Auteur Sujet: Death Parade  (Lu 22611 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Down

Re : Death Parade
« Réponse #90 le: 01 février 2015, 21:32:33 »
J'ai vu l'épisode 4, et je dois avouer avoir un peu du mal à cerner l'intérêt de la série pour l'instant.

Je n'ai pas lu tous vos pavés sur la cohérence de la série, mais jusqu'ici moi j'en suis là:

Le rôle de Decim est de rendre un jugement sur deux morts et de décider si ils seront réincarnés ou anéantis. Pour une raison qui m'échappe, cela est déguisé en "paradis et enfer".
Pour rendre son jugement, il dispose de deux éléments:
-L'intégralité de la vie des deux jugés, de façon factuelle. Donc sans la déformation et l'oubli imposé par la mémoire, mais aussi sans les émotions, etc. (Il me semble que cela a été sujet à débat, corrigez-moi si j'ai loupé une explication dans la série).
-L'opportunité de mettre les deux jugés dans une situation extrême, à travers un jeu. Le jeu lui-même et son issue n'ont aucune importance sur le jugement.

Partant de là, la seule incohérence que je vois jusqu'ici, encore une fois corrigez-moi si je me trompe, est la suivante:
Cliquez pour afficher/cacher

Bref, ceci mis à part je ne vois pas de souci de cohérence, mais j'en vois un d'intérêt, ce qui est plus subjectif.
Sachant que le jeu n'a aucune importance, qu'il est impossible au spectateur de prévoir le jugement qui va être rendu, celui-ci étant entièrement décidé par Decim, et qu'il ne semble pas non plus y avoir une quelconque morale cohérente derrière la série, qu'est-ce qu'il reste? A part "mettre à jour la noirceur de l'âme humaine", ce qui peut certes être une fin en soit mais qui a bien du mal à m'intéresser, personnellement?
Le seul développement intéressant que je vois arriver pour l'instant, c'est comme Maya l'a mentionné plus haut,
Cliquez pour afficher/cacher
Cela pourrait donner quelque chose de bien, mais en attendant on consume des épisodes qui n'arrivent pas à m'intéresser.

topachook

Re : Re : Re : Re : Death Parade
« Réponse #91 le: 02 février 2015, 04:17:54 »
Là où ça bloque, c'est que tu me cites tout du long les règles et objectifs affirmés par Nona

Donc selon toi les scénaristes consacrent un épisode complet pour expliquer des règles qui ne sont pas les bonnes? dans ce cas à quoi servait l'épisode 2?

En plus, les affirmations de Decim durant l'épisode 4 concordent totalement avec celles décrites par Nona. Il ne s'agit pas d'interprétation mais juste du job qui doit être fait par Decim dans le QueenDecim.





Tu vas peut-être aussi m'expliquer que Decim n'est pas crédible et qu'il n'est pas là pour juger les morts ni pour les pousser à bout? parce que c'est exactement ça que tu affirmais et c'est ce qu'il contredit clairement lui et Nona. C'est le job qu'on lui demande de faire et cela n'as rien avoir avec son interprétation. Maintenant que tu me dise que le jeu à d'autres objectifs que l'on ne nous as pas encore révélés, là je pourrais être d'accord. Par contre nier une évidence qui se confirme dans les propos et le déroulement des épisodes (sauf le 3) là tu me décevrais vraiment.

D'ailleurs il faudrait m'expliquer vu la façon dont Decim définit son rôle et l'assume durant l'épisode 4 pourquoi il n'en as pas fait autant lors du dernier épisode? où était passé sa fierté d'arbitre?

Sinon, pour l'attitude de Nona elle est assez compréhensible et je ne vois pas trop pourquoi tu la décrit comme incohérente. Elle n'est pas humaine (ou n'est plus) et n'as pas d'empathie particulière pour les humains. Elle les regardes pourtant avec une curiosité amusée. Decim a un profond respect pour eux mais puisque lui aussi n'est pas humain il a du mal à les comprendre. Il les voit comme un mystère à déchiffrer. C'est pour cela qu'il se trompe lors du jugement de Machiko et peut être également pour cela qu'on lui associe une assistante qui est probablement humaine pour une durée de trois mois (on peut se poser la question de ce qui se passera à la fin du contrat). Nona et Decim considèrent dès le départ les humains de façon différentes mais ont clairement la même compréhension du boulot qu'il y à a faire.

