Comme quoi, les jeux de cartes, ça peut être autre chose que Yu-Gi-Oh!

» Critique de l'anime Selector Infected Wixoss par Leaf le
08 Juillet 2014

Je n'étais pas emballé par cette série à son annonce. J'avais tort. Cher lecteur, ceci est un des meilleurs anime du printemps 2014. Et ce, sans aucun doute.

Encore des cartes ?

Je suis sûr que c'est ce que vous vous êtes dit. Je le pensais aussi, à vrai dire, mais j'ai rapidement été dans l'obligation de m'avouer que le jeu de carte ne sert pas à grand chose en soi. C'est un prétexte. Un bon prétexte. Pour tout vous dire, au bout de 12 épisodes, on n'a toujours pas compris comment le jeu fonctionnait.
En fait, tout l'intérêt de la série vis à vis de ces cartes est que certaines filles deviennent des Selectors lorsqu'elles trouvent une carte un peu spéciale, une carte qui parle. Notre héroïne, grâce à ces fameuses cartes, va rencontrer tout un tas de personnes. Ensemble, ces jeunes filles vont découvrir le terrible secret qui se cache derrière ce jeu. Car, il faut se le dire, l'ensemble de cette série est malsain. On ne sait rien, on ne peut rien prévoir, et c'est bien la force de cette série. Le spectateur va de surprise en surprise, de révélation en révélation, et plus l'anime avance, plus l'hypothèse d'une série pour jeunes filles s'estompe.

Un scénario rondement mené

La force de cette série réside incontestablement en sa capacité à dérouler son scénario. Le choix qui explique ce succès est le suivant: on ne raconte que ce que sait ou peut savoir le groupe d'amies. Ainsi, le spectateur est plongé dans un flou constant, que le scénario éclairci au fur et à mesure.
Constitué d'un nombre non négligeable de rebondissements, ceux-ci sont en fait tous des révélations concernant la nature du jeu. Le point de vue presque interne au personnages est en grande partie responsable de l'effet de surprise créé par chacune de ces informations. Néanmoins, si celles-ci sont peu prévisibles, l'anime réussit à préparer le terrain assez subtilement pour conserver une unité et une vraie logique. Du pur génie.
Là où, et c'est bien malheureux, le scénario met vraiment le spectateur dans le flou, c'est lors de la rencontre avec certains personnages ou lors du dernier épisode. En effet, je peux vous certifier que le dernier épisode est quasiment incompréhensible. On ne comprend rien, on est incapable de faire des hypothèses, il n'y a plus qu'à attendre l'automne pour la sortie de la seconde saison.
Si cette façon de terminer la série peut laisser du suspens pour la seconde saison, je ne suis pas convaincu que cet anime en avait besoin. En effet, il restait déjà avant ce dernier épisode tellement de zones d'ombre que n'importe quel spectateur ayant ne serait-ce qu'un peu apprécié l'anime aurait été tenu dans l'envie de connaître la suite de l'histoire, et ainsi aurait visionné la seconde saison. Néanmoins, c'est bien un des seuls choix du scénario que je peux me permettre de critiquer, et c'est assez rare pour que cela mérite d'être souligné.

Et au niveau de la plastique même ?

La plastique est le gros point noir de cet anime. C'est pour cela que je n'ai pas mis la note maximale. Je trouve l'anime hideux. En tout cas, particulièrement les arrières-plans. Je ne sais pas ce qui est passé par la tête de l'équipe, mais le résultat est là: ce n'est pas beau.
Dans une logique peut-être plus personnelle, je n'ai pas beaucoup apprécié les couleurs, ayant un attrait certain pour les couleurs vives, mais je reconnais par contre ici l'intérêt de ce choix, aidant sans aucun doute à l'ambiance générale assez sombre.
Au niveau de l'animation, rien à redire. C'est bien animé, correctement, même si on ne va pas dire que c'est magnifique. C'est du standard.
Par contre, l'ambiance sonore m'aura convaincu, même si je l'aurais préféré plus présente et un peu plus audacieuse, mais on ne pas tout avoir. De même, les génériques étaient très sympathiques. Et je ne peux pas ne pas parler des seyuus, qui sont assez bons dans l'ensemble, avec quelques belles répliques.

En somme, Selector Infected WIXOSS est un anime étrange, sombre, et qui se joue des impressions et du conventionnel considérant les jeux de cartes. C'est décidément une série à destination ado/adulte qui n'a rien d'un divertissement pour fillettes. À voir, une des plus grandes réussites de ce printemps 2014.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (8)
Amusante (0)
Originale (0)

8 membres partagent cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Leaf, inscrit depuis le 08/07/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.045 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.198630 ★