Si Tu Tends l'Oreille

Si Tu Tends l'Oreille

Shizuku est une jeune collégienne de quatorze ans comme toutes les autres, mais elle est passionnée de littérature et elle écrit des chansons. C’est l’été à Tokyo, et elle a décidé de lire, pendant les vacances, une vingtaine de livres. Elle découvre qu’à chacun ses romans qu’elle a choisis, le nom de Seiji Amasawa apparaît sur la liste des personnes les ayant empruntés. Shizuku rencontre enfin ce Seiji.

Synopsis soumis par Pharaoh

Youko Honna (Shizuku Tsukishima), Issei Takahashi (Seiji Amasawa), Yorie Yamashita (Shiho Tsukushima), Keiju Kobayashi (Nishi), Maiko Kayama (Yuko Harada), Masako Usui (Math teacher), Minami Takayama (Kousaka-sensei), Shigeru Muroi (Asako Tsukushima), Shigeru Tsuyuguchi (The Baron), Takashi Tachibana (Yasuya Tsukishima), Yoshimi Nakajima (Sugimura)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Si Tu Tends l'Oreille
Magique ! » Publié le 11-12-2008

Petite image extraite du seul et unique film de Yoshifumi Kondo. Lire l'article

  • Si Tu Tends l'Oreille - Screenshot #1
  • Si Tu Tends l'Oreille - Screenshot #2
  • Si Tu Tends l'Oreille - Screenshot #3
  • Si Tu Tends l'Oreille - Screenshot #4
  • Si Tu Tends l'Oreille - Screenshot #5
  • Si Tu Tends l'Oreille - Screenshot #6
  • Si Tu Tends l'Oreille - Screenshot #7
  • Si Tu Tends l'Oreille - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par zil le 15-06-2009

7

Amateurs des scénarios complexes et/ou qui vous plongent dans les méandres de la méta-psychique la plus avancée, ce film n'arrivera pas à combler votre appétit ! En effet, "Si tu tends l'oreille" est l'archétype même du film qui se base sur un scénario simple, épuré et plein de légerté. Paupières lourdes et ennui mortel en perspective me direz-vous ? Que nenni !! Certes, nous ne sommes pas au niveau d'un Miyazaki qui sait faire d'un rien un émerveillement dans nos petits coeurs, mais l'histoire a le mérite de nous faire oublier pendant 90 minutes (il n'aurait pas fallu plus malgré tout) tous les petits tracas du quotidien. Certes, le chara-design est simple et peu détaillé, mais il [...] Lire la critique

#Par El Nounourso le 23-02-2008

8

Sous les menaces d’un influent membre du staff d’AK, j’ai été contraint de revoir cette production Ghibli signée Yoshifumi Kondô, chef animateur d’un certain nombre de films du prestigieux studio. Le bonhomme étant décédé en 1998, Mimi wo Sumaseba restera son unique réalisation. L’histoire qu’il nous raconte est toute simple : celle d’une collégienne passionnée de lecture qui doute de ses propres capacités d’écriture. Sa rencontre et son admiration grandissante pour l’apprenti-luthier Seiji la poussera néanmoins à se mettre à l’épreuve…. au détriment de ses résultats scolaires ! Datant de 1995, ce film bénéficie d’une très bonne réalisation. Les paysages urbains tout en [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 22-06-2006

8

Unique film d'animation de Yoshifumi Kondô, mort relativement jeune, Mimi wo sumaseba dégage un certain charme. L'histoire d'amour est racontée avec tact et délicatesse, ce qui ajoute à sa crédibilité. Les sentiments des personnages se développent doucement et murissent au rythme de chacun. La musique joue un rôle central dans ce film (notamment avec la chanson "Country Road") et trouve son apogée dans la scène au sous-sol du magasin où Seiji acompagne au violon Shizuku qui chante. Cette scène permet de confronter le résultat des efforts des deux personnages principaux : Seiji joue [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.198429 ★