Meine Liebe

Meine Liebe

L'académie Rosenstolz regroupe en son sein l'élite des nobles et aristocrates de l'empire du Kuchen. Les meilleurs éléments sont appelés à être "Candidats au Strahl" pour ensuite prendre leurs fonctions dans les plus hautes sphères de l'Etat.
Les jeunes Naoji, Camus, Orpherus, Ludwig et Ed représente cette élite et vont être confrontés à divers complots dont un visant directement l'empereur. Seront-ils de taille à les déjouer?

Synopsis soumis par marwen

Akira Ishida (Naoji), Chieko Higuchi (Erika), Iori Hayashi (Follower), Mariko Nagahama (Waitress), Satoshi Hino (Anri), Shun Takagi (Follower), Souichiro Hoshi (Camus)

Critiques des membres

#Par Lessien le 04-02-2008

2

On dit souvent qu'on se fait une idée d'un texte en voyant juste son introduction, ce qui détermine plus facilement du niveau de l'oeuvre. Ca ne marche pas à tous les coups, certains animes ont parfois des génériques minables et restent splendides. Malheureusement, Meine Liebe ne fait pas du tout parti de ces exceptions. Les images montrent essentiellement de beaux jeunes gens doués " filmés" au ralenti avec une musique un peu criarde et pas vraiment adaptée à l'ambiance générale plutôt sombre et ancienne de l'anime. En gros, la mise en place de l'histoire ressemble à la vente de fruits [...] Lire la critique

#Par marwen le 28-03-2007

2

Meine Liebe est une série directement issue d'un jeu de date sim (simulation de drague très en vogue chez nos potes les nippons) adaptée par le quand même très sérieux studio Bee Train (Madlax et Noir, si peu...) et, cerise sur le gâteau, un chara-design tout droit issu de la plume gothique de sa Majesté Kaori Yuki (Angel Sanctuary, God Child ou Comte Cain pour les incultes). Je n'en attendais donc que du très bon, passant outre l'origine douteuse de l'anime, certains jeux hentai ayant donné naissance à des produits pas trop mal. Seulement voilà, si sur le papier les bishonen de Meine Liebe devraient plutôt bien s'en sortir, le résultat est bien décevant in fine. Le point fort de la [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.057 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175803 ★