Kishin Taisen Gigantic Formula

Kishin Taisen Gigantic Formula

En 2012, la terre subit un cataclysme coupant la planète en deux pendant quelques années. Peu après, les nations survivantes découvrent d'énormes têtes de dieux grecs. Les douze nations concernées se voient alors mystérieusement obligées de construire des robots géants avec ces divinités.

Des années plus tard, au commencement d'une étrange guerre, le jeune Shingo Suwa est le pilote élu du Japon. Très vite amoureux de sa copilote, il va peu à peu apprendre de lourds secrets sur son robot et les raisons de la guerre...

Synopsis soumis par dahu

Tsubasa Yonaga (Shingo Suwa), Rina Satou (Mana Kamishiro), Sayuri Yahagi (Utsumi Amano)

Critiques des membres

#Par Benja6910 le 11-06-2014

7
Une tête de Zeus dans un robot... Logique !

Cet anime est vraiment un drôle d'anime. Outre le fait que c'est un mécha, genre que généralement je passe très vite, sa base est quelque peu... tiré par les cheveux. En effet, nous avons affaire avec une bonne douzaines de Gigantic disséminé de par le monde, qui s'entre-détruisent afin de savoir quel pays propriétaire du robot sera le Roi du Château de Sable. C'est déjà "space" comme dirait l'autre, mais si en plus, il se trouve que dans chaque mécha nous retrouvons une tête d'un des Douze Dieux de l'Olympe alors la, c'est à ne plus rien y comprendre. J'ai toutefois fait l'effort de regarder les 26 épisodes de cet animes et ce fut souvent long et éprouvant. Faut dire qu'ils ne se sont [...] Lire la critique

#Par Zentradi le 30-12-2009

8

Je ne vais surtout pas tenté de sublimer cet animé méconnu dans les contrés ou zones francophones, qui est un mécha tout se qu'il y as de traditionnel au premiers abords. Mais attention concernant les premiers épisodes il est trompeur. Le début commence quasiment de la façon la plus simpliste qui soit, ont découvre le héro dans un cimetière, et celui ci fait la connaissance d'une jeune fille. Jusque la rien de nouveau, et pendant le premier combat du robot japonais, ce garçon est choisi par le robot, jusque la encore c'est hyper classique. Ensuite l'originalité vient un petit peu du scénario, personne n'est méchant ou complétement gentil, et pas de monstres venue de l'espace, mais des [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.04 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.170951 ★