Venus Versus Virus

Venus Versus Virus

Sumire est une lycéenne tout ce qu'il y a de plus normal. Sauf qu'à la sortie de l'école, elle rejoint une boutique, tenue par Lucia, qui traque les Virus, êtres démoniaques chassant les âmes humaines. Seules les personnes pouvant voir ces Virus deviennent des cibles et peuvent demander de l'aide à Lucia et son organisation.
Lucia détient le pouvoir de voir ces Virus à l'intérieur des êtres humains, grâce à son oeil gauche et Sumire est en réalité un berserker, une arme absolue contre cette menace....

Synopsis soumis par kuchiki byakuya

Ayahi Takagaki (Lucia Nahashi), Minori Chihara (Sumire Takahana), Ayumi Tsuji (Lola), Juurouta Kosugi (Souichirou Nahashi), Kiyotaka Furushima (Yoshiki Kusanagi)

  • Venus Versus Virus  - Screenshot #1
  • Venus Versus Virus  - Screenshot #2
  • Venus Versus Virus  - Screenshot #3
  • Venus Versus Virus  - Screenshot #4
  • Venus Versus Virus  - Screenshot #5
  • Venus Versus Virus  - Screenshot #6
  • Venus Versus Virus  - Screenshot #7
  • Venus Versus Virus  - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par AngelMJ le 09-07-2007

5

Venus Versus Virus (VVV) fait partie de ces animes sans prétention que l'on oublie assez rapidement alors qu'il est à la base difficile de les repérer. Adaptation d'un manga en cours de Atsushi Suzumi, la série souffre d'un manque de qualité visuel et scénaristique. Dès le premier épisode, on sait à quoi s'attendre. Le manque de moyen pour cette série est visible dès les premières minutes : graphismes moyens, charadesign bancal, couleurs baveuses et animation limitée. Seule la musique signée Hikaru Nanase (Noein, Chrno Crusade) se fait remarquée avec l'opening très dynamique [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 22-06-2007

4

Oulala, grosse désillusion à la sortie. Dire que j'attendais la sortie de chaque épisode avec impatience, la fin me laisse un gout amer dans la bouche. J'ai rarement vu un animé dont l'histoire part autant en cacahuète. J'explique pourquoi c'est une grosse déception. Déjà, dès le début, j'ai été envouté par l'opening qui est sans conteste celui que je préfére. Ca bouge, ca met la patate et je le passe en boucle par plaisir. D'ailleur, la musique est très bonne d'un point de vue général, comme l'ending par exemple qui est aussi une réussite totale. Je me suis dit que ca commencait très bien, impression confirmée avec un bon épisode d'introduction. Etant depuis un moment à la recherche [...] Lire la critique

AK8.1.11 - Page générée en 0.753 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.40173 ★