Tide-Line Blue

Tide-Line Blue

L'histoire se déroule sur Terre, dans un futur alternatif où la planète a été touchée par le marteau d'Eden. Cette catastrophe a submergé la plupart des continents et 6 milliards d'être humains sont morts. Les survivants se sont regroupés sur les parties encore émergées et tentent de reconstruire le monde autour des vestiges restants.
Yabitsu est l'une de ces villes et c'est là que se tient le sommet mondial où la secrétaire générale des Nouvelles Nations Unies, Aoi, tente de fédérer les pays qui essayent de s'en sortir. Cela n'est pas si simple car, malgré la catastrophe, les dissensions persistent.

Pendant ce temps à Yabitsu, le jeune Keel s'amuse à détrousser les clients d'un bar à partir d'un jeu de dés truqué. Il vit tranquillement entre ça et son attachement pour Isla, qui, bien qu'enceinte, continue de créer des bijoux pour gagner son pain.

Ces existences vont être bouleversées par l'arrivée dans la baie de Yabitsu d'un sous-marin nucléaire, l'Ulysse, commandé par Gould, un ancien ami d'Aoi. Cet homme a pour but d'instaurer la paix par la violence et défie les Nations Unies en envoyant au sommet son plus jeune membre d'équipage : Teen. Après le discours de Teen, l'Ulysse lance ses missiles sur Yabitsu, la ville n'est plus que ruines en feu.

Keel tente de fuir, mais Isla est sur le point d'accoucher. Tandis que Teen passe par là en tentant de rejoindre le sous-marin censé le ramener à l'Ulysse, il décide alors d'aider Isla à accoucher. Néanmoins, il sera rattrapé par les soldats de Yabitsu, fait prisonnier et amené auprès d'Aoi. Tandis que Keel tente de la rejoindre avec Isla pour pouvoir s'enfuir, cette dernière ne l'aide pas. Keel n'a plus d'autre choix que d'utiliser l'insigne de Teen pour trouver refuge à bord de l'Ulysse avec Isla...

Synopsis soumis par emilie

Daisuke Namikawa (Tean), Daisuke Sakaguchi (Keel), Rika Wakusawa (Isla), Kyoko Hikami (Joze), Takaya Hashi (Gould), Yoshiko Sakakibara (Aoi)

Le dernier épisode désigné Kyoudai Brother, est un spécial disponible dans l'édition DVD japonaise.

  • Tide-Line Blue - Screenshot #1
  • Tide-Line Blue - Screenshot #2
  • Tide-Line Blue - Screenshot #3
  • Tide-Line Blue - Screenshot #4
  • Tide-Line Blue - Screenshot #5
  • Tide-Line Blue - Screenshot #6
  • Tide-Line Blue - Screenshot #7
  • Tide-Line Blue - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par emilie le 22-11-2010

4

Tide Line Blue fait partie de ces nombreuses séries qui ont une intrigue très intéressante mais qui vont sombrer dans l'oubli et le désintérêt vu la sous-exploitation à laquelle elle a droit. Alors oui, il faut reconnaître que les décors et le chara-design sont corrects, que l'animation est fluide, que l'on n'est pas devant une série bas de gamme faite à la va vite. Mais, c'est totalement classique proche de l'insipide. Même chose pour la musique, elle fait son boulot comme il faut mais elle me glisse dessus. Pas horrible pour que j'hurle en l'entendant, mais comme ce que je dis précédemment, terriblement banale. Seul intérêt de la série : toute l'intrigue ainsi que les personnages [...] Lire la critique

#Par Denokid le 01-02-2007

6

Tout à fait d'accord avec la critique de Fettgans. Graphiquement, on peut parler d'une série convenable (sans être exceptionnelle). Mais les personnages (en particulier Keel, vraiment trop stupide) manquent de charisme et le scénario n'est pas assez travaillé. Quant à l'autruche, elle reste un mystère : grâce à elle, on a droit à une minute de hurlements stridents par épisode (c'est sans doute le plus gros raté de l'anime)... Ca se regarde, mais sans passion, et surtout ça s'oublie vite ! Lire la critique

#Par Fettgans le 27-11-2005

6

Les graphismes et le chara-design de cette série sont bons, parfois beaux, et l’animation est plutôt bonne, mais sans réelle prise de risque. Certains thèmes musicaux, trop récurrents, deviennent par moment lassants malgré la diversité, que ce soit au niveau des sonorités ou des ambiances, et la qualité de la bande-son. Quoiqu’il en soit, l’enrobage n’est pas à critiquer au-delà de son manque d’originalité. Regardons de plus près de quoi il s’agit.      L’intérêt principal de cette série réside dans la confrontation Gould / Aoi, deux visions du monde, d’un côté le désir de protéger la paix en maintenant l’équilibre et de l’autre celui de l’imposer par la force. Malheureusement, tout cela [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.151 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.167204 ★