 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.139000 ★