Nona voit le bar comme un tribunal, pourtant c'est difficile de le considérer comme tel, vu qu'il n'existe qu'un arbitre qui juge de façon arbitraire, il ne s'agit pas d'un procès équitable. Où est la défense ? Où est le jury ? Où est l'expertise psychiatrique ?
Pourquoi un tribunal devrait être forcément façonné comme un tribunal contemporain? pourquoi serait-il forcément équitable? les tribunaux inquisitoriaux ont bien existé non? les ordalies aussi, non? des systèmes judiciaires corrompues ça foisonne à travers le monde.
En plus Decim n'est pas seul! il y a tout un travail de préparation et de compilation de souvenirs. On ne la voie pas mais Queen joue un rôle tout comme l'assistante.
Le coté discutable du jugement est d'ailleurs totalement voulu. Du moment où des être qui ne sont pas humains jugent des humains qu'ils ont du mal à saisir, les jugements ne peuvent qu'être superficiels et c'est d'ailleurs ce contre quoi s'insurgent plusieurs protagonistes et notamment la nouvelle. Des arbitres sans réelle légitimité qui jugent sur des critères artificielles, c'est d'abord cela le bar.

L'acceptation de la mort dont je parlais n'arrive pas forcément une fois qu'on est mort, mais lorsqu'on est dans une situation dont l'issue est la mort.

Dans la mesure où Decim n'insinue à aucun moment qu'ils mourront s'ils ne jouent pas ce n'est absolument pas une situation où la mort semble être très rapidement la seule issue.

Ce n'est pas des supposons, c'est ce qui s'est passé au cours de cet épisode. Le garçon, dans sa grande galanterie, accepte de participer au jeu, s'il gagne, tant mieux, s'il perd, tant pis, la fille joue de son plein gré et est parfaitement consciente de parier sa vie pour retrouver ses souvenirs. Ça ne te parait pas plausible, moi si.

C’est une situation imaginée et non réelle et donc on peut se poser des questions sur sa crédibilité et sa cohérence. Tu as dû le deviner, c’était des supposons que ça soit crédible, ce qui n'était pas évident.
Tu veux me faire croire que le garçon veut bien sacrifier sa vie pour la mémoire d'une inconnue mais qu'il n'est pas prêt à le faire pour son amie d'enfance et future copine?

Pour la partie de bowling, encore une fois, ce n'est ni Nona ni Decim qui décident du jeu et de ses règles (Nona se la pète devant la petite nouvelle) mais la roulette.

Euh ...? pourquoi tu m'explique ça? je n'ai jamais dit que c'est Decim où Nona qui choisissent et c'est très probable que le hasard ne le fasse pas non plus ... Queen sur la base des souvenirs qu'elle compile?

C’est la nature du jeu que je remettais en cause pas la façon dont il est choisi. Il fait partie des neuf jeux possibles  alors qu’il n’est absolument pas cohérent avec l’objectif de pousser les morts à bouts, bien au contraire sa conception incite au rapprochement.

En plus Decim a clairement une attitude totalement différente que lors des autres jeux, il n’intervient à aucun moment  pour soi-disant les pousser à bout, pourquoi ?  sa fierté d’arbitre qui lui tient tant à cœur lors de l’épisode 4, il l’avait mis où durant cet épisode ? ce n'était pas l'objectif? Decim aussi raconte des salades quant à son rôle?

Maintenant, je ne dit pas que le bar n'as pour but que de juger les morts sur des critères très discutables. Il peut y avoir d'autres objectifs inconnus de Decim. La théorie très intéressante que tu échafaude peut même cohabiter avec les règles qui nous ont été maintes fois exposés.

Globalement, malgré les quelques défauts et incohérences de la série je la considère quand même comme l'une des meilleures de la saison. J'avais également déjà expliqué que les possibilités de cette séries étaient importantes. On ne sait pas par exemple ce qui pourrait se passer pour les morts qui savent être mort. J'imagine que Decim posent pas la question à chaque fois parce que c'est possible. Dans l’ascenseur on se rend compte que le bar n'est qu'un petit rouage d'une gigantesque mécanique. Le destin de la nouvelle à la fin de son contrat n'est pas clair non plus ... etc. ... etc.



