Darker Than Black OAVs - on s'en serait bien passés...

» Critique de l'anime Darker than BLACK : Kuro no Keiyakusha - Gaiden par Anon le
06 Septembre 2013
Darker than BLACK : Kuro no Keiyakusha - Gaiden - Screenshot #1

L'inconvénient, quand on donne de l'humanité à un personnage froid et impitoyable, surtout quand cette obscurité lui donne un charisme fou, cet inconvénient, c'est qu'il devient tarte. Gnan gnan. Gavant.

Comment Hei et Yin en sont arrivés là? J'ai beau me torturer les méninges, je ne vois pas ce qui a poussé notre Faucheur solitaire à se changer en protecteur acharné d'une Doll qui, en évoluant également vers un côté plus humain, devient juste chiante.

Quant à l'histoire, je n'ai rien compris. Une histoire d'amour! Une histoire d'amour dans Darker Than Black! Et pire encore, l’éternelle amourette de deux fuyards qui veulent juste rester ensemble, en paix, pour toujours, mais qui bien évidemment vont se prendre plein d'emmerdes dans la tronche mais qui ne vont jamais renoncer parce qu'ils ont leur âme soeur (bon, ils ne le diront jamais, mais si nos deux héros passés glandus sont justes copains, moi je suis la reine d'Angleterre) qui les attends...enfin des trucs pourris du genre. On était pas censés avoir un héros à la capacité émotionnelle proche d'un bout de carton (et carrément inexistante pour sa comparse?)Ajoutez à ça un manque flagrant d'action comme d'explications, et on en arrive à 4 OAVs qui laissent juste totalement perplexes.

Darker than BLACK : Kuro no Keiyakusha - Gaiden - Screenshot #2L'embrouillamini de Yin/Isanami est...un embrouillamini. Du bordel. Et même pas une seule information potable pour nous permettre de comprendre un minimum pourquoi elle, pourquoi maintenant, pourquoi tout court.
J'ai rarement (jamais...) vu Hei aussi inutile. L'amour doit porter atteinte aux capacités physiques et mentales...
A la fin (pour ma part, j'ai visionné les OAVs avant la saison 2) ces quatre épisodes fumeux m'ont largement inquiétée pour la saison suivante...

La retenue si plaisante dans la saison 1 n'a presque plus lieu d'être dans ces OAVs, où le comportement des personnages est explicite et leurs paroles presque toutes autant. Pas de déclarations passionnées, mais la subtilité des relations n'est déjà plus qu'un souvenir.
Vive le chara qui sauve l'affaire..et voir Hei en civil autre que jean-sweat fait toujours plaisir. Pas d'op, et une OST qui ne m'a curieusement pas marquée, des personnages secondaires sortis comme un diable de sa boite, bref, il faut se dire que la série part en vrille dès ce fameux "chaînon manquant" qu'est Gaiden.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.036 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★