Auteur Sujet: La série Shin Megami Tensei / Persona  (Lu 81021 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Deluxe Fan

Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #195 le: 21 mai 2017, 16:14:32 »
Il paraît que ceci est mon 3000e message sur Anime-Kun, autant en faire un qui a de la gueule.


Persona 5 (PS4) : Avez-vous déjà entendu parler du gesamtkunstwerk ? C'est un concept allemand qui signifie "œuvre d'art totale" qui servait à désigner les opéras de Richard Wagner. L'idée est de combiner plusieurs domaines artistiques pour créer une œuvre transversale à la portée symbolique inégalé.

Et parmi les jeux vidéos qui peuvent prétendre à être des gesamtkunstwerk, on pourrait citer Zelda, Metal Gear Solid 3, Shadow of the Colossus, Dark Souls... Et Persona 5.

D'un point de vue strictement technique, P5 reprend pratiquement tout de P4, son prédécesseur d'il y a deux générations. Mais Atlus a poussé les curseurs au maximum dans tous les domaines, ce qui rend la comparaison inutile hormis pour des débats à la marge sur des concepts vagues et sans intérêt. Il n'y a pas de débat que P5 est le jeu le plus abouti, le plus ambitieux jamais sorti par Atlus depuis Nocturne.

Cette ambition se trouve dans un premier temps dans le scénario, qui remarquablement bien écrit pour ce genre de produit. Plutôt que de centrer le récit sur le drama des personnages, Atlus est parti sur une écriture thématique, qui personnellement me parle beaucoup plus à l'heure actuelle. P5 brasse ainsi plein de thèmes différents, qui sont systématiquement à mettre en lien avec la sociologie japonaise et ses tares. Les personnages partagent tous le fait de sentir exclus de la société pour une raison ou pour une autre, et trouveront un idéal commun dans le fait d'aider les autres à se sortir de leur problèmes. Les multiples Confidants du jeu, quoique inégaux, surlignent bien cette idée d'un altruisme social, d'un humanisme commun aux marginaux et aux déclassés.
Vers la fin du jeu l'histoire prend un ton carrément politique, avec des questionnements sur la manipulation de l'opinion publique et des médias sociaux. Le(s) boss final(s) sont assez clairement inspirés de la tendance générale du retour des régimes autoritaires, ce qui donne au récit une portée dépassant le cadre strictement japonais.

Le gameplay est toujours scindé en deux parties, l'exploration de donjons (qui disposent cette fois d'un level-design fixe) et la simulation de vie sociale au sein d'une ville de Tokyo retranscrite dans le détail. Le jeu fait un travail formidable s'agissant d'imbriquer tous les sous-sytèmes ; les Confidants, les statistiques sociales, la fusion de Personas, l'équipement, les activités, la gestion du temps et des ressources... Même si le calendrier est plus resserré que ceux de P3 et P4, le contenu est bien plus fourni et il est possible de terminer le jeu à 100% dès la première partie, même si cela demande une planification avancée qui heurte l'intérêt d'un titre qu'il est essentiel d'aborder sans rien en connaître.

Le système de combat est celui qui connaît les plus gros changements, pas dans l'esprit mais dans la forme. Rarement un JRPG n'aura proposé des combats au tour-par-tour aussi dynamiques, intéressants et jouissifs qui donnent envie d'y retourner juste parce que c'est tellement cool d'y jouer. L'idée de remplacer les Shadows par des monstres du bestiaire SMT est excellente et plus encore l'est le nouveau système de Hold Up qui ajoute une couche de stratégie aux combats qui ne se terminent pas systématiquement par la défaite de l'ennemi mais par une négociation, une extorsion voire un ralliement.

Le système de fusion constitue un des éléments les plus funs du jeu, en supprimant l'aléatoire agaçant des jeux précédents pour un système plus clair, sans être pété comme celui de SMTIV par exemple. L'ajout des fusions sacrificielles et de la transformation en objet permet un haut niveau de customization des Personas qui permet aux plus acharnés de créer de vrais monstres de puissance ou simplement de conserver leur Persona favori tout au long du jeu, même si cela va un peu à l'encontre du principe.

