Kodomo no Omocha

Kodomo no Omocha

Sana Kurata est une jeune fille de 11 ans super vitaminée. Elle est la star de l’émission télé Kodomo no Omocha et est suivie de près par son manager, chauffeur et petit-ami Rei Sagami. Sa mère est un écrivain célèbre, excentrique et coiffée d’un écureuil, qui a remporté le prix Aoki. Mais tout n’est pas si rose pour la jeune fille qui ne peut plus travailler sérieusement depuis qu’une bande a décidé de faire régner le chaos en classe. Hayama Akito, un garçon flegmatique et mystérieux, en est le chef et semble avoir trouvé un moyen de tenir les professeurs en respect. Sana va devoir vaincre cet ennemi juré pour faire revenir l’ordre en classe.

On suit les multiples péripéties du quotidien Sana, sa vie en classe, en famille, sur le plateau de tournage, ses délires, ses élucubrations et ses sempiternelles improvisations de karaoké !

Synopsis soumis par Sirius

Shizue Oda (Sana Kurata), Tatsuya Nakazaki (Akito Hayama), Hana Kino (Misako Kurata), Harumi Ikoma (Fuuka Matsui), Mayumi Misawa (Tsuyoshi Ohki), Ryo Naitou (Rei Sagami), Tomoko Hikita (Babbit)

  • Kodomo no Omocha - Screenshot #1
  • Kodomo no Omocha - Screenshot #2
  • Kodomo no Omocha - Screenshot #3
  • Kodomo no Omocha - Screenshot #4
  • Kodomo no Omocha - Screenshot #5
  • Kodomo no Omocha - Screenshot #6
  • Kodomo no Omocha - Screenshot #7
  • Kodomo no Omocha - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Miitsushi le 14-06-2012

9

Kodomo no omocha = jouet d’enfant En dépit de l'âge de cette série et de ses graphismes qui, au premier abord, peuvent en rebuter certains. Cet anime apporte beaucoup au niveau scénaristique et les relations entre les protagonistes y sont intéressantes et variées. Loin d'être un shojo mièvre et insipide où l'humour joue un rôle central avec une succession de gags. Kodomo no omocha se révèle être une animation qui possède de nombreuses qualités, elle fait la parfaite alliance entre drame, sérieux et humour. Malgré un nombre important d'épisodes l'intrigue est dynamique et ne s'essouffle pas avec de nombreux rebondissements. On y suit les aventures de Kurata Sana 11 ans, jeune [...] Lire la critique

#Par Duna le 05-05-2012

8
"La scène est mon école", long-métrage (env. 2550 min.)

"Silence s'il vous-plaît ! ça tourne ! ET... ACTION !" INTERIEUR NUIT - CRITIQUE 22 Trois personnages surexcités courent dans tous les sens en criant dans des micros CHAUVE-LAPIN QUI JACTE : - Tu es incapable de rester sérieuse plus de quelques secondes, hein Sana-chan ? FILLETTE-VEDETTE QUI JACTE AUSSI, chantant et jouant du pianica : - ♪ Le sourire, c'est la clé ! Le sourire, c'est mon métier, yeah ! ♫ FAN-GIRL, des étoiles plein les yeux : - Elle est repartie en live, et c'est ça qu'on aime ! "CUT ! Bon la fangirl on la refait, c'est pas du travail sérieux..." SON : 09/10. Des dialogues drôles (le sous-titrage est excellent), des doublages et des musiques [...] Lire la critique

#Par Krokko le 19-02-2010

8

Le fait le plus important n'est pas vraiment l'âge de la série, même s'il peut en rebuter plus d'un, mais sa longueur. Car on l'aura remarqué, et c'est même logique, plus un animé est long et plus il peut évoluer au fil du temps. Pour 102 épisodes, cela fait environ deux-trois années de diffusion. Et en deux-trois années, il s'en passe des choses! Les graphismes sont certes vieillots, mais le chara-design a bien vieilli selon moi, auqnt aux décors, comme ils ne sont pas réellement importants, il ne sont pas magnifiques, seulement correctement réalisés. L'animation est comme on la faiait avant, c'est à dire qu'elle n'est pas fluide mais se rapproche vraiment du dessin animé. Mais l'énorme [...] Lire la critique

#Par Sirius le 13-04-2008

9

Cette série adaptait en 1996 un shojo et trahit donc inévitablement un dessin vieillot. Elle s’avère en outre très longue : il faudra plus de 100 épisodes pour en voir le bout, de quoi être découragé. Que ce soit au niveau du son ou des graphismes, la série semble avoir mal vieilli et la qualité visuelle est assez inégale. Faut-il pour autant faire l’impasse sur cette petite parle que l'on surnomme affectueusement "Kodocha"? Kodomo Omocha, c’est une série qui nous procure émotions et comédie déjantée sans jamais rompre son rythme. La série s'appuie sur des personnages détonants. L'héroïne, Sana, possède un caractère exceptionnel : elle parvient toujours à dérailler dans les instants [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.194737 ★