« Modifié: 02 février 2015, 04:39:15 par topachook »

StraightDown

Re : Death Parade
« Réponse #92 le: 02 février 2015, 05:43:09 »
Juste une question, est-ce que tes images proviennent des traductions faites par ADN ? Car auquel cas il ne faudrait pas oublier que ça reste(rait) de la traduction amateur et donc supposément moins précise.

Bon, après ça n'est pas forcément rare que les traductions professionnelles soient hasardeuses - pour Shirobako notamment -, mais l'idée se comprend.

Hei

Re : Death Parade
« Réponse #93 le: 02 février 2015, 11:15:13 »
@Topa : Franchement le débat peut difficilement aboutir à quelque chose avec Death Parade. Preuve en est que certains ont déjà abandonné l'idée de le commencer et ce dès les premiers épisodes !
Et ton propos était intéressant au départ mais à force, ce sont les même points/idées qui sont abordées. D'ailleurs, au de-là de la difficulté de traiter du scénario et de sa cohérence au cours de la discussion, les gros pavés sont sujets à des non compréhensions du pavé "adverse"...

Citer
Dans la mesure où Decim n'insinue à aucun moment qu'ils mourront s'ils ne jouent pas ce n'est absolument pas une situation où la mort semble être très rapidement la seule issue.
En l'occurrence, Maya parle d'acceptation à partir du moment où ils sont au courant donc l'acceptation du fait sans l'avoir encore vu. Et j'ai pas lu tout le pavé mais je répondrai brièvement sur Decim parce que ce gars m'apporte une grande partie du plaisir du plaisir que procure cette série !


Citer
Tu vas peut-être aussi m'expliquer que Decim n'est pas crédible et qu'il n'est pas là pour juger les morts ni pour les pousser à bout? parce que c'est exactement ça que tu affirmais et c'est ce qu'il contredit clairement lui et Nona. C'est le job qu'on lui demande de faire et cela n'as rien avoir avec son interprétation. Maintenant que tu me dise que le jeu à d'autres objectifs que l'on ne nous as pas encore révélés, là je pourrais être d'accord. Par contre nier une évidence qui se confirme dans les propos et le déroulement des épisodes (sauf le 3) là tu me décevrais vraiment.
Et j'ai pas bien compris ce paragraphe.. ? Pourrais-tu le reformuler histoire que je réponde pas dans n'importe comment ?  ;)

nerokarin

Re : Death Parade
« Réponse #94 le: 02 février 2015, 12:26:22 »
Comme pas mal de gens, je commence à plus savoir sur quel pied danser avec Death parade, et hormis deux ou trois scènes assez fortes , cet épisode 4 ne proposait rien de nouveau. Le format "1 épisode , 1 une histoire", commence à montrer ses faiblesses, dans le sens où le dosage entre le jeu, les deux protagonistes principaux et le passé des défunts est mal géré. Difficile de s'attacher aux personnages avec des expositions de background aussi génériques et expéditives, et les jeux deviennent de plus en plus inintéressants. Je sais pas combien d'épisodes comportera cet animé, mais va falloir changer de formule parce que là ça risque de vite tourner en rond .

PatientZero

Re : Death Parade
« Réponse #95 le: 02 février 2015, 14:08:25 »
Jusqu'ici je n'ai pas trop cherché la cohérence de l'anime mais plutôt son intérêt dans le sens où le manque total de background des personnages principaux comme "secondaires" (ceux qui jouent) ne provoque aucun attachement même léger qui permettrait de s’intéresser un peu plus à ce qui se passe à l'écran . Reste quelques bonnes idées au niveau des mini-jeux et un personnage que j'aime plutôt bien, à savoir Nona qui a un bon chara-design et une voix que j'aime beaucoup.

C'est un peu léger pour l'instant mais ce n'est pas non plus un fiasco total au point de l'abandonner.

topachook

Re : Re : Death Parade
« Réponse #96 le: 02 février 2015, 14:23:57 »
les gros pavés sont sujets à des non compréhensions du pavé "adverse"...

Justement c'est pour cela que j'avais proposé à Maya de continuer le débat hors-forum à travers un moyen qui permet une interaction plus directe et claire. Néanmoins, Maya m'as expliqué qu'elle se sent plus à l'aise sur le forum. Maintenant, franchement je ne comptait pas continuer.

