Dreamland

Dreamland

Dreamland est le royaume des rêves, celui que tout dormeur rejoint dans son sommeil. C’est un monde peuplé de créatures étranges et parfois dangereuses.

Terrence est un Montpelliérain de 18 ans qui, en bravant sa phobie du feu, vient d’acquérir un statut particulier dans Dreamland. Il est devenu un « voyageur », une personne dotée d’un grand pouvoir et pouvant circuler librement dans le royaume des rêves.

Pendant le jour, Terrence est un simple étudiant de terminal préparant son bac. Mais dès que la nuit tombe, il tente d’utiliser son pouvoir pour protéger les rêves des gens. Cette résolution ne manquera de l’exposer à de nombreux dangers.

Synopsis soumis par topachook

  • Licencié : oui
  • Titre français : Dreamland
  • Editeur: Pika Edition

Critiques des membres

#Par Yomigues le 07-09-2013

10

Comment vous décrire Dreamland ? En un mot, c'est le «manfra» qui a su réussir là où tant d'autres ont échoué et qui s'impose comme le fer de lance du genre. Après 12 tomes, 6 années de parution, le succès du scantrad de cette œuvre à l'étranger, la publication en Allemagne par Tokyo Pop et la boutique en ligne aux goodies ultra cool, on peut dire que Reno Lemaire, Montpelliérain de son état et auteur de Dreamland a le vent en poupe. A l'époque, qui l'eut cru ? Genèse d'un bordel total C'est en 2006 que j'aperçois en passant devant un rayon de Carrefour le premier tome bien caché de Dreamland. Du haut de mes seize ans, que vois-je ? Un format manga, un dessin manga… Et un auteur, [...] Lire la critique

#Par frippon95 le 04-09-2009

7

Même si le titre semble enfantin, il y a des qualités indéniables, mais de mauvais points également. Ce manga traite à la fois "tranche de vie" (dans le monde réel) et "action" (dans le monde onirique), il y en a donc pour tous les goûts. De plus, l'humour ne manque pas bien qu'il soit très différent de l'humour nippon. L'idée selon laquelle la phobie devient une force est intéressante et donne des pouvoirs assez originaux. L'auteur a conscience que le thème du rêve lui permet des possibilités quasi infini et il en profite, il nous crée des paysages complètement farfelus, et la magie opère, ce monde est bien exploité. Au niveau du dessin, il s'est fait un propre style (inspiré de [...] Lire la critique

#Par fab34800 le 28-05-2009

9

je découvre à peine le manga, je viens tout juste de finir le premier tome, ce qui m'a insité a me procurer les autres au plus vite. ce qui m'a d'abord attiré avant même d'avoir lu : les graphismes, les persos sur la cover, le principe, et aussi le fait que son créateur vienne de Montpellier ( je vis juste à quelques bornes ^^) j'ai aussi voulu voir ce que pouvait donner le boulot d'un français sur ce genre de projet, ayant aussi pour ambition de me lancer la dedans :) ce qui m'a plu : le mélange monde réel/monde fictif très bien reproduit, le message retranscrit par le manga est net et très bien décrit, les graphismes donc ^^, le caractère des persos (notamment Savane, j'adore ce perso [...] Lire la critique

#Par Rendil le 14-05-2009

9

DreamLand est un manga fort intéressant. Il est vrai que son origine peut créer un sujet à contreverse. Étant français, certaines personnes assez conservatrices ne le nommeraient pas "manga". Personnellement, ce titre lui revient de droit. Dreamland possède une trame très interessante. Le système du Pays Onirique (les rêves) est le système "logique" et intéressant des pouvoirs basés sur la Phobie de chacun donne du piment dans ce shônen. Dreamland est un shônen, un pur. Il n'a rien de plus que Dragon Ball ou autre Bleach dans le sens que les personnages acquièrent un pouvoir, apprennent à le maitriser, et deviennent de plus en plus fort. Rien de nouveau non plus du côté des [...] Lire la critique

#Par pakkun007 le 30-07-2006

9

Ce manga à la française (et oui il est dessiné et scénarisé par un Montpeliéren) bouscule les lois de la bande-dessinée francophone et même celles des mangas. Le dessin est un savant mélange des cultures de la bande-dessinée en tout genres (francophone, japonais et voire même des comics books américains). Dans le dessin, on reconnaît que l'auteur n'est pas japonais mais c'est bien cela qui fait tout son charme au manga. Dans le premier tome, le scénario est extrêmement bien ficelé. A la différence des autres mangas, l'auteur introduit des personnages venant de pays différents que du pays de celui-ci (ce qui est rare dans le manga en général), par exemple un personnage canadien fait ainsi [...] Lire la critique

AK8.1.11 - Page générée en 0.139 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.35351 ★