The World is Still Beautiful

The World is Still Beautiful

Nikê Lemercier, 4e princesse de la petite principauté de la pluie se voit offerte en mariage au Roi du Soleil en gage de paix : son empire a annexé l'ensemble du monde connu et il en faudrait peu pour qu'il n'en fasse de même avec son pays.

La jeune fille n'est pas découragée pour autant ; elle ne sera laissera pas dominer par un mari imbécile, dominateur et cruel si celui-ci ne lui plaît pas ! Et tant pis si le roi ne l'a demandé en mariage que parce qu'elle possède l'étrange pouvoir de faire tomber la pluie...

Synopsis soumis par Zankaze

Nobunaga Shimazaki (Livius I), Rena Maeda (Nike Remercier), Ai Kayano (Nia), Daisuke Namikawa (Lani Aristes), Keiko Han (Sheila), Mariya Ise (Mira), Takahiro Sakurai (Baldo), Tomokazu Sugita (Neil), Yuka Terasaki (Kara), Chisa Yokoyama (Narrator), Issei Futamata (Katesby), Kousei Tomita (Ratcliff), Mizue Ohtsuka (Sunya), Ruriko Aoki (Ranra), Shuuichi Ikeda (Vorden), Uki Satake (Mikia)

  • Licencié : oui
  • Titre français : The World is Still Beautiful
  • Editeur: ADN (VOD), J-One
  • The World is Still Beautiful - Screenshot #1
  • The World is Still Beautiful - Screenshot #2
  • The World is Still Beautiful - Screenshot #3
  • The World is Still Beautiful - Screenshot #4
  • The World is Still Beautiful - Screenshot #5
  • The World is Still Beautiful - Screenshot #6
  • The World is Still Beautiful - Screenshot #7
  • The World is Still Beautiful - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par AnemaSka le 30-05-2015

7
Parfois, la pluie est synonyme de douceur.

Soredemo Sekai Wa Utsukushii qu'on abrégera SSWU pour des raisons évidentes, est une série d'animation adaptée d'un manga Shôjo écrit par Dai Shiina. Shôjo n'est pas le genre de terme facile à porter ; souvent mépris où incompris il subit fréquemment de forts sentiments d'appréhension. Au fil du temps son image s'est vue discréditée si bien que certains viennent même à en être effrayés. Peur de l'ennui ou du ridicule sans doute. Il faut dire qu'aborder une oeuvre de ce style n'est pas toujours chose facile. Faut-il la prendre avec un second degré très prononcé ou bien ne pas la différencier des autres productions ? Et bien dans le cas de SSWU la question ne se pose pas vraiment. Tout en [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.058 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.176029 ★