Witchblade

Witchblade

L'histoire de Witchblade narre l'accomplissement d'une prophétie, celle du "Witchblade", gant d'acier aux propriétés surnaturelles : il aurait équipé les plus flamboyantes guerrières de l'Humanité. Le 11 novembre 2000, Sara Pezzini, lieutenant de la police criminelle, poursuit l'homme accusé d'avoir assassiné son ami d'enfance : ils pénétrent dans le musée de Kenneth Irons, millionnaire qui possède le Witchblade mais ne peut le porter, et luttent dans une fusillade. C'est à ce moment, sous les yeux du curieux Ian Nottingham, que le gant choisit son nouvel hôte : Sara.

Il s'agit de la conversion en anime du comics de Silvestri. Le synopsis de cette série pourrait différer par rapport à la version proposée ci-dessus, qui est celle de l'oeuvre papier.

Synopsis soumis par Pharaoh

Akemi Kanda (Rihoko Amou), Mamiko Noto (Masane Amou), Masaya Matsukaze (Yuusuke Tozawa), Mie Sonozaki (Rena Soho), Rikiya Koyama (Reiji Takayama), Shizuka Itou ( Shiori Tsuzuki)

  • Witchblade - Screenshot #1
  • Witchblade - Screenshot #2
  • Witchblade - Screenshot #3
  • Witchblade - Screenshot #4
  • Witchblade - Screenshot #5
  • Witchblade - Screenshot #6
  • Witchblade - Screenshot #7
  • Witchblade - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par nic la nique le 17-05-2008

6

Witchblade, c’est un comic book que je lis avec avidité depuis un bon bout de temps car il est vraiment excellent, il fait parti des meilleurs a mon gout, dans la lignée de spawn , darkness etc.… Et voila que je découvre que witchblade a été adaptée en animation ! Evidement je me suis jeté dessus et voila ce que j en pense : Niveau graphisme, je dirais que c’est un peu trop naïf pour du witchblade, un peu trop simplifié et moderne, mais ceux qui n’ont pas lu la bd ne comprendrons pas ce que je veux dire, de même pour les couleurs qui sont un peu trop flashy a mon gout,ça tue un peu le coté sombre de la witchblade. Mais quand même, fallait oser ! witchblade en anime ça fait [...] Lire la critique

#Par Björn le 26-05-2007

7

La version animé de Witchblade est en effet très différente du comics puisqu'il n'est plus question d'une femme flic mais de Masane, une jeune femme amnésique, qui revient avec une enfant qu'elle pense être sa fille dans un Tokyo dévasté par une catastrophe survenue 6 ans plus tôt. Masane et sa fille Rihoko ont été les seule survivantes de la zone d'épicentre de cette catastrophe et tentent d'échapper à l'Agence de la Protection de l'Enfance, agence para-gouvernementale, qui est une excroissance de la NSFW dirigée par un homme mystérieux à l'air affable que tout le monde appelle [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.028 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.169626 ★