Auteur Sujet: Jigoku Shôjo  (Lu 29277 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

darkakashi

Jigoku Shôjo
« le: 12 novembre 2005, 12:22:02 »



Synopsis : La rumeur circule sur un forum appelé "L'Entrevue avec l'Enfer". D'après ce que l'on dit, ce forum ne serait accessible qu'à minuit et offre comme service la vengeance : vous pouvez demander qu'une personne soit envoyé en Enfer.
Toutefois cette vengeance à un prix ! Si vous voulez que votre vengeance soit accompli, vous devez en quelque sorte vendre votre âme au Diable. A votre mort, votre âme ira irrémédiablement en Enfer.
Alors accepterez-vous ce pacte ? Votre vengeance mérite-t-elle ce sacrifice ?

Mon avis : Après visionnage des 2 premiers épisodes, c'est assez sympathique. Une succession de petites histoires sans lien entre elles.
Graphiquement, rien de transcendent, ça reste agréable, sombre (normal vu le titre).
Les musiques bien qu'elles m'aient pas vraiment marquées, collent bien à l'ambiance.
Au niveau scénario, il s'agit donc d'histoires courtes mettant en scène des personnes confrontés à certains problèmes (racket, harcellement...). Leur situation s'étant envenimé à un point psychologiquement critique, elles décident de faire appelle à cette légende urbaine, le forum "Entrevue avec l'Enfer".
Le problème (et ça se voit au 2ème épisode), c'est que l'animé porte à la répétition : des phrases et des scènes se répettent entre les 2 épisodes.

Au final, pour le moment (et je pense que ça restera comme ça), il n'y a pas d'intrigue spéciale. Je pense que ça restera sur le système de petites histoires.
Ca ne sera pas une grosse claque, mais ça reste assez divertissant et pas prise de tête :]

AngelMJ

Jigoku Shôjo
« Réponse #1 le: 12 novembre 2005, 13:45:54 »
J'ai entendu également parlé de cette anime. Perso, je n'ai pas vu les épisodes mais il semblerait, d'après ce que j'ai pu lire, que la trame principale semble se tissait autour du perso principal.

En tout cas, le style "suite de petites histoires", me fait penser à une autre série récente : Mushishi.

Aurait-on à faire à une sorte de nouveaux traitements des animes?

Scalix

Jigoku Shôjo
« Réponse #2 le: 12 novembre 2005, 16:02:11 »
Le côté sombre a l'air sympa ^^ Je vais prendre un épisode histoire de voir ^_^ Par contre, le côté répétitif va surement me casser les couille  <_<  

Fettgans

Jigoku Shôjo
« Réponse #3 le: 12 novembre 2005, 17:02:17 »
Citer
Le côté sombre a l'air sympa ^^
Dommage que ce côté se voit entièrement sabordé par un aspect ridicule vraiment mal venu... Après avoir vu le premier épisode et lu quelques articles sur des animeblogs (anglophones, y a pas de bons animeblogs francophones jusqu'à preuve du contraire), j'ai décidé de ne pas continuer à suivre cette série sinon en lisant leur résumé sur divers blogs et franchement le côté répétitif est très marqué, chaque épisode suivant le même petit rituel d'humiliation-violence-crainte/pacte/vengeance  :(

Franchement pas captivant

AngelMJ

Jigoku Shôjo
« Réponse #4 le: 16 janvier 2006, 23:55:04 »
*Hophophop, Angel retire le sujet des profondeurs... lol*

Bon, j'ai vu le troisième épisode. C'est le deuxième que je vois (j'ai vu le premier) car je n'avais rien à faire et il était dispo. Donc...

Oui ce qui est vraiment dommage, c'est que le récit manque de profondeur et de poigne! J'entends par là que le thème, qui se veut quand même assez flippant (envoyer quelqu'un en enfer!), est pris un peu à la légère et du coup perd énormément en crédibilité.

