Venus Wars

Venus Wars

Après qu’une planète de glace soit entrée en collision avec Venus en l’an 2003, cette dernière connait des changements atmosphériques qui la rendent habitable pour l’homme. A partir de là, un grand nombre d’humains immigrent sur Venus.

En 2089, Venus vit au rythme des désaccords territoriaux et des guerres entre les deux puissances de la planète : Ishtar et Aphrodia. Le 7 mars de la même année, les troupes d’Ishtar parviennent, suite à une attaque surprise, à prendre possession en une seule journée de Io, la capital d’Aphrodia.

Hiro est un champion de Rollermotos, un sport mécanique assez dangereux où s’affrontent deux équipes. Il appartient à l’équipe des commandos tueurs. Lui et ses amis acceptent difficilement le joug de l’occupation ishtarienne.

Synopsis soumis par topachook

Katsuhida Uekusa (Hiro), Eriko Hara (Susan), Goro Naya (Gary), Hiroshi Kawaguchi (Tao), Houchu Ohtsuka (Will), Kaneto Shiozawa (Donner), Konami Yoshida (Cathy), Kouichi Yamadera (Jeff), Kyosuke Yanada (Jack), Masami Kikuchi (Rob)

  • Venus Wars - Screenshot #1
  • Venus Wars - Screenshot #2
  • Venus Wars - Screenshot #3
  • Venus Wars - Screenshot #4
  • Venus Wars - Screenshot #5
  • Venus Wars - Screenshot #6
  • Venus Wars - Screenshot #7
  • Venus Wars - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Deluxe Fan le 28-04-2016

7
Venus Wars – I’m your Venus, I’m your fire, at your desire

Durant la semaine où AK était en "maintenance forcée" j’ai reçu tout un tas de mails de membres désemparés de ne pas avoir leur dose régulière de vieilleries et de nostalgie animée. Que l’on se rassure, Deluxe n’est jamais bien loin lorsqu’il s’agit de démontrer par A+B que c’était quand même mieux avant. Venus Wars est un long-métrage réalisé par Yasuhiko « YAS » Yoshizaku en 1989, adapté de son propre manga. Pour ceux qui ne connaissent pas, YAS est un illustrateur qui a connu son heure de gloire dans les années 70-80 en ayant participé au chara-design de plusieurs animes de l’époque, et en particulier la série Mobile Suit Gundam et ses suites. Rien qu’avec ça, YAS est encore [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.031 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.154490 ★