Critique de l'anime Cobra The Animation

» par escafleiko le
26 Décembre 2010
| Voir la fiche de l'anime

Il y a 32 ans, une série révolutionnaire vit le jour : Cobra. Cette série marqua son époque notamment par un graphisme et une animation équivalant à la production des années 90. Une série bien en avance sur son temps.

Pour fêter les 30 ans de Cobra, une nouvelle série a vu le jour : Cobra the animation. Si sur le plan graphique, cette nouvelle série ne se démarque pas de la masse de la production actuelle, elle parvient à se rapprocher du design de la première série tout en y ajoutant des effets spéciaux de notre époque.

Lorsque j’ai lancé le DVD, j’ai frétillé d’impatience à l’idée de pouvoir découvrir de nouvelles histoires. Ainsi Cobra va devoir sauver la galaxie d’une collision imminente d’une planète avec le soleil, enquêté sur la disparition d’un ami, récupérer des lingots d’or en haut d’une montagne dont la rumeur lui prête des vertus fantastiques… Durant ses nouvelles aventures, on retrouve Cobra dans toute sa splendeur : Sa résistance légendaire, sa force herculéenne, son mental d’acier, son physique qui rendrait jaloux tous les hommes et qui fait craquer les femmes (des femmes toujours aussi redoutables et courts vêtues) et surtout son sarcasme légendaire. Dommage que Armaonïd lady (Armanoïde dans la version française) n’a droit qu’à de rares apparitions et ne fait même pas partie de l’aventure. Certes dans la version d’origine, elle ne faisait pas partie de toutes les aventures mais au moins elle était plus présente (surtout qu’elle a une grande place dans les génériques)

Est-il nécessaire d’avoir vu la précédente série pour apprécier celle-là ? Non. Il est toutefois fortement recommandé de la voir ! Surtout que certaines références à la précédente série font leur apparition. Heureusement qu’au premier épisode un rappel nous apprend que Cobra est un pirate mais détestant la guilde des pirates. A vrai dire, il lui arrive souvent de les affronter sauf dans cette série où il affronte une seule fois la guilde. Un rappel de la chirurgie de Cobra est fait. On y voit encore une fois le somptueux Cobra avec ses longs cheveux « blonds » ! (il n’était pas brun/noir à l’origine !?) mais on ne nous explique pas pour quelle raison il a voulut changer de visage.

Cobra a un faible pour les femmes, des femmes curieusement toutes blondes avec de longs cheveux, une poitrine généreuse et surtout peu vêtues (C’est bien connu que la tenu soutient gorge + string est l’idéal pour combattre et faire tomber les hommes. Il y a aussi la tenue dominatrice qui fait fureur). Mettons le projecteur sur Secret, la femme qui a le plus de place dans cette série. Encore une fois Cobra tombe sous le charme d’une femme flic qui, curieusement, ressemble à Dominique (On peut la considérer comme l’ex petite amie de Cobra). Là encore, pas d’explications sur Dominque ni même sur la ressemblance avec Secret.

La série transforme Cobra en un surhomme donnant l’impression d’un combat s’assister à un combat du genre DBZ ou Naruto avec à la place de la lumière enveloppant les Sayan, l’aura et des déplacements tellement rapides que l’œil ne peut percevoir les comatants. Personnellement je trouve cela complètement déplacé.

Pour ce qui concerne les histoires : Cobra a toujours son flaire pour démasquer les tueurs, imposteurs et autres danger s. Ce n’est pas non plus un animé policier (Faut pas se casser la tête pour comprendre !) Les scénarii sont agréables mais moins bien travaillés que pour la précédente série. Cela reste du Cobra mais quand on se souvient du travail scénaristique de la première et la dernière partie de Cobra, il y a un faussé. Les scénarii de la nouvelle série sont dignes des scénarii entre les deux grandes parties de Cobra.

Sur le plan musical, seul l’opening et l’ending m’a laissé un souvenir. Le reste des mélodies servant à donner le ton à l’aventure sont passés inaperçues malgré le fait que certaines collaient bien à l’action. Les génériques sont jolis à regarder et à écouter sans pour autant se précipiter sur la BO.

Pour ceux, comme moi, qui ont découvert la VF de Cobra, Kazé a engagé Jean Bernard GUILLARD, le comédien ayant doublé le cobra de la première série ; malgré les 30 ans qui séparent les deux séries, le comédien n’a pas perdu sa voix qui retranscrivait parfaitement le charisme de Cobra. On ressent un peu le temps qui a passé.

En ce qui concerne le coffret DVD de Kazé : Ce dernier est vendu dans un packaging illustré avec les protagonistes de trois des six histoires comptés. Les illustrations sont magnifiques et mettent en valeur l’animé. Il est livré avec un livret comportant un récapitulatif de l’univers, des fiches personnages, de magnifiques illustrations (version noir et blanc et couleur). Un petit bémol concernant les socles de rangement des 3 DVDs. Le système n’est pas du tout pratique, en particulier pour ranger les DVD 1 et 2. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois. Le DVD 3 se range sans soucis.

Les 3 DVDs proposent la série de 13 épisodes, des BA kazé et les versions karaoké de l’opening et l’ending, aucun bonus est disponible sur la série originelle ou la nouvelle série. Plutôt faible pour une version créée pour l’anniversaire des 30 ans de Cobra. Ne possédant pas la version Blu-Ray, peut-être que des bonus intéressants y ont été intégrés afin de donner plus d’attrait à ce nouveau support (technique utilisé par d’autres éditeurs). Faudra que je me renseigne.

Cette nouvelle version de Cobra m’a replongé dans l’univers avec plaisir. Malheureusement six histoires et 13 épisodes est insuffisant. A peine le temps de se remettre en selle que la série est déjà finit.

Que ce soit pour les anciens ou pour les nouveaux, cette nouvelle version du plus grand pirate de l’espace vous offrira quelques heures de grandes aventures. Un bon ajout a la première série mis bien trop court. Vivement que les OAV sortent en France !

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

escafleiko, inscrit depuis le 07/03/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.221956 ★