Critique de l'anime Da Capo (D.C.)

» par beragon le
28 Mars 2008
| Voir la fiche de l'anime

L'appréciation de l'ensemble est mitigée.

Le développement des relations est relativement bien traité et cela se suit avec plus ou moins de plaisir. Il n'y a pas en soi d'innovation dans cet anime car beaucoup des personnages sont stéréotypés. Je suis bon public donc j'ai regardé l'ensemble avec plus ou moins de bonheur.

Ce qui laisse un peu dubitatif est l'improbable popularité du héros masculin qui se retrouve entouré d'un harem conséquent. Autant la relation entre les trois protagnistes principaux, Jun'ichi , Nemu et Sakura coule de source, autant le reste du casting feminin apparait comme incongru.

L'aspect de la magie, mis en avant dans la première partie de l'anime, et qui au final joue un rôle moteur dans le dénouement, laisse dubitatif car mal inséré dans la trame. C'est d'autant plus dommageable que le héros masculin n'utilise jamais ses capacites ou n'agit jamais en fonction de ce qu'il perçoit dans ses rêves.

Le tout reste en fait une collection de clichés de vie assez souvent plaisants à voir, des moments drôles sont insérés avec l'utilisation de certains personnages comiques.

Ce serait du tout bon sauf que l'anime souffre d'un manque de souffle criant. Il y a deux episodes sur 26 qui sont un remontage des épisodes précédants, ce qui est tout à fait superfétatoire et inutile dans un anime d'aussi courte durée. A partir de la moitié de la série, les épisodes sont scindés entre une trame qui occupe les 3/4 de l'épisode et une courte histoire qui met en scène un des protagnistes et montre l'ambiance de vie et l'aspect magique de l'île. Maladroit et cela casse le rythme et ne développe aucun des protagonistes (quoique certains ont un intérêt niveau scène d'ambiance).

C'est plaisant mais sans plus. Il est à noter que ce que je trouve comme même complètement étrange c'est l'absence totale de tout adulte de l'histoire. Ils sont évoqués mais jamais mis en scène (belle famille...). Les personnages prinicpaux n'ont strictement aucun entourage adulte. Du point de vue culturel, la base de l'histoire peut aussi nous paraître étrange voir choquante, car cela traite comme même de relations qui pourraient être considérées comme incestueuses pour des occidentaux (les trois protagonistes principaux sont tous liés au niveau familliale. Jun'ichi et Nemu frère et soeur adoptifs, Sakura est une cousine au premier degré de Jun'ichi ).

Niveau réalisation, moyen en tout point, beaucoup de fanservice dans le design des personnages.

Cette série n'est pas le must, mais elle s'avère plaisante.

Petit edit: Après le retour de l'experience et maintenant que j'ai plus de comparaison. Da Capo souffre beaucoup de ses longueurs et de son classicisme -1.

Verdict :4/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

beragon, inscrit depuis le 28/03/2008.
AK8.1.13 - Page générée en 0.043 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.168714 ★