Sinon, je n'ai pas tellement l'impression que la série soit si inintelligible que cela, elle expose très clairement les règles même si on peut supposer qu'il y en as d'autres qu'on ignore encore.

D'ailleurs, au sujet de l'acceptation de la mort il est vrai que j'avais supprimé une partie de ma réponse pour raccourcir le post ... en relisant la partie que j'ai conserver je me rends compte que c'est justement celle que je n'aurais pas du conserver  ;)

Et j'ai pas bien compris ce paragraphe.. ? Pourrais-tu le reformuler histoire que je réponde pas dans n'importe comment ?  ;)

C'est un paragraphe qui concerne surtout Maya. Elle expliquait dans un post précédent que le bar n'était pas un lieu où on jugeait les morts et où on les poussaient à bout. Je lui avait répondu en lui présentant des screens ou Nona présentait explicitement les règles du QueenDecim. Maya avait ensuite contesté la véracité des affirmations de Nona. Les propos de Decim durant l'épisode 4 confirment les propos de Nona que Maya mettait en doute: Decim a bel et bien comme rôle de créer des conditions extrême et de les pousser à bout afin de révéler l'obscurité de leur âme. D'ailleurs tu as bien remarqué de quel manière ils tentait de pousser les candidats à bout. Par rapport à cela et à sa propre définition de son rôle d'arbitre, il est assez surprenant qu'il n'ai pas consentis les même efforts pour l'épisode 3, c'est tout. J'espère que j'ai été assez clair et je ne crois pas qu'il y a réellement de quoi réagir à ce paragraphe puisque son objet était simplement de répondre aux doutes de Maya. Comme tu peux le lire ça n'as pas grand chose avoir avec notre perso préféré.


Afloplouf

  • Administrator
  • Hero Member
  • ********
  • Messages: 8221
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Voir le profil AK
  • A-theque M-theque
  • Pris en flagrant délit de glandouille
Re : Death Parade
« Réponse #97 le: 02 février 2015, 14:35:52 »
Ah ben non, continuez à débattre ici, c'est aussi sympa pour les autres à lire. =D

Maya*

Re : Death Parade
« Réponse #98 le: 02 février 2015, 18:18:24 »
@ Topachook,

Selon moi, les scénaristes consacrent l’épisode 2 non pas à nous expliquer les règles mais à nous introduire Nona ainsi que sa façon d’aborder le jeu. Les règles présentées au cours de l’épisode étaient pour la plupart déjà suggérées par les épisodes précédents. Je pense (et espère, surtout) que cette façon qu’a Nona de considérer les humains ainsi que leur jugement sera amenée à évoluer. Que le propos de la série soit uniquement de démontrer la noirceur de l’âme humaine avant de l’envoyer dans le néant, ça serait assez simpliste.

Je ne me souviens pas avoir dit que Decim était un gentil bisounours, après tout il est l’élève de Nona. Il est très impliqué et convaincu de son rôle d’arbitre qui se doit de révéler la noirceur de l’âme humaine. Sauf que contrairement à elle, il semble faire plus d’efforts pour comprendre les humains, et est de moins en moins insensible à leur complexité, influencé par les histoires de ces derniers mais également par son assistante, qui n’est pas là pour décorer.

Citer
D'ailleurs il faudrait m'expliquer vu la façon dont Decim définit son rôle et l'assume durant l'épisode 4 pourquoi il n'en as pas fait autant lors du dernier épisode? où était passé sa fierté d'arbitre?

La réponse se trouve déjà dans mon précédent pavé. Decim assume son rôle d’arbitre, y compris dans l’épisode 3. Ce qui diffère entre les deux épisodes n’est pas son attitude mais le jeu qui est défini par la roulette. Dans le 3, ce n’est pas Decim qui est tendre et compatissant, mais le jeu qui a été tiré au hasard, un hasard qui ne dépend pas de l’arbitre. (Mais là, on semble être d’accord.)

