Bradherley no basha

Bradherley no basha

Pour toutes les petites filles des orphelinats du pays, il existe un espoir: intégrer la troupe d'opéra du très riche aristocrate Bradherley. Tous les ans, il adopte de nouvelles jeunes filles pour qui le rêve commence. Pourtant, seulement 4 nouvelles comédiennes apparaissent sur scène chaque année... Alors que deviennent les autres?
Un manga qui nous entraîne au fin fond de la cruauté humaine.


Synopsis soumis par Isaya

Critiques des membres

#Par Duna le 19-11-2012

9
"L'enfer est vide, tous les démons sont ici"

Qui est déjà, l'auteur de cette phrase : "l'homme est bon par nature" ? C'est un euphémisme que de dire que ce manga a de quoi le faire oublier. Ce qui est sûr, ce que ce n'est pas Samura Hiroaki. Je voulais me pencher sur une autre de ses œuvres, plus longue qu'Emerald, et moins que l'Habitant de l'Infini. Ce que je ne réitérerai pas avant longtemps, histoire de digérer le choc. D'accord, je suis sensible de base, et je suis une femme - facteur qui doit encore accroître l'empathie avec les victimes. Eh bien ce fut une lecture quasiment insoutenable. Je n'adhère pas à la curiosité malsaine ou morbide d'ordinaire, mais la maîtrise du dessin et de la narration sont telles que je suis [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.183612 ★