Critique de l'anime Beastars (TV 2)

» par Skidda le
29 Mai 2022
| Voir la fiche de l'anime

Une deuxième saison pour Beastars a vu le jour en 2021 et ayant beaucoup aimé la première saison, j’ai bien sûr été au rendez-vous, même si tardivement. Je ne pensais pas gamberger sur un texte au départ mais j’ai été un peu déçu par cette suite, comme beaucoup de monde j’imagine, donc voici ‘brièvement’ mes pensées.

Tout d’abord, Beastars garde beaucoup de ses qualités pour ses 12 nouveaux épisodes : un bon visuel de la part du studio Orange, de bonnes musiques (même si pas de nouveautés marquantes dans le répertoire à part l’ending), des personnages complexes, avec d’excellentes interactions et quelques bonnes idées pour donner vie à son monde anthropomorphique.

Concernant le scénario, la série décide de reprendre une intrigue encore peu explorée jusqu’à présent. Non, pas le Beastars, qui ne sert décidément à rien, mais le meurtre de Tem. Bien sûr, nous revenons un peu sur la fin importante de la première saison et ses conséquences, surtout pour Louis, qui obtient un rôle intéressant ici. Haru quant à elle est reléguée dans l’arrière-plan, ce qui est fort dommage, et l’attention de Legoshi est monopolisé par son enquête sur l’assassin de l’alpaca.

Même si notre protagoniste peut compter sur l’aide de ses amis, dont le nouveau mouton Pina, il est davantage livré à lui-même durant cette saison. Bien qu’il a évolué dans ses relations conflictuelles avec les herbivores, Legoshi est toujours à la recherche du sens de sa vie dans ce monde cruel et contradictoire. Son introspection compliquée va conduire a une errance particulièrement obscure de sens, et le scénario n’en sort pas indemne.

Beastars a toujours été bizarre et a souvent proposé des scènes aussi irréelles que puissantes, au détriment parfois de toute rationalité. J’ai pourtant eu l’impression ici que cet aspect a été poussé un peu trop loin, que la limite a été dépassée au point de ne plus suivre le raisonnement interne du récit. Outre le comportement de Legoshi qui m’a plus d’une fois perdu, comment considérer le combat final autrement que totalement stupide ou les affrontements d’avant inutiles ? A cela il faut ajouter des décisions très discutables comme l’introduction de Rokume en début de série, qui disparaît sans raison par la suite.

Mon manque d’engagement peut être avant tout expliqué par la direction de l’oeuvre. J’avais déjà exprimé mes réserves sur la dernière partie de la première saison, centrée sur le sauvetage de Haru. Cette deuxième saison continue la tendance en faisant de Legoshi un justicier superhéros, avec entraînements, méditations et autres fioritures en face desquelles je suis resté complètement indifférent. Heureusement, l’action en elle-même est agréable à regarder.

C’est dommage de terminer cette partie de Beastars avec une mauvaise impression car la série continue d’être mûe par un souffle d’originalité captivant, et il arrive dans cette suite à créer de nouveaux personnages fascinants qui ont des moments forts (l’antagoniste principal, ainsi qu’Ibuki).

Au final, j’ai trouvé que cette deuxième saison était en demi-teinte et ne s’est pas assez basée sur ce qui m’a autant fait aimer ses débuts. Malheureusement, il semble que beaucoup de lecteurs ont été déçus par la fin du manga, ce qui n’augure rien de bon pour sa troisième, et dernière je crois, saison annoncée. Quoiqu’il en soit, je pense que Beastars vaudra encore mon attention mais il ne faut probablement plus attendre en lui l’espoir d’un grand incontournable.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Skidda, inscrit depuis le 15/07/2013.
AK8.1.14 - Page générée en 0.041 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.230005 ★