Crying Freeman

Crying Freeman

Crying Freeman est le tueur à gages de l'organisation mafieuse chinoise des 108 dragons. Celle-ci rencontre l'opposition du plus grand clan yakuza. C'est alors que le Freeman reçoit l'ordre d'assassiner le chef du clan. Une fois chose faite, il est alors recherché au Japon par la police et sa tête est mise à prix par les yakuzas.

Mais une chose retient le Freeman de partir du Japon, il doit assassiner la seule personne qui l'a vue. En effet il y a de cela un an, à Hong Kong, Emu Hino une jeune peintre japonaise a été témoin d'un assassinat perpétré par le Freeman. Par le jeu du destin, elle est aussi témoin de l'assassinat du chef de clan yakuza et reconnaît là notre tueur. A l'instar du Freeman, elle devient capitale aux yeux des yakuzas pour leur vengeance. La course contre la montre a débuté.

Synopsis soumis par Gemini no Saga

  • Crying Freeman - Screenshot #1
  • Crying Freeman - Screenshot #2
  • Crying Freeman - Screenshot #3
  • Crying Freeman - Screenshot #4
  • Crying Freeman - Screenshot #5
  • Crying Freeman - Screenshot #6
  • Crying Freeman - Screenshot #7
  • Crying Freeman - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Femto / Project D le 17-05-2010

5

Scénario: Ayant bien aimé le film Crying Freeman réalisé par Christophe Gans en 1995, j'ai décidé de m'aventurer dans la lecture du manga, à l'origine de celui-ci. Ma première surprise fût la différence de personnalité du personnage principal, Yo Inomura aussi connu sous le nom de Crying Freeman, assassin hors pair qui à chaque fois qu'il tue quelqu'un se met à pleurer. En effet dans le film on avait affaire à un tueur très réservé avec un côté mystérieux, hors dans le manga, il est plutôt question d'un beau gosse ambitieux (sorte de croisement entre James Bond, un dieu grecque et une machine à tuer) qui joue de ses charmes pour faire chavirer le coeur de n'importe quelle femme. C'est [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.063 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★