Comme un gâteau sec au cœur fondant.

» Critique de l'anime Servamp par Kanade Kyoshiro le
12 Juin 2018

Le titre de cette critique va surement en dérouter certains au vu du fait que cet animé n'a absolument rien à voir avec une quelconque pâtisserie, mais l'analogie reste pertinente. Cet animé tire ses bons cotés de ce qu'il y a en son centre, au milieu, parce que les extrémités (entendez par la le début et la fin) sont assez décevantes.

Concrètement le début, les 2 premiers épisodes en somme, sont assez rushé dans l’installation de l'univers et des personnages. La fin est rushé de ouf, je n'ai jamais vu un animé conclure son intrigue aussi vite dans les 5 dernières minutes. À partir de la il ne faut pas s'attendre à un chef d'oeuvre, mais pour le reste ça passe. Par contre faut avoir le courage et l'envie de persévérer, ce qui ne sera pas le cas de tout le monde.

En dehors de ça le milieu n'est pas désagréable à voir, les personnages ont une certaine présence même si on regrettera l'absence totale et absolue de personnages féminins, les combats sont bien rythmés, l'animation est simple mais par contre visuellement il y a beaucoup d'inspiration pour rendre certaines scènes psychédéliques et "malsaines". Il y a clairement une recherche de mise en scène dans certains passages, malheureusement un peu trop rares.

Le coté vampire est utilisé d'une manière un peu plus original qu'à l'habitude, cela mérite d'être signalé, mais j'explique difficilement certains choix, par exemple comment se fait il qu'un 2nd classe (humain transformé en vampire par un des 7) soit capable de pougner un servamp alors qu'il est censé leur être inférieur. Les échelles de puissances sont difficiles à cerner.

On peut aussi reprocher le manque de pertinence de certains background. Typiquement l'animé s'ouvre sur l'enterrement des parents du héros pour bien montrer qu'il est orphelin, qu'il sera élevé par son oncle, mais ça n'a pas l'air de servir à grand chose dans l'animé. Ça donne très vaguement une indication sur le comportement du héros dans le 1er épisode mais sans plus.

Une fois qu'on a remarqué ça, on à compris que l'animé n'est qu'une immense promo pour le manga. On sait que ça se fait beaucoup mais la vraiment ça se voit. L'animé vous hurle droit dans les tympans qu'il faut aller lire le manga pour voir le développement de l'univers et des personnages. Alors merci pour la pub de 12 épisodes, c'était pas fondamentalement désagréable à voir il faut le reconnaître, mais on est très loin de la révélation qui va me donner envie de compléter ma bibliothèque.

Donc Servamp est à classer dans les séries b qu'on regarde entre 2. C'est du sympa sans plus.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (0)
Originale (1)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanade Kyoshiro, inscrit depuis le 17/02/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.140393 ★