Selon moi, ce n’est pas Decim qui décide des règles du jeu et de son rôle durant la partie mais tout est déjà dans son « manuel d’arbitre » avant le début du jeu, il n’improvise pas dans le 1er de pousser les  candidats à se chiper leurs fléchettes (à cause du nombre de points à atteindre) et ce n’est pas lui qui décide s’ils ressentent de la douleur au niveau des organes. De même, il n’improvise pas dans le 4ème  de faire en sorte que l’un des joueurs ne puisse plus manipuler la machine pour jouer, c’est dans les règles du jeu. Le jeu du bowling est le moins douloureux et plus gentillet, pourquoi ? Parce que l’objectif est de donner une dernière chance aux deux jeunes gens de faire connaissance et sortir ensemble. Sa fierté d’arbitre est passée derrière les règles du jeu, dans cet univers, comme tu le dis, le bar n'est qu'un petit rouage d'une gigantesque mécanique.

L’incohérence que tu pointes du doigt n’existe qu’avec le discours de Nona, et la façon dont Decim perçoit son rôle, une façon que l’assistante (ainsi que moi, en tant que téléspectatrice) n’a de cesse de remettre en question, en grinçant des dents. Mais si on décidait de voir le bar, non pas comme un lieu de justice, mais un lieu de dernière chance, ça tient debout, même après le 4ème. Le thème de cet épisode étant « les regrets », les regrets d’une mère de ne pas avoir passé assez de temps avec ses enfants, et les regrets d’un jeune homme de s’être ôté la vie avant même de pouvoir tisser des liens avec les autres, surtout sa belle-mère qui lui tendait les bras.
Les émotions étaient aussi fortes que dans le troisième (oui, j’ai la larme facile) mais pour les faire ressortir, une gentille partie de bowling n’était pas appropriée, encore une fois, le jeu ainsi que les messes-basses de Decim étaient parfaitement pensés pour faire réaliser quelque chose aux joueurs. Decim et Nona pensent que le but de la partie est de démontrer les ténèbres de l’âme humaine, de mon point de vue (en mettant les discours de ces deux-là de côté), c’est pour provoquer un feu d’artifices d’émotions, faire ressortir ce qu’ils avaient sur le cœur et leur permettre de faire tomber les masques. Decim a envoyé la maman-star en enfer, et pourtant on ne peut que compatir à sa détresse, et voir dans son attitude un joli clin d’œil à ce qui fait la différence entre l’humain et l’animal : La conscience. L’instinct de survie fait qu’elle massacre le pauvre garçon, mais sa conscience la rattrape, et elle hurle comme un animal blessé, la scène était poignante. Comme Machiko, le « jugement » de Decim a été l’ultime injustice à son égard, que savait-il d’elle, de ce qu’elle ressentait, de ce qu’elle a souffert, de comment elle a toujours lutté pour continuer à vivre dans un monde impitoyable, comme elle faisait de son mieux pour sa famille, le fait qu’elle nous hurle (comme si nous étions les témoins de cette mascarade et non pas tribunal) qu’elle a autant été dupée par le jeu décidant de son sort que par la vie. Duperies après duperies, les scénaristes semblent de plus en plus appuyer l’intolérable injustice dont peut faire preuve le jugement final, et non pas une prétendue noirceur de l’âme humaine.
   
Pour ton paragraphe sur le tribunal, je ne vois pas trop où tu veux en venir, vu que tu mets autant que moi les failles de ce système de justice en exergue. Si tu me relis, je disais avoir du mal à considérer le bar comme un tribunal (à titre personnel) vu qu’il ne s’y déroulait pas de procès équitable, je le vois plutôt comme une joute. Après, tu peux le voir comme un tribunal, je peux le voir comme une joute, mais dans les faits, c’est un bar.

Citer
Dans la mesure où Decim n'insinue à aucun moment qu'ils mourront s'ils ne jouent pas ce n'est absolument pas une situation où la mort semble être très rapidement la seule issue.
Decim leur dit de jouer au jeu comme s’ils y pariaient leurs vies, il dit la même chose aux autres. Même dans les précédents cas, il ne dit pas cash « Vous mourrez si vous perdez », ils sont supposés arrivés à cette déduction d’eux-mêmes.

