Sword Gai

Sword Gai

Il existe dans notre monde des armes légendaires qui détiennent des pouvoirs maléfiques. Ceux qui manient ses armes sont consumés par leur aura et deviennent des monstres appelés Busoma, qui ne vivent que pour tuer.

Une organisation secrète, Shoshidai, a pour objectif de récupérer ces armes et de trouver un moyen de contrôler leurs pouvoirs. Quant à ceux qui les manient, ils sont plongés dans un sommeil cryogénique en attendant d'obtenir un remède capable d'inverser leur transformation.

Gai Ogata est un jeune homme qui possède Shiryu, une de ces armes légendaires. Celle-ci avait la forme d'un katana, mais son père forgeron l'a reforgée pour la lui greffer en tant que bras mécanique. C'est avec cette puissance que Gai s'apprête à rejoindre le Shoshidai pour accomplir son destin...

Synopsis soumis par Deluxe Fan

Yūto Uemura (Gai Ogata), Hiro Shimono (Marcus Lithos), Jouji Nakata (Amon Ogata), Rina Satou (Kyōka Kagami), Takaya Kuroda (Grimms), Tomokazu Sugita (Naoki Miki), Toshihiko Seki (Takuma Miura), Yuichiro Umehara (Seiya Ichijō), Yuka Aisaka (Sayaka Ogata)

  • Sword Gai - Screenshot #1
  • Sword Gai - Screenshot #2
  • Sword Gai - Screenshot #3
  • Sword Gai - Screenshot #4
  • Sword Gai - Screenshot #5
  • Sword Gai - Screenshot #6
  • Sword Gai - Screenshot #7
  • Sword Gai - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Deluxe Fan le 27-03-2018

6
SWORD GAI — On est Gai le matin, on est pendu le soir

Lorsque l’on commence à avoir une petite expérience dans l’animation japonaise et les critiques, on devient capable de repérer les signes avant-coureurs qui indiquent qu’un anime fonce droit le mur, et ce avant même d’en regarder la première minute. Et dans le cas de Sword Gai, autant dire qu’on partait de loin. 1) La série est adaptée d’un manga seinen publié dans un magazine mensuel entre 2012 et 2015, où il a trouvé sa conclusion au bout de six volumes. Cela signifie que le manga est terminé depuis trois ans et n’a pas eu d’adaptation en anime jusque-là, ce qui veut généralement dire que tout le monde s’en fout et que le produit ne suscite aucun intérêt de la part du public comme des [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.147031 ★