Le tableau n'est cependant pas parfait, avec au moins un défaut majeur : le jeu est trop facile, ou tout du moins devient trop facile au bout d'un moment. Les bonus accordés par les Confidants sont tellement énormes (négociations facilitées, fusions surpuissantes, temps supplémentaire) que le jeu finit par plier sous le propre poids de sa générosité et la difficulté du dernier tiers du jeu en devient risible même en Hard, si bien que j'ai dû m'imposer des restrictions pour ne pas simplement casser le jeu et le rendre ennuyeux.

L'ennui, probablement le pire ennemi de Persona 5 qui fait un travail titanesque en parvenant à rester passionnant, drôle et parfois touchant durant les 100 à 200 heures qui constituent une partie. Je n'ai pas parlé de l'esthétique et de la musique mais ça se passe de commentaires, n'importe qui voyant ou écoutant le jeu tourner comprendra la qualité suprême de la direction artistique qui renvoie la plupart des (J)RPG à l'école de design. Dès que le jeu avait été révélé en 2014 et que Hashino avait expliqué qu'ils s'étaient inspirés de Lupin the Third, c'était évident que ça allait bien se terminer. Ils ont mis du temps, mais ça en valait la peine. 9,5/10



NB : j'ai décidé de ne pas m'immiscer dans les débats sans fin concernant les waifus, j'estime que les préférences de chacun sont respectables et à ce titre je préfère m’abstenir de donner mon choix personnel.

Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 21 mai 2017, 16:19:32 par Deluxe Fan »

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12618
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #196 le: 21 mai 2017, 16:54:35 »
Si au moins on pouvait encore avoir les critiques jeux vidéo sur AK parce que c'est vraiment malade comme critique. ;) si cela pouvais amener du nouveau public avec ton message.

J'avais idée  de commencé  une ng+  bientôt.  La question qu'on se pose combien de spin-off qu'on va avoir parce que le 3 et le 4 ils en ont eu beaucoup. 

Autre registre j'ai trouvé une vidéo assez marrante sur perso a 4 platinum  édition:
https://youtu.be/NsYesHR5xXM


Persona 1 et 2 c'était des démon tout comme Persona 5. Par contre, j'aimerais bien le retour des attaques fusion qu'on avait dans les deux persona 2 où on pouvait faire des attaques spécial  :

https://youtu.be/lK6m2-5WuG0

Deluxe Fan

Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #197 le: 08 juin 2017, 20:05:35 »
Etrian Odyssey V, le remake de Radiant Historia et celui de Strange Journey sont confirmés pour l'Europe à partir de 2017 en version anglaise pour les deux premiers et en japonais sous-titré anglais pour le troisième. Des envoyés spéciaux en région parisienne nous indiquent qu'un certain Red Slaughterer a été aperçu courant nu en dehors de chez lui en criant sa joie.

Pour rappel, Strange Journey c'est ça...

Cliquez pour afficher/cacher

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12618
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #198 le: 08 juin 2017, 20:26:53 »
C'est début 2018 pour strange journey.

Masterv

Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #199 le: 29 juin 2017, 14:12:01 »
Citer


Pour rappel, Strange Journey c'est ça...

Cliquez pour afficher/cacher

Oh damn ...

J'ai pas envie d'appeler ça un labyrinthe puisque ça ressemble plus à une œuvre d'art. Un simple coup d’œil et la dépression des joueurs ainsi que le sadisme (affiché) des développeurs nous sautent aux yeux. Je trouve ça sacrément beau mais j'ai pas le mental pour me taper un truc pareil.

On va rester sur Radiant Historia, hein...

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12618
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #200 le: 02 août 2017, 16:20:58 »
Non mais encore un truc inutile :

https://youtu.be/cNl9P8FmEp0

J'ai rien contre les spin-off mais P4 dancing c'était juste trop et là on en a encore. Pis il y en  a un sur  P5 aussi.
« Modifié: 02 août 2017, 16:23:18 par shadow8 »

Deluxe Fan

Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #201 le: 02 août 2017, 21:35:45 »
>Persona 3 Dancing
>Persona 5 Dancing
>Persona Q2
>Persona 5 the Animation
>2018




Ils ont pas perdu de temps avant de commencer à traire la vache :rolleyes:

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12618
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #202 le: 02 août 2017, 22:19:18 »
Il y a pas mal juste Persona Q2 qui reste intéressant. Si au moins on pouvait avoir plus de nouvelle sur SMT  qui est encore loin d'être prêt.