Bon, après, ça ne reste que ma façon d’interpréter la série jusque là, quelque part, ça pourrait tout autant être une daube moralisatrice essayant de nous dire « Regardez comme l’humain est laid quand poussé à bout, regardez comme certains méritent la damnation vu qu’un personnage rationnel en juge ainsi », ça serait extrêmement prétentieux vu que lesdits arbitres impartiaux sont en vérité les scénaristes derrière la série. Pour répondre à Down dans la foulée, je pense (et espère très fort) que le but de la série n’est pas de nous improviser juges aux côtés de Decim et Nona (si je parle plus loin d'intolérable injustice, ce n'est pas parce que je m'improvise juge et que j'aurai personnellement envoyé la maman-star au paradis, mais parce que je trouve très faible l'argument ayant décidé de son sort), mais pousser à la réflexion inverse. Une réflexion sur la difficulté de juger autrui, et que même en se basant sur des faits et en étant le plus rationnel possible, il est encore impossible de sonder le cœur humain, qu’il y existe autant de laideur que de beauté, plus qu’une morale, un message à passer pour qu’on ne cesse jamais d’essayer de se comprendre au lieu de se juger les uns les autres, de ne pas voir les choses en noir ou blanc, mais en apprécier les différentes nuances, l’être humain étant lui-même composé de différentes couleurs (Un peu à la Colorful, magnifique film que je conseille au passage).

/me passe du popcorn à Flo.
« Modifié: 02 février 2015, 18:33:06 par Maya* »

Hei

Re : Death Parade
« Réponse #99 le: 03 février 2015, 21:29:54 »
Episode 4 : On se joue de toi, spectateur

L'espace de cinq secondes, l'idée m'a traversé l'esprit : "Ah merde, ils sont en train de foiré..". En fait non. L'instabilité de Decim dévoilée au fur et à mesure est dans la continuité des effets de surprises sur lesquels repose le scénario depuis le tout départ.

C'est encore bien plus intéressant que tout ce qu'ils auraient pu essayer de faire finalement. S'essayer à explorer les tréfonds de l'Homme aurait vite été limité, principalement parce que la manière de le faire dans l'épisode 1 était déjà assez peu intéressante si l'on regardait de ce point de vu psychologique. En revanche, repartir de cette déconstruction et ce revers slicé qu'on nous met dans la face en quatre épisodes, avec notamment le fait qu'on ne comprend absolument pas comment est rendu le jugement : Tout s'explique par une seule et unique solution, Decim. Et du coup, dix épisodes pour un personnage, c'est large pour raconter quelque chose d'intéressant et arriver à finir sur une note qui laisserait présager un futur pour cette histoire !


Partant de là, la seule incohérence que je vois jusqu'ici, encore une fois corrigez-moi si je me trompe, est la suivante:
Cliquez pour afficher/cacher
Les émotions, comme tu l'as relevé. Les souvenirs sans les émotions, ça donne le jugement net auquel il abouti en fin d'épisode. Normal qu'il soit surpris par le côté excentrique qui ressort soudainement alors que ça ne correspond pas à qu'il a pu voir de ses souvenirs -> Comme ça que j'ai saisi la chose.

Citer
Bref, ceci mis à part je ne vois pas de souci de cohérence, mais j'en vois un d'intérêt, ce qui est plus subjectif.
Sachant que le jeu n'a aucune importance, qu'il est impossible au spectateur de prévoir le jugement qui va être rendu, celui-ci étant entièrement décidé par Decim, et qu'il ne semble pas non plus y avoir une quelconque morale cohérente derrière la série, qu'est-ce qu'il reste? A part "mettre à jour la noirceur de l'âme humaine", ce qui peut certes être une fin en soit mais qui a bien du mal à m'intéresser, personnellement?
Le seul développement intéressant que je vois arriver pour l'instant, c'est comme Maya l'a mentionné plus haut,
Cliquez pour afficher/cacher
Cela pourrait donner quelque chose de bien, mais en attendant on consume des épisodes qui n'arrivent pas à m'intéresser.
Decim, c'est lui qui peut faire tout basculer en un instant. Par contre, comme tu dis quatre épisodes c'est la limite. Maintenant, qu'on a bien brouiller les œufs, faut rentrer dans le vif du sujet et commencé à remplir un tout ça. Parce que je conçois que le récit tel quel commence à se vider de toute intensité et le seul filon qui m'y raccroche, c'est la qualité potentielle de la suite...
« Modifié: 03 février 2015, 21:45:51 par Hei »

Dregastar

Re : Death Parade
« Réponse #100 le: 04 février 2015, 01:49:57 »
 
Citer
C'est encore bien plus intéressant que tout ce qu'ils auraient pu essayer de faire finalement. S'essayer à explorer les tréfonds de l'Homme aurait vite été limité, principalement parce que la manière de le faire dans l'épisode 1 était déjà assez peu intéressante si l'on regardait de ce point de vu psychologique
Oui et non car en ce qui me concerne les épisodes 1 et 4 sont de loin les épisodes les plus intéressants. Et si ça l'est c'est en partie grâce à cette mise en avant de la noirceur de l'âme humaine.

