Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire

Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire

Jun Tendo est un écolier ordinaire qui manque d'amour-propre et qui a du mal à s'imposer. Un jour, il est attaqué par une créature surnaturelle qui l'oblige à trouver refuge dans un temple bouddhiste. Il y rencontre Gen'un, un moine qui lui apprend qu'il est l’Élu destiné à sauver le monde de la menace des démons. Avant qu'il n'ait eu le temps de comprendre, Jun est envoyé plusieurs siècles en arrière dans le temps, à l'époque Heian.

Il y fera la connaissance de Raiko, un jeune soldat qui a pour but d'aider Jun dans sa mission. Et lors de sa première bataille, Jun parvient effectivement à réveiller et contrôler Orochi, le Dragon Millénaire. Mais ce n'est que le début de la quête de Jun...

Synopsis soumis par Deluxe Fan

Kensho Ono (Jun Tendō), Satomi Ishihara (Mizuha), Shidou Nakamura (Gen'un)

  • Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire - Screenshot #1
  • Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire - Screenshot #2
  • Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire - Screenshot #3
  • Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire - Screenshot #4
  • Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire - Screenshot #5
  • Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire - Screenshot #6
  • Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire - Screenshot #7
  • Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Deluxe Fan le 05-04-2014

7
Onigamiden – la sakugaphilie, parlons-en

Sur le cul. Sur le cul, c’est là où je me trouvais la plupart du temps durant le visionnage de Onigamiden - La Légende du Dragon Millénaire. Produit en 2011 par le célèbre studio Pierrot (Naruto, Bleach), ce long-métrage sorti dans l’anonymat quasi-total ne fut suivi que par certains forums ultraspécialisés dans l’animation, au sens technique du terme. Un coup d’œil rapide sur le staff en explique la raison : un réalisateur novice très peu connu, secondé par des directeurs de l’animation extrêmement talentueux et expérimentés (Tetsuya Nishio, Shinji Hashimoto) : on est là face à un film d’animateurs. Ce genre de films qui existent par et pour l’animation, sorte de défouloir pour ces [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.145120 ★