Faustt

Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #203 le: 03 septembre 2017, 14:26:42 »
Bon, voilà après environ 170 heures de jeu, je viens de terminer Persona 5. Je ne vais pas faire dans l'originalité : j'ai adoré !

Je lui trouve quand même quelques défauts qui font que je le trouve un poil en-dessous de P3 ou P4.

Ce jeu est trop long. Je pensais pas un jour dire ça d'un J-RPG que j'ai apprécié mais là, ça traine vraiment trop en longueur. C'est un peu la faute au récit mais surtout aux palaces, beaucoup trop grands et répétitifs (les couloirs avec transformation en souris, c'était sympa 1 ou 2 fois, mais 4 fois!).

J'ai aussi eu beaucoup de mal à accrocher aux personnages principaux. Yusuke est un personnage monolithique, Haru et Makoto sont sous-exploitées, Ann ressemble beaucoup trop à Lisa de P2 et Ryuji est absolument insupportable.

Enfin, je trouve le jeu vraiment trop facile en mode normal qui est le mode par défaut que je choisis dans tous les jeux. Pas vraiment de challenge donc, je crois que je n'ai pas eu un seul game over.

Pour les qualités ben...Tout le reste ! Musiques (même si je préférais les thèmes de P3/P4), graphisme, gameplay, écriture excellente du scénario, personnages secondaires intéressants (Takemi best waifu !) etc... Les thèmes abordés sont très sombres et la critique de la société japonaise acerbe et plutôt réaliste.

Quand on est comme moi fan de Persona 3 et 4, on a toujours un peu peur d'être déçu par le nouvel opus. Là, j'ai été convaincu en 30 minutes. Bravo aussi à eux d'avoir gommé certains défauts des précédentes éditions : on peut enfin relire (et même réécouter !) les précédents dialogues, faire pause durant les vidéos et bien sûr profiter des voix japonaises.

Bref, un gros GG à Atlus.

ShiroiRyu

  • Staff Webzine
  • Legend Member
  • ********
  • Messages: 12466
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • Mon roman fantasy écrit de mes propres mains
  • A-theque M-theque
  • Les petits, les gros, faut tous les aimer !
Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #204 le: 16 octobre 2017, 11:42:19 »

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12618
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #205 le: 23 octobre 2017, 20:38:51 »
https://youtu.be/bvyCAFV9MbM

Nouveau trailer et c'est vraiment  SMTV qu'on a comme titre.

Deluxe Fan

Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #206 le: 01 mars 2018, 20:10:45 »
Persona 2 Innocent Sin (PSP) : figurez-vous qu'en rangeant mes affaires je suis tombé sur ma vieille PSP que j'avais "modifiée" afin de me "procurer" tout un tas de jeux à des tarifs "attractifs". Parmi ces jeux il y avait Innocent Sin que j'avais lancé pour voir et rapidement lâché. Comme je n'avais rien d'autre à faire, je m'y suis remis.

L'histoire se déroule dans la ville fictive de Sumaru City et met en scène le protagoniste lycéen Tatsuya Suou, muet comme il est de coutume. Suite à divers évènements il va se rendre compte que la ville est soumise à un étrange phénomène : les rumeurs qui circulent parmi la population finissent par se réaliser. Au début il s'agit de mondanités du genre "ma copine est un idol", mais les choses vont vite déraper lorsque des individus mal intentionnés se mettent à propager des rumeurs insensés qui finissent par transformer Sumaru City en un champ de bataille entre divers forces ésotériques parmi lesquelles des sectes terroristes et autre alchimistes néo-nazis...