Pourtant :

Episode 4 : aucun piment.

Mis a part l'introduction avec la réaction des personnages face à la découverte du lieu ou la suite avec le défi en lui même via la borne d'arcade, le tout m'a semblé quand même bien fade. Les personnages manquent de crédibilité, notamment lorsqu'ils se mettent a péter les plombs d'un coup, ou même vers la fin lorsqu'il se retrouvent a chialer / ouvrir les yeux sur ce qu'a été leur vie.
Et ce n'est pas que le personnage de Delcim ne soit pas intéressant mais ayez il commence à me gonfler. A la limite je suis d'avantage intéressé par sa partenaire qui semble être un espèce de contrepoids, mais la mayonnaise ne prend pas car encore trop discrète ou trop peu influente.

Enfin le flou persiste en ce qui me concerne et je commence même à être un petit peu déçu : que ce soit par ce que la série cherche a me raconter, les personnages ou la mise en scène des jeux. Bref, je continue même si je ne vois pas beaucoup de motifs de satisfactions cette semaine encore. ~
« Modifié: 04 février 2015, 01:57:05 par Dregastar »
★★★★★

topachook

Re : Death Parade
« Réponse #101 le: 06 février 2015, 01:41:28 »
épisode 4

Bien que la série confirme un certain manque d'imagination. J’ai bien aimé le personnage de Misaki. C’est d’ailleurs elle qui a sauvé l’épisode "à mes yeux", avant que la décision prêtée à Decim ne mette tout à la trappe.

En fait, tout était fait pour pousser à bout l'un des candidat! le jeu était complètement biaisé en sa défaveur.

Cliquez pour afficher/cacher

Les dés étaient bien pipés et ceux dès le départ du jeu.

Cliquez pour afficher/cacher

Dans le mille! C’est carrément les mêmes réactions qu’ils ont durant le jeu. Plusieurs de leurs répliques sont identiques. Même le comportement de Decim ainsi que ses répliques sont  une copie quasi-conforme entre l'épisode et l'OAV. La seule différence notable est le jugement de Decim qui voit de la noirceur là il y en à le moins.

Et si ça l'est c'est en partie grâce à cette mise en avant de la noirceur de l'âme humaine.

Honnêtement j’ai vraiment du mal à voir cette fameuse noirceur de l’âme humaine avec laquelle ils nous bassinent à longueurs d’épisodes. D’ailleurs les deux seuls personnages qui ont montrés un tant soit peu de noirceur sont réincarnés
Cliquez pour afficher/cacher
Le jeu est censé faire ressortir la noirceur et les arbitres sont censés en juger mais c’est fait tellement artificiellement, avec si peu d'imagination et avec si peu de bon sens et discernement que la seule vraie noirceur semble être celle du jeu. J’espère pour la série que ça soit voulu.


Réponse à Maya ... personne n'est obligé d'ouvrir ce spoil

Cliquez pour afficher/cacher
« Modifié: 06 février 2015, 01:56:38 par topachook »

Deluxe Fan

Re : Death Parade
« Réponse #102 le: 06 février 2015, 01:48:50 »
Épisode 4 : sans doute le meilleur épisode depuis le premier, même si la série ne parvient toujours pas à retrouver le niveau qu'elle avait montré à son départ.

Le parallèle entre la mère qui a un problème avec ses enfants et le gars qui a un souci avec ses parents était bien vu, tout comme cette volonté d'aller chercher des thèmes un peu difficiles et casse-gueules. J'aurais été pleinement convaincu si l'épisode avait respecté la nuance et l'équilibre qu'il y avait entre les deux candidats, mais le fait de montrer le jugement de Decim flanque tout par terre à une seconde de la fin de l'épisode. Dommage.

L'autre souci c'est l'écriture très plate et ennuyeuse des jeux, au point que même Decim avoue être obligé de les truquer pour pas que le spectateur ne s'emmerde complètement. Et puis engager Masakazu "Bankai" Morita pour jouer un otaku introverti, c'est le gâchis du siècle.

