Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer)

Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer)

Naho est une jeune fille qui vit avec son père et son petit frère Jun ; comme sa mère est morte alors qu'elle était toute petite, elle se retrouve souvent à devoir garder toute seule son infernal petit frère, car son père est toujours absent à cause du travail... Bref, Naho n'en peut plus. Un marchand de "Dream sphere" (des billes qui renferment des rêves), entend l'appel à l'aide inconscient de l'enfant, et décide de lui rendre visite pour lui proposer toute une panoplie de rêves, avec à la clé une proposition bien tentante : rester dans le monde des rêves, ou continuer à vivre comme avant.
Quel sera le choix de Naho?

Synopsis soumis par watanuki

Cet OAV est l'adaptation du travail d'Akari Tsukino, qui a remporté avec ce scénario le cinquième Grand Prix Animax.

  • Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer) - Screenshot #1
  • Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer) - Screenshot #2
  • Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer) - Screenshot #3
  • Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer) - Screenshot #4
  • Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer) - Screenshot #5
  • Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer) - Screenshot #6
  • Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer) - Screenshot #7
  • Yumedamaya Kidan (The Strange Tale of a Dream Sphere Dealer) - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par watanuki le 29-03-2008

6

On ressort un peu déçu de cette OAV, tant on s'attendait à un résultat prodigieux, vu le parcours du combattant qu'a subi le scénariste... Yumedamaya Kidan est en effet l'adaptation d'un scénario qui a remporté un concours très médiatisé et particulièrement prisé. Finalement, le résultat est simplement honnête, à tout point de vue : la technique est le reflet de la qualité du scénario, qui ne parvient pas à tenir ses promesses malgré ses idées géniales. La colorisation a du mal à suivre, alors même qu'elle aurait dû être le point essentiel de cette OAV qui n'est rien d'autre en fin de compte qu'une énième fable sur le passage de l'enfance à l'âge adulte. L'étrangeté de l'ambiance, [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.036 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171041 ★