Ensuite, je sais pas si c'est moi mais je n'arrive pas à avoir de la peine pour les personnes qui pactise avec la Jigoku Shôjo. Les thèmes sont censés être durs (ijime, meurtre, chantage, etc...), mais la façon dont le tout est présenté ne permet pas d'avoir de la peine pour la personne qui souffre. Du coup, on trouve le choix et le final un peu pris à la légère (moi si je devais pactiser et finir en enfer, j'y réfléchirai à deux fois...)

Enfin, le scénario n'avance pas. On a droit à chaque au même mode de déroulement avec un peu d'info sur la Jigoku Shôjo mais vraiment un petit peu. On ne sait rien sur les autres persos, bref en 3 épisodes, rien de nouveau. Dommage car la série est jolie bien qu'extrêment répétitive dans les situations, les dialogues ainsi que les plans.

Scalix

Jigoku Shôjo
« Réponse #5 le: 23 avril 2006, 20:39:03 »
Citer
[...]j'ai décidé de ne pas continuer à suivre cette série sinon en lisant leur résumé sur divers blogs et franchement le côté répétitif est très marqué, chaque épisode suivant le même petit rituel d'humiliation-violence-crainte/pacte/vengeance  :(

Franchement pas captivant
Voila exactement pourquoi je n'ai pas pû dépasser le quatrième épisode de cette série. Un chara-design sympa, une ambiance qui aurait pû être sympa, le tout gâché par des histoires farfellus à deux balles et un côté répétitif détestable....
Dommage, dommage...

CrY

Jigoku Shôjo
« Réponse #6 le: 23 avril 2006, 21:33:08 »
Même avis, mais je pense que je continuerais la série ... dans le doute ^_^ et si je trouve le temps.
On a vraiment l'impression que l'équipe n'a bossé que sur un seul épisode.
Comme Scalix, je ne dirais que "dommage"  :rolleyes:  

Citation de: CrY
Une petite visite :
[My Little Tokyo]

Scalix

Jigoku Shôjo
« Réponse #7 le: 23 avril 2006, 21:46:44 »
Remarque, c'est bien que quelqu'un continue. Comme ça, dans l'hypothèse où la série deviendrait soudainement fascinante, bouleversante ou je ne sais quoi, tu pourras venir nous dire qu'on a fait une connerie en arrêtant, et que ça vaut le coup d'oeil ^_^ Merci de te sacrifier, Cry :'}

watanuki

Re : Jigoku Shôjo
« Réponse #8 le: 15 avril 2008, 19:38:50 »
eh 1O OOO c'est de la balle !allez le voir au cinéma lol j'm troooooooooooooo

Bon, après cette petite blague défouloir, remettons au goût du jour ce topic datant de l'époque où je n'avais pas encore de poil à l'anu...laire.

Grosso modo la force de la série c'est sa faiblesse, ça ne veut rien dire. OK.

C'est répétitif, c'est pas réalisé avec maestria, mais les couleurs font tout le charme de cette série. Par ailleurs, j'aime assez le côté rituel des épisodes : c'est ultra répétitif, mais c'est cela qui permet en fin de compte de donner l'impression que cette fille des enfers est éternelle. Elle fait toujours les mêmes gestes (ça économise 5 mn de dessin animé, reprises dans chaque épisodes), ça a le côté un peu cauchemardesque d'un Freddy (l'aspect légende urbaine dérivée du conte de fée) tout en conservant l'aspect étrange d'Un Jour sans fin. A une marmotte près bien sûr.

Ce que j'essaie d'expliquer finalement, c'est que l'aspect chiant et répétitif sauve l'anime du naufrage.
Hein ? Quoi ? Bon allez d'accord j'irai soumettre ma critique aux PQ du cinéma, y a que qui me comprendront...

Après il y a un côte Mission Impossible (la série télé) dans cette associations de tocards de l'enfer qui viennent piéger les vilains méchants... Enma Ai dans le rôle de Jim Phelps, le pied...

