Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Critique du manga Ichigo 100%

» par Deluxe Fan le
25 Août 2010
| Voir la fiche du manga

Ichigo 100% : Ecchi, et alors ?

J’ai lu ce manga il y a pas mal de temps, mais j’en garde un souvenir clair puisqu’il s’agit d’un des premiers mangas de type Romance/Ecchi d’une telle longueur que j’aie terminé. De plus, ce manga est relativement connu, dans le sens où il y est fait mention dans d’autres œuvres en tant que référence du manga pour voyeur (Sayonara Zetsubô Sensei, Bakuman…). Étonnant donc qu’un manga si connu n’ait même pas une petite critique sur AK. La cause en est certainement la mauvaise réputation de l’auteur Misuki Kawashita, accusée de produire du divertissement pseudo-érotique pour ados aux hormones bouillonnants et peu regardant quant à la qualité des œuvres (ce que serait, selon certains, la principale clientèle du Shônen Jump).

Et bien, sans vouloir chercher à jeter un pavé dans la mare, il faut avouer qu’Ichigo 100% est exactement ce que tout le monde en pense.

Le scénario, comme les personnages, sont un amoncellement de tous les clichés du genre. Peut-être que l’on ne s’en rend pas compte immédiatement, mais au fil des 19 tomes de plus en plus de stéréotypes apparaissent pour rendre l’ensemble très classique. Le fameux coup de fille à la culotte n’est qu’une accroche, l’histoire est plus complexe, mais pas plus intelligente (vous saisissez la nuance ?).

L’histoire prend place sur 4 années environ, de la troisième à la terminale inclus. Le héros Junpei est aussi mal dessiné qu’il est peu charismatique, vous voyez le genre. De toute façon, nous sommes habitués, un héros avec trop de présence occulterait la principale attraction du manga : les filles. Et autant dire qu’il y en aura pour tous les goûts, chacune des filles représentant un aspect de l’idéal féminin selon les japonais :

- L’irrésistible / populaire / intouchable (Tsukasa)

- L’intellectuelle à gros seins (Aya)

- La bonne copine / garçon manquée (Satsuki)

- L’amie d’enfance (Yui)

- Et je passe sur la lolicon, la tsundere, etc…

Le protagoniste (et le lecteur à travers lui) vont donc suivre tout ce beau monde dans un feuilleton mêlant romantisme larmoyant, gags bidon et beaucoup, beaucoup d’ecchi. Les amateurs du genre (dont je n’ai pas honte de faire partie) seront aux anges, le dessin étant objectivement excellent. C’est certainement la plus grande qualité - la seule ? - de ce manga, qui relègue Love Hina et autres Negima ! au stade de gribouillis (désolé pour les fans mais c’est la vérité, regardez les couvertures de tomes et de chapitres, c’est indiscutable). Et sachant que les scènes de dénuement se succèdent (via des gags bêtes et méchants où les jeunes filles sont surprises se changeant dans les vestiaires, par exemple) c’est un vrai plaisir pour les yeux. Le voyeurisme assumé et décomplexé, ça a du bon, vraiment.

Mais ce talent indubitable pour saisir la beauté d’un corps féminin n’occulte pas la bêtise du scénario, qui se prolonge en s’enfonçant parfois dans l’idiotie (comme pas mal de shônens du Jump, d’ailleurs). La fin du manga est représentative : l’auteur se complaisant dans la vulgarité et ayant entraîné le lecteur faible d’esprit (moi) avec elle, tous deux sont tombés de haut quand il fallut en terminer. D’où une fin à mon sens bâclée et pas émouvante pour un sou, comparée à la concurrence.

Pour finir, je dirais que la lecture de ce manga est plus que dispensable, sauf si vous êtes un inconditionnel du Jump, un fan d’ecchi, et avez du temps à perdre. Mais de grâce, soyez tolérants, jugez un manga pour ce qu’il est et non parce que l’auteur n’est pas Taniguchi ou Urasawa. Il faut de tout pour faire un monde.

Dommage aussi que ses œuvres postérieures (Ane Doki, Hatsukoi Limited) soient d'encore plus mauvaise qualité, ce qui ne risque pas de redonner ses lettres de noblesse à Mme Kawashita, dont le talent attend encore d'être reconnu.

Les plus

- Mon premier manga harem ^^

- la manga est long, l'histoire dure longtemps

- Mizuki Kawashita sait dessiner les filles

Les moins

- Mais elle a plus de mal avec les mecs

- Certains personnages secondaires mal exploités

- C'est du harem, ne vous attendez pas à de la grande philosophie

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Deluxe Fan, inscrit depuis le 20/08/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.048 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.174192 ★