Auteur Sujet: Highschool of the Dead  (Lu 20091 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

allbrice

Highschool of the Dead
« le: 07 juillet 2010, 16:05:31 »
FICHE TECHNIQUE

TITRE ORIGINAL : Gakuen Mokushiroku: High School of the Dead
ANNÉE DE PRODUCTION : 2010
STUDIO : MADHOUSE
GENRES : action  - drame  - ecchi  - fantastique  - gore  - horreur  - mystère  - seinen  - violence
AUTEURS : SATO SHOJI & SATOU DAISUKE
TYPE & DURÉE : NC eps 25 mins


.::Synopsis::.

Méditant sur sa déception sentimentale, Takashi Komuro, un jeune lycéen de 17 ans, est témoin d'une scène horrible au sein de son établissement. Quelques éducateurs de son lycée se transforment en zombies après avoir été attaqués par un étranger. Alarmé par ces observations, il décide donc de prendre la fuite en amenant avec lui Miyamoto Rei, son amie d'enfance, accompagnée d'Hisashi Igou, son petit ami. Sous les regards fuyant et épouvanté de notre trio, l'école devient alors théâtre de chaos et panique alors qu'il trouve refuge sur le toit. A cet instant, sachant que le pire est encore à venir, ils conçoivent être en train d'assister à une apocalypse.  

Adaptation du manga éponyme, Highschool of the Dead aka HOTD est une série à tendance éroguro, alliage de gore, d'horreur et d'érotisme. Face à cela, attendez-vous donc à une production animée ou le fan service sera quasi présent.

Introduit par ces premières images, HOTD donne le ton et nous indique sans longueurs sur quelle vague nous allons surfer. Explosion crânienne, éjections et projections sanguinaires... etc. Tous les artifices qu'on retrouve dans certains œuvres incorporant des zombies sont présentes ici. Les personnages emploient tous les moyens à leur disposition pour sortir de ce bourbier. Le spectateur que je suis en aurait aussi fait tout autant. Au terme, l'épisode passe comme une lettre à la poste et j'en suis ressorti satisfait. Content aussi parce que ça bouge, la qualité de la mise en scène mobile donne un certain effet des plus appréciables, visuellement parlant. L'animation, la 3D et les éléments du décor sont remarquables grâce aux détails apportés sur certains points. Enfin, le fan service totalement assumé est séduisant grâce à l'oscillation entre passages horrifique et gore accompagnés de séquences sensuelles via poses suggestives ou vues plongeantes. J'ai trouvé la réalisation visuelle impeccable - Madhouse a sorti le chéquier... Pourvu que cela dure ainsi jusqu'au terminus sur ce plan.

On notera aussi un clin d'œil musical (volontaire ou pas ?) à l'une des OST du film 28 semaines plus tard. L'ambiance musicale est présente et les génériques se révèlent sympathiques malgré le côté teenager que je trouve à l'OP.

Tant que la production demeurera ainsi et si amélioration du contenu il y aura dans la suite, j'accepterais d'endurer involontairement et aveuglement le visionnage de HOTD :)

« Modifié: 23 février 2012, 23:47:51 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Sayurisan

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 662
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Il paraît qu'on apprend pas à mourir en tuant.
Re : Highschool of the Dead
« Réponse #1 le: 07 juillet 2010, 18:29:47 »
Normalement,ce genre d'histoire m'intéresse mais pourquoi ne le suis-je pas tant que ça en ce moment ?C'est que j'en ai fait une indigestion en films peut-être ? Je m'efforcerai à le regarder et verrai par moi même ce que ça donnerai cette fois,en manga .En passant,l'Opening est très bien.

( Je préfère le titre Japonais à High School Of The Dead  =D)
Pourquoi 'faut-il que tant de gens s'imaginent que toutes les réponses se trouvent dans leur portefeuille ?

le-crepusculaire

Re : Highschool of the Dead
« Réponse #2 le: 08 juillet 2010, 13:28:00 »
Raaah ! Allibrice, je voulais faire cette fiche... TT___TT
Tu as dit pas mal de truc en tous cas et tu as bien relevé le clin d'oeil au film "28 jours plus tard" ("28 semaine plus tard" c'est le deuxième film ^^') Très belle fiche en tout cas !