Je pense qu'après l'OAV, les scénaristes ont fait le choix de faire comprendre au téléspectateur dès le début qu'en écrivant les histoires et en portant un jugement à la fin (au fond, ce n'est ni Decim ni Nona qui décident, c'est celui qui écrit l'histoire de façon totalement arbitraire), ils ne prétendent pas pouvoir juger impartialement toutes les affaires qui vont suivre, que la série ne se prétend ni justicière ni moralisatrice, au contraire, elle met en avant l'injustice qui va de pair avec l'impuissance des personnages dans ce bar qui ressemble plus à une mauvaise télé-réalité voyeuriste avec Nona qui se gausse de l'autre côté de l'écran qu'à un réel tribunal.
Le fait que la série porte un jugement prouve qu'elle ne prétend pas pouvoir juger ? :huh:

Cette histoire de jugement est un piège dans lequel se sont enfermés les scénaristes, et avec lesquels ils ne semblent plus capables de se dépêtrer.
« Modifié: 06 février 2015, 01:51:21 par Deluxe Fan »

Dregastar

Re : Re : Death Parade
« Réponse #103 le: 06 février 2015, 10:28:40 »
épisode 4
[...]
Honnêtement j’ai vraiment du mal à voir cette fameuse noirceur de l’âme humaine avec laquelle ils nous bassinent à longueurs d’épisodes. D’ailleurs les deux seuls personnages qui ont montrés un tant soit peu de noirceur sont réincarnés
Cliquez pour afficher/cacher
Le jeu est censé faire ressortir la noirceur et les arbitres sont censés en juger mais c’est fait tellement artificiellement, avec si peu d'imagination et avec si peu de bon sens et discernement que la seule vraie noirceur semble être celle du jeu. J’espère pour la série que ça soit voulu.
@Topachook : au temps pour moi, je ne cherchais pas à mettre en avant la noirceur de l'âme humaine dans le récit ou en tant que telle, mais juste en tant que procédé. Pointer le fait que les épisodes passaient mieux dés qu'il y avait cette volonté de la faire transparaitre au travers des parties. Du moins lorsqu'il y a l'intention de montrer des joueurs poussés à bout qui réagiront en ce sens. Sinon que ce soit celle qui émane du jeu en lui-même via ses règles et sa finalité, ou de celle exprimée chez les personnages via leurs réactions extrêmes, je suis d'accord pour dire que cette noirceur peine à convaincre.
★★★★★

Maya*

Re : Death Parade
« Réponse #104 le: 06 février 2015, 12:37:36 »
Bon. Déjà, dès que ça vire au quotewar, la discussion me botte beaucoup moins. Pour répondre tout de même, vite fait.

@Topachook, le jeu est le cœur la série, le propos du jeu est celui de la série.

Oui, selon moi, Decim et Nona se trompent dans la définition de leur rôle, et manquent de renseignements à ce niveau.
Tout procès est une seconde chance, vu qu’on laisse l’occasion à quelqu’un de changer son destin et défendre sa cause.

Je dis que le spectateur n’est pas supposé les juger impitoyablement, et le jeu non plus. C’est Decim qui les juge à la louche à la fin de chaque épisode, et j'espère une remise en question de son côté. Ce n’est pas Decim qui leur rend service, mais le jeu, avec ces quelques instants de vie en bonus après la mort.

Pour ton dernier paragraphe, excuse-moi d’avoir mes propres théories et les défendre, surtout que j’estime avoir eu la décence de préciser qu’il ne s’agit que de mon point de vue et que je peux très bien me tromper. Si tu es si sûr d’être super-rationnel et que ta logique a cerné la série sous toutes ses coutures, son propos comme ses objectifs, grand bien t’en fasse. Tu as du mal à suivre ma réflexion, d’accord mais épargne moi ce genre de remarques désobligeantes. Je ne m’embête pas à développer en long, en large et en travers une interprétation parce que j’en suis amoureuse mais parce que je conçois la série ainsi et trouve intéressant l’échange de différentes lectures d’une même histoire. Pour autant, la discussion est close de mon côté.

@Deluxe, le fait que la série porte un jugement assumé comme erroné et injuste dès le début, prouve qu’elle se laisse une marge d’erreur et ne prétend pas pouvoir juger de façon impartiale et juste.
« Modifié: 06 février 2015, 12:39:41 par Maya* »