Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Critique du manga Mudazumo Naki Kaikaku

» par Afloplouf le
14 Mai 2011
| Voir la fiche du manga

On relit le synopsis deux fois en écarquillant les yeux : les chefs d’États choisissent du destin du monde en jouant au mah-jong (wat ?) mais une menace plane (tin tin tin !) : une dream team constitué de Poutine, Papa Bush, Benoit XVI, etc. emmené par leur atout maïtre l'ancien Premier Ministre japonais Koizumi (il y a une intrus dans cette liste, saurez-tu le retrouver ?) doit affronter dans une partie de Mahjong ultime les anciens Nazis qui ont fondé le quatrième Reich sur la Lune (waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaat ?).

Oui ça a l'air énorme avec un pitch pareil et là vous commencez à lire et c'est le drame bien entendu.

C'est encore plus awesome/over nine thousand/legendary que ça en a l'air. Reprenant les caricatures absurdes des shonens sportifs, la puissance rayonne des planches. Mieux qu'un ballon de foot, une tuile de Mahjong qui se transforme en arme. Les points perdus deviennent attaques physiques : la foudre frappe l'impudent. On peut même disparaître dans un grand flash de lumière, désintégré par une aura d'awesomness. Le public hurle des remarques absurdes, il ne manque plus qu'un commentateur. Et bien sûr le nom d'attaques éructées pour plus de puissance.

Mais le mieux réside dans la mise en scène. Quoiqu'un peu monotone, elle transpire les nekkutsu. Les doubles pages et les personnages plein pied se bousculent. Remettez ça en plus dans le contexte de vrais personnages. Poutine qui ressert son nœud de cravate en hurlant "Transsibérien", Papa Bush qui déchire sa chemise parce qu'un vrai héros se bat muscles dehors ou encore Benoit XVI qui bouge en slow motion cape au vent. On entend presque la musique "Eye of the Tiger" ou "Battle Without Honor". Je conseille d'ailleurs la BO de Kill Bill en toile de fond à la lecture de ce manga. Et je ne préfère pas parler d'Hitler où chacune de ses interventions m'aurait fait tomber de ma chaise si je n'avais d’accoudoirs.

Oui c'est du très mauvais goût et oui c'est un nanard mais pleinement assumé. C'est jouissif. On regrette presque que la progression ne soit pas exponentielle mais seulement linéaire. Ça stagne même un peu vers la fin. Le manga n'en est pas moins culte. Une expérience inoubliable et qu'on n'a pas le droit de rater.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (1)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Afloplouf, inscrit depuis le 14/05/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.198384 ★