Pour moi ce premier épisode :
Mauvais points : Le coté ecchi qui commence à être un peu chiant... Je veux bien que nos amis les bridés soit très tourné "cul", qu'ils doivent avoir un culte des gros seins, mais là au beau milieu des zombies quand même... -_-"
On peut souvent se plaindre des débuts trop longs d'un animes, et bien là c'est trop rapide... Passé 5 minutes on a l'intrigue des zombies et les équipes qui se forment.
Le chara-design n'est pas adapté du tout à mon goût ! (Le héros à la même gueule que celui de "busô renkin" au niveau du dessin c'est la même coupe de cheveux ! O__O")

Bons points : Les histoires de zombies ou sa bouge bien n'ont pas forcement besoin  d'un scénario béton, si le rythme reste le même sa risque d'être pas mal...
Sauf dans le jeux video sur xbox360 "Dead rising", qui fait beaucoup penser à ce manga... Le thème des zombies c'est pas trop un délire japonnais du coup c'est plutôt innovant. Et on voix qu'il ne vont pas que faire des méchants zombies... Avec toutes les personnes qui perdent la tête on pourrait avoir droit à un bon petit lot de psychopathes comme je les aimes ! ^^"

J'ai de bons espoirs pour la suite, mais se n'est que le premier épisode, donc ne nous emballons pas non plus ! ^^

allbrice

Re : Re : Highschool of the Dead
« Réponse #3 le: 08 juillet 2010, 14:34:07 »
...le clin d'oeil au film "28 jours plus tard" ("28 semaine plus tard" c'est le deuxième film ^^')...
Désolé si je te parais persistant (ou insistant  :rolleyes:), mais, le clin d'œil musical fait bel et bien référence au film 28 Semaines plus tard :P ;)

Citer
Le coté ecchi qui commence à être un peu chiant... Je veux bien que nos amis les bridés soit très tourné "cul", qu'ils doivent avoir un culte des gros seins, mais là au beau milieu des zombies quand même...
Avant de manger, tu regardes souvent dans ton plat, non ? La présence de l'érotisme ici est juste un choix dû au style de la série. Il y a une différence entre ne pas apprécier le genre ecchi et dire qu'il n'a pas sa place dans cette œuvre. Deux poids, deux mesures. C'est comme dire que les scènes de sexe gâchent le plaisir que l'on pourrait avoir en regardant des films pour adultes :rolleyes:... Je te rassure (ironie inside), le côté érotique de HOTD sera tout autant présent que le massacre de zombies dans la suite.
« Modifié: 08 juillet 2010, 15:23:01 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Sayurisan

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 662
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Il paraît qu'on apprend pas à mourir en tuant.
Re : Highschool of the Dead
« Réponse #4 le: 08 juillet 2010, 16:16:17 »
Citer
     le côté érotique de HOTD sera tout autant présent que le massacre de zombies dans la suite.       

Pour mon plus grand bonheur.


Combien y' a t-il d'épisodes disponibles ?
Pourquoi 'faut-il que tant de gens s'imaginent que toutes les réponses se trouvent dans leur portefeuille ?

Aurène

Re : Highschool of the Dead
« Réponse #5 le: 08 juillet 2010, 18:06:38 »
Debut prometteur, bon rythme ca gicle comme il faut, hate de voir la suite j'espère que l'on aura qu'une 12aine d'episode je le sens mal sur 25 episodes, la décapitation de zombies pourrait lasser a la longue

un peu la meme reflexion que crepusculaire, étonnée par les plans sur  les gros seins (surtout la fille qui s'est endormie sur sa paire un peu gros sans vouloir faire d'humour) et les petites culottes. Perso je peux m'en passer mais bon si ca plait a certains et puis je m'y suis habitué à retrouver ce genre de plans au fil des animés visionnés

Scalix

Re : Highschool of the Dead
« Réponse #6 le: 08 juillet 2010, 18:38:52 »
Je ne suis pas expert en ecchi et fan-service comme certains sur ce forum le sont, et je ne matte pratiquement plus aucun anime, mais je dois avouer que je rejoins totalement l'avis de le-crépusculaire.