Sinon, dans un registre plus merveilleux qu'horrifique (en même temps Jigoku shoujo c'est pas non plus les boules de l'espace velues), je vous conseille le vraiment vraiment attachant Yume Tsukai, cet anime méconnu où officie pourtant des gens bien sous tous rapports.

kuchiki byakuya

Re : Re : Jigoku Shôjo
« Réponse #9 le: 15 avril 2008, 20:33:49 »
Ce que j'essaie d'expliquer finalement, c'est que l'aspect chiant et répétitif sauve l'anime du naufrage.

Je vois parfaitement ce que tu veux dire. Je pense que si cette faiblesse n'en est pas vraiment une, c'est du au fait qu'il est intéressant de voir la raison qui pousse les gens à se venger. Et du coup, la routine disparait un peu. Ce principe est encore plus vrai dans la seconde saison. Ta comparaison avec Un Jour Sans Fin est totalement justifiée. Il revit les jours mais pas de la même facon.

On apprend plus de chose dans la saison 2, notamment sur le quatuor de l'enfer d'où un plus grand intéret.

watanuki

Re : Jigoku Shôjo
« Réponse #10 le: 15 avril 2008, 20:43:31 »
parfaitement !
en fait on est intrigué de voir ce qui va amener l'épisode à ces scènes qui sont toujours les mêmes. C'est un canevas avec des motifs répétitifs et des variations...
En fait cette série est à l'animation ce que la techno est à la musique...  ^_^

Je ne sais pas en revanche si j'arriverai à tout voir : j'en suis à l'épisode 5, qui marque d'ailleurs une grosse variation dans le canevas puisque pour une fois enma aI refuse d'aider la personne...

kuchiki byakuya

Re : Jigoku Shôjo
« Réponse #11 le: 15 avril 2008, 21:36:17 »
La vraie évolution arrive à l'épisode 8. Je dirai qu'avant, c'est une intro. En fait, le schéma est simple, le début est un peu long et répétitif mais la fin est un régale. Une histoire régulière se met en place (même si on ne s'en rend pas compte au début). Mais c'est vrai que 8 épisodes pour une intro, c'est un peu exagéré.

Le schéma est le même dans la seconde saison (avec un fin jouissive)  :wacko:  Ce que les Hommes peuvent étre cons.

watanuki

Re : Jigoku Shôjo
« Réponse #12 le: 15 avril 2008, 22:01:35 »
super, mercu pour l'aperçu, je vais continuer alors ;)

Scalix

Re : Re : Jigoku Shôjo
« Réponse #13 le: 16 avril 2008, 01:26:58 »
Ce que j'essaie d'expliquer finalement, c'est que l'aspect chiant et répétitif sauve l'anime du naufrage.
Hein ? Quoi ? Bon allez d'accord j'irai soumettre ma critique aux PQ du cinéma, y a que qui me comprendront...

C'est sûr que si tu t'exprimes comme ça =}

Bon sinon moi je maintiens mon impression d'entre eux. Toi tu dis que sa faiblesse, c'est sa force, eh bah moi je te dis que sa force, c'est sa faiblesse.

La répétition des épisodes donne l'impression de contempler irrémédiablement la même chose, avec le charisme de Bill Muray en moins. Du coup c'est vachement moins agréable, et ça en devient même pourri. Voila tout.

watanuki

Re : Jigoku Shôjo
« Réponse #14 le: 24 avril 2008, 11:09:04 »
J'ai continué selon les conseils de Byakuku, et cette saison me satisfait pleinement ! en fait je disais que c'est répétitif, mais dès l'épisode 5 le rythme change : le 6 est probablement l'un des meilleurs de la série parce qu'il est monté avec un talent ultime, les 6 et 7 suivent la même cadence. Et au 8 l'intrigue commence, elle introduite de l'aléatoire dans la trame parfois un peu téléphonée.
Ca ressemble en fait à du Vampire Princess Miyu revampé pour les années 2000.

Il y a par ailleurs au moins 5 épisodes qui sont de purs chef-d'oeuvres ! une série de haut niveau en fin de compte, malgré les grosses craintes des débuts. Du coup merci byakuku  -_-