Le Continent du Vent

Le Continent du Vent

Trois personnages errent dans un monde dépeuplé ; soudain, ils entrent dans une gigantesque cité dont les habitants portent tous un masque blanc n'ayant que trois fentes en guise d'yeux et de bouches ; ils découvent bien vite qu'il viennent de pénétrer dans la légendaire cité des morts, où le moindre faux pas peut leur être fatal ; et ce ne sont pas les bandits qui sont à leur trousse qui leur faciliteront la tâche.

Synopsis soumis par watanuki

Banjou Ginga (Gaten Rakum), Daisuke Gouri (Bandit sub-leader), Hiroko Emori (Baruni Rifas), Masashi Hironaka (Arun Harad), Minami Takayama (Lakshi), Toshihiko Seki (Tieh), Yuusaku Yara (Boice)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Le Continent du Vent
  • Editeur: Dybex
  • Le Continent du Vent - Screenshot #1
  • Le Continent du Vent - Screenshot #2
  • Le Continent du Vent - Screenshot #3
  • Le Continent du Vent - Screenshot #4
  • Le Continent du Vent - Screenshot #5
  • Le Continent du Vent - Screenshot #6
  • Le Continent du Vent - Screenshot #7
  • Le Continent du Vent - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par miflou le 14-01-2011

8

Le Continent du Vent, un anime chargé de mystère au point de le rendre merveilleux. A la manière de L'Oeuf de l'ange, on assiste cabalistiquement (merci au dico des synonymes), à la mise en scènes de trois aventuriers/vagabonds, à la recherche permanente d’eau. On se retrouve dans un environnement désert. Un monde vieux et dévasté, chargé d’histoire… On remercie le réalisateur de laisser une grande place à l’imagination, ce qui pourrait aussi être interprété par un manque d’information. Vous l’aurez compris la force de l’anime se situe dans son ambiance rare, ce qui est assez subjectif comme argument. Je lui accroche néanmoins une énergie supplémentaire, à contrario de l’œuvre [...] Lire la critique

#Par watanuki le 01-02-2008

7

The Weathering Continent est un petit film de 45 mn bénéficiant d'un charadesign très joli, exécuté par Nobuteru Yuki, à qui l'on doit déjà le portrait des héros de Lodoss. S'il fait un peu vieillot au niveau de l'animation et de la musique, il réserve néanmoins suffisamment de bonnes surprises pour qu'on le revoie avec plaisir encore aujourd'hui. Si sa grande force ne se situe pas dans ses aspects techniques, elle n'est pas à chercher non plus du côté du scénario, pour une raison simple : il ne se passe rien, les dialogues sont peu nombreux et l'intrigue se situe quasiment intégralement dans la cité des morts. The Weathering Continent est avant tout un dessin animé d'ambiance : de ce [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.123 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.195629 ★