Je n'ai visionné que les deux premières minutes de Highschool of the Dead, intrigué par le principe d'un "anime survival-horror". Et très vite la couleur est annoncée, avec un gros plan sur une paire de seins gonflés à l'hélium, rebondissant dans tous les sens, un gros plan sur une petite culotte visible sous une mini-jupe (contre-plongée si chère à l'ecchi) et une nana, à deux doigts de se faire dévorer par un zombie, dont les pommettes ont été rougies de plaisir et de gène comme si le-dit mort-vivant allait, au lieu de lui bouffer la tronche, attaquer de super préliminaires...

Je veux bien croire que l'ecchi soit un genre apprécié par beaucoup, et qu'il gagne en légitimité, mais effectivement, dans ce cas présent, cela me semble dérangeant et déplacé. A quand l'anime où l'héroïne va gémir de bonheur en mangeant la soupe de sa grand-mère ? :x

allbrice

Re : Re : Highschool of the Dead
« Réponse #7 le: 08 juillet 2010, 19:19:39 »
une nana, à deux doigts de se faire dévorer par un zombie, dont les pommettes ont été rougies de plaisir et de gène comme si le-dit mort-vivant allait, au lieu de lui bouffer la tronche, attaquer de super préliminaires...
Genre, en tenant compte de la séquence évoquée, ces pommettes ne peuvent pas avoir été rougies pour exposer l'effet de la peur...

Citer
A quand l'anime où l'héroïne va gémir de bonheur en mangeant la soupe de sa grand-mère ? :x
Ça existe déjà  :)
Quoi de plus naturel d'éprouver ce sentiment et l'exprimer lorsqu'on consomme le repas d'un être cher. Ah oui le gémissement a une connotation perverse :rolleyes: :x
« Modifié: 08 juillet 2010, 19:28:46 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

Scalix

Re : Highschool of the Dead
« Réponse #8 le: 08 juillet 2010, 19:54:47 »
T'as pas de raisons de te hérisser Allbrice :x

Ce n'est pas parce que tu aimes les animes chargés d'ecchi ou de séquences suggestives que personne ne peut avoir objectivement une posture différente. Je me contenterai donc de répondre à ton post sans rentrer dans le début de polémique, ça sent le discours de sourds à plein nez.

Concernant la dite séquence des pommettes rougissantes d'abord. D'une part, ce procédé est traditionnellement utilisé pour illustrer le mélange de honte et de désir, et les exemples sont légions, de Saikano à, bien plus récemment, des animes comme School Days. Je ne vais pas faire de l'analyse à deux balles en farfouillant mon animethèque pour illustrer mon interprétation, mais je pense que personne n'est dupe sur la symbolique de la nana qui rougie, surtout entre une séquence qui montre ses seins et une autre qui montre son entrejambe.

Et enfin oui, le gémissement est connoté. Il n'évoque pas nécessairement la perversion, tout dépend du contexte, mais l'essentiel du temps il est associé au sexe.

Veji

Re : Highschool of the Dead
« Réponse #9 le: 08 juillet 2010, 19:55:35 »
Elle rougit parce que tout le monde voit sa culotte voyons !  =D
Bon j'ai vu le premier épisode, je trouve le mélange ecchi et zombie plutôt marrant. Ouais ça me fait rire qu'on se concentre sur des zones spécifiques du corps plutôt que ce qui se passe au premier plan (genre la scène dans les escaliers ou l'hélico). C'est un peu ridicule quand même mais ça allège le côté bourrin/gore.
Je continuerai la série, ça m'a l'air fun.
« Modifié: 08 juillet 2010, 20:22:18 par Veji »

allbrice

Re : Highschool of the Dead
« Réponse #10 le: 08 juillet 2010, 21:42:00 »
Scalix, je ne suis point horripilé ;)

1) En aucun cas, je ne considère l'avis de quiconque (que je respecte) comme objectif qu'il soit divergeant du mien ou non. De ce fait, si des opinions diffèrent, il me semble tout à fait logique de débattre et surtout, je ne cherche pas à imposer mon jugement.