P2 est sorti à l'origine en 1999 et on y retrouve un peu de cet esprit des animes de l'époque, ce mélange d'urban fantasy et de récit mélo-apocalyptique façon X de Clamp. L'intrigue elle-même est tellement ridicule qu'on est proche du pastiche, surtout le moment où le grand méchant se révèle être le Führer lui-même doté de la Lance de Longinus piquée à Gendo Ikari et de Ray-Ban à vitre teintées parce que le IIIe Reich c'est la classe d'abord. Les personnages sont relativement peu nombreux mais bien développés, on s'intéresse à eux et les passages dramatiques fonctionnent bien. Néanmoins comparé aux plus récentes itérations de la franchise, P2 ne témoigne d'aucune cohérence thématique ou stylistique, l'histoire part dans tous les sens et enchaîne les retournements de situations jusqu'à l'overdose, y compris dans les toutes dernières minutes du jeu.

Le gameplay quant à lui nous prouve bien que les JRPG ce n'était pas forcément mieux avant. On se contente d'enchaîner les donjons et les boss, l'exploration de la "carte du monde" étant réduite à sa plus simple expression. Mais là n'est pas le souci ; les donjons qui composent l'essentiel du jeu sont aussi sa partie la plus chiante et rébarbative. Le layout des étages est confus et alambiqué, et la caméra qui change de sens dès que l'on passe une porte n'aide pas à s'y repérer. La fréquence des combats aléatoires est insupportable et transforme le jeu en une sorte de test de patience ou de mise à l'épreuve de la santé mentale. Pas fâché que les JRPG soient depuis passés définitivement à autre chose.

Puisqu'on parle des combats, ils sont assez banals puisque P2 ne propose pas le système de Press Turn introduit pas Nocturne quelques années plus tard. Le gimmick le plus intéressant sont les Fusion Spells, qui sont des attaques aux effets puissants qui se déclenchent lorsque l'on active certaines skills dans un certain ordre. Ces Fusion Spells cachent les meilleures techniques du jeu et il est nécessaire de les trouver et de les utiliser. La progession quant à elle est un peu bizarre ; il n'est pas possible de fusionner ses Persona, mais on peut négocier avec les ennemis comme dans Nocturne pour récupérer des "cartes" qui servent à acheter des Persona auprès d'Igor. Je trouve ce principe inutilement compliqué, il rajoute des étapes à un système qui fonctionne très bien dans tout le reste de la franchise. Au lieu de traiter directement avec l'ennemi que l'on souhaite faire venir dans son camp, il faut farmer des cartes auprès du mob que l'on va ensuite acheter pour l'intégrer à son répertoire, ce n'est pas très stimulant.

J'ai joué en mode facile pour ne pas me faire trop chier et je pense que cela a atténué mes griefs contre le jeu qui est un divertissement sympa voire rigolo mais dont le gameplay accuse son âge et ses décision de design excentriques. Si un jour Eternal Punishement sort des limbes peut-être que je verrais la suite et la fin des histoires spatio-temporelles de Tatsuya et ses camarades.

shadow8

  • Legend Member
  • ******
  • Messages: 12618
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
    • profil MAL
  • A-theque M-theque
  • Berserk et moi c'est pour la vie! Je suis Idea
Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #207 le: 02 mars 2018, 01:50:50 »
Juste comme cela, tu peut rester avec le même Persona  tout au long tu jeux . Ils évoluent au bon moment et ils ont les sorts  qu'il faut pour faire le jeu. Alors,  acheter des Persona c'est un peu inutile à  moins de boulot poussée fin expérience.

AyanamiRei

Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #208 le: 09 mars 2018, 09:02:23 »
Des nouvelles de la sortie française du portage 3DS du Shin MegaTen DS? Boîte ou e-shop? (j'avais repéré un exemplaire DS mais j'ai préféré attendre au cas où)

Et pour ceux l'ayant déjà tenté sur DS: épisode intéressant, potable, mauvais?

Merci par avance (et dsl pour le message non-Persona)

Deluxe Fan

Re : La série Shin Megami Tensei / Persona
« Réponse #209 le: 09 mars 2018, 18:13:02 »
Tu parles de Devil Survivor Overclocked ?

Pour ma part je l'avais pris sur l'e-shop, mais si tu parviens à le trouver en boîte alors ne te prive pas, ce n'est pas un jeu en ligne de toute façon. Et concernant sa qualité, en ce qui me concerne le jeu est très bon et peut-être un des meilleurs spin-offs de la saga.