Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Critique du manga Maid Sama

» par kuchiki byakuya le
30 Juillet 2016
| Voir la fiche du manga

Et oui, un shojo (j’en vois déjà une qui fait de grands bons ^^). Mais avant de dire que c’est encore une histoire d’amour à la con, donnez-lui une chance. Ce qui marque surtout Maid Sama, c’est son humour omniprésent. Il m’a fait plusieurs penser à Host Club. Bien sur, le dessin est très commun pour un shojo mais c’est assez secondaire au final car il y a tellement de planche comique qu’on oublie vite que c’est un shojo.

Pour une fois, l’héroine n’est pas la niaise typique, qui n’a pas de caractère et qui se laisse avoir comme une débutante. Non, Misaki est du genre à taper d’abord puis poser les questions si besoin est. Le héros est déjà plus classique mais au moins, son style reste toujours agréable à lire. C’est le beau gosse, mystérieux, un brin cruel et sadique, qui n’a rien à faire des filles qui lui courent après. Ce duo marche bien car les deux protagonistes sont très complémentaires.

C’est un shojo certes mais pas à l’eau de rose. L’amour est bien entendu au centre du scénario mais pas de blabla mielleux, pas de sentiment étouffant, pas de truc cul-cul. C’est la vie de deux lycéens, un peu bizarres et au caractère bien trempé. Beaucoup de coup de gueule, de mystère sur leur passé, de problèmes de lycéens et beaucoup d’humour. C’est sans doute l’humour qui rend ce shojo si léger et si agréable à lire.

Les deux héros ont aussi leur rôle à jouer dans cette réussite. Usui est un lycéen sûr de lui, parfait sur beaucoup de plans, mystérieux vu qu’on ignore son passé et doté d’un don de manipulation hors du commun. Il ne l’utilise pas pour nuire mais pour séduire une jeune fille qui se comporte comme un mec et qui mate les garçons du lycée avec une poigne de fer. Et oui, Usui ne séduit pas Ayuzawa par sa classe ou ses incroyables connaissances (ce qui aurait plutôt tendance à énerver la jeune fille). Il la séduit par son mystère. Elle essaie de comprendre qui est vraiment cet « extraterrestre pervers » et plus elle cherche à savoir qui il est, plus ses sentiments évoluent.

Bref, je veux bien lire des shojo comme ca à la pelle. Le plus dur c’est d’attendre le prochain tome mais c’est un vrai plaisir de relire les anciens tomes.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.115310 ★