Kokkoku

Kokkoku

Les Yukawa peinent à joindre les deux bouts. Le grand-père est à la retraite, la mère est femme au foyer, le père et le fils Tsubasa sont sans-emploi. Les deux filles, Juri et sa sœur, qui est mère célibataire, luttent pour assurer la subsistance de tous. Le petit dernier, Makoto, représente à leurs yeux l'unique espoir de réussite familiale.
C'est alors que celui-ci et leur frère se font enlever par des hommes qui exigent par téléphone que 5 millions de yens leur soient livrés sous une demi-heure. Le doyen procède alors à un étrange rituel qui leur permet d'arrêter le cours du temps... mais leur mission de sauvetage ne se déroule pas du tout comme prévu.

Synopsis soumis par Duna

Asami Seto (Shōko Majima), Chika Anzai (Juri Yukawa), Hirofumi Nojima (Tsubasa Yukawa), Hiroyuki Yoshino (Sako), Hozumi Gōda (Junji Sagawa), Kazuhiro Yamaji (le vieil homme), Kouji Tsujitani (Takafumi Yukawa), Ryūto Iwata (Makoto Yukawa), Yuya Uchida (Shiomi)

Critiques des membres

#Par Minuit le 10-04-2018

7
Brève histoire des solitudes familières

Il apparaît que nous apprenions quelque chose de la solitude en l'art. L'oeuvre d'art, dit-on souvent, est le lieu de toutes les solitudes : celle de l'artiste, celle de l'oeuvre laissée seule au monde. Du concept de solitude, on fait souvent grand abus. Il revêt souvent l'apparence de l'isolement, de l'écart au monde. Il surgit inévitablement du rapprochement tous les risques de l'amalgame. La première série de Geno Studio évite pour une part cet écueil. Kokkoku est l'histoire d'une jeune femme. Prise au piège, à divers degrés, dans une dimension où le temps s'est arrêté, elle tente de sauver sa famille, elle tente de se sauver elle-même. Drame familial davantage que drame personnel. [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.092 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.138562 ★