2) Tu évoques que cette attitude du rougissement est récurrente et connoté globalement et symboliquement par la gène ou le désir grandement dans les romances, en animés depuis des années. Je suis tout à fait d'accord sur ce point. Seulement, crois-tu que cette interprétation est demeurée classer et ranger => Aucune possibilité d'évolution selon un contexte différent ? Je ne pense pas. C'est pourquoi, je ne partage pas ton analyse sur l'état de l'héroïne via le passage mentionné ci-dessus dans HOTD. D'autre part, le sexe érotisme est très souvent lié et proche de l'horreur. D'ailleurs, le style eroguro de la série ne fait qu'appuyer ce ballotement entre ces deux thèmes qu'on retrouve dans ladite séquence.

3) Ce n'est pas parce que je ne discrédite pas les animés fan service et particulièrement ecchi que de manière tacite, je les apprécie globalement ;)
« Modifié: 26 août 2010, 16:25:20 par allbrice »
"The extraordinary is in what we do, not who we are..."

RadicalEd

Re : Highschool of the Dead
« Réponse #11 le: 08 juillet 2010, 22:18:36 »
En même temps, le ecchi était très présent dans le manga (surtout au début donc ça ne m'a pas choqué).
On ne peut que leur reprocher d'avoir fait une adaptation fidèle du manga pour l'instant (en général, on reproche l'inverse aux studio...).

AngelMJ

Re : Highschool of the Dead
« Réponse #12 le: 09 juillet 2010, 09:10:11 »
Moi je n'irais pas par 4 chemins : c'est trop ecchi, c'est à gerber. J'ai vu que le trailer et ça m'a suffit : BOING BOING BOING...

Ca s'appelle Highschool of the Dead, mais j'ai vu plus de culottes et de gros nichons que de Zombies dans ce trailer.

Au moins la couleur est donnée. Ce sera Ikkitousen avec des zombies.

Zentradi

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 500
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • un zentradi c'est 15 métres de brutalité
Re : Highschool of the Dead
« Réponse #13 le: 09 juillet 2010, 09:12:36 »
Bon a part le coté mentons pointus, qui me dérange toujours un peu, ( que dis je !!? je déteste ca, c'est comme les nez pointus, il fut une époque a vomir ) du moins dans certain animés, j'espérai pas le retrouver dans celui la ( et pourtant ils ont des bats donc ils pourraient arrondir les angles). Faux croire que le style "Clamp'in" a marqué les designers la bas!  La musique avec son petit clin d'œil a 28 jours, et en fait je suppose que cet animé va faire référence a tout les films zombies, du moins les plus connus, perso j'ai un faible pour zombi land et Shaun of the dead , donc les réalisateurs si vous pouvez hein merci ? :D.
Bon en plus de ca celui a un avantage sur toutes les bouses que je vois en ce moment, ce sera peu être un des rares que j'arriverai a finir depuis deux mois. Car lui au moins a réussi a me faire sourire un peu. Donc lui je vais suivre comme deux trois autres animés, histoire d'attendre les animés de la rentrée qui s'avère plus intéressants. Ha si !! j'ai bien aimé la narration sur la fin, enfin ca donne un coté crédible a l'animé, ce qui est un plus. L'animation elle est bonne mais pas toujours constante, j'ai repairé deux trois baisses de régimes par moment, mais bon la je chipote.
c'est le meka que je préfère et puis c'est comme ca !Ce message est sponsorisé par la ligue de protection des adorateurs de mekas
J'aime pas les films ou séries tv avec trop de réflexions dedans, pour une seule raison c'est chiant. C'est un message sponsorisé par les vendeurs D'AK 47 a la sauvette!

Takaki

Re : Re : Highschool of the Dead
« Réponse #14 le: 09 juillet 2010, 12:44:26 »
Moi je n'irais pas par 4 chemins : c'est trop ecchi, c'est à gerber. J'ai vu que le trailer et ça m'a suffit : BOING BOING BOING...

Ca s'appelle Highschool of the Dead, mais j'ai vu plus de culottes et de gros nichons que de Zombies dans ce trailer.

Au moins la couleur est donnée. Ce sera Ikkitousen avec des zombies.

Pareil dans mon cas, j'ai regardé l'opening et j'ai vue tout de suite le style que l'anime prendrait, trop de ecchi ne m'intéresse vraiment pas.