ES - Eternal Sabbath

ES - Eternal Sabbath

« Je suis un hacker » cependant ce ne sont pas les ordinateurs que Shuro pénètre, ce sont les cerveaux humains.
Il est doué pour manipuler les esprits ce qui lui permet entre autre de se faire passer momentanément pour un ami proche, ou de remplacer le défunt Ryosuke Akiba et de poursuivre des études à la fac de médecine. Dans le même établissement où travaille Mine Kujô une jeune chercheuse spécialiste en physiologie du cerveau, enquêtant sur le cas d’un meurtrier souffrant de brûlures produites par sa simple imagination. Or, il se pourrait bien que Shuro, alias Eternal Sabbath y soit pour quelque chose…

Synopsis soumis par Virgina

  • Licencié : oui
  • Titre français : ES - Eternal Sabbath
  • Editeur: Glénat

Critiques des membres

#Par Femto / Project D le 23-07-2011

9

Voilà un manga tout à fait passionnant. Soryo Fuyumi réussie à nous plonger dans un thriller psychologique des plus efficaces, à mi chemin entre un Monster et un Akira, et elle le fait d'une manière magistrale. J'ai suivi avec grand intérêt l'histoire d'Akiba, un homme capable de lire et de manipuler les pensées des gens qu'ils rencontrent. Imaginez le potentiel que l'on pourrait tirer de tel pouvoir, le potentiel de plier quiconque à sa volonté. Les premières interrogations que j'ai eu concernaient la moralité de tout ça, malgré le fait qu'Akiba soit foncièrement bon, n'est-ce pas immoral de se servir d'un tel pouvoir ? Mais l'auteur ne s'arrête pas là, elle développe tout un [...] Lire la critique

#Par Plmoiutre le 19-02-2005

9

Avec ES, Fuyumi Soryo nous présente un manga d'un type nouveau. Les thèmes abordés y sont ceux du subconscient, de la recherche scientifique. L'auteur nous plonge ainsi dans le cerveau humain, l'inconscient collectif... et nous montre jusqu'où peut mener la quête insatiable de l'eternelle jeunesse. L'histoire se déroule dans cet univers où se mêlent habilements psychologie des personnages et portrait dépouillé d'une société consummée par ses propres rêves d'immortalité. Les protagonistes de l'histoire se révèlent donc tous être relativement torturés à des niveaux plus ou moins effrayants. Le dessin est agréable, simple, et les couleurs froides des illustrations conviennent bien au ton [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.078 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175966 ★