En venant ici, tu pleures deux fois...

» Critique de l'anime Sakura Quest par Nakei1024 le
05 Décembre 2018

Sakura Quest narre les aventures d’une jeune citadine qui accepte (un peu contre son gré) un job en province pour une période de un an. Si ses débuts s’annoncent un peu compliqués, très vite elle va prendre de l’assurance et commencer à s’investir dans les activités de cette ville qu’elle apprend à apprécier. Le résumé vous dit quelque chose ? C’est tout à fait possible…

L’anime se présente comme un bon slice of life dans lequel on suit le quotidien de Yoshino et son nouvel entourage tout au long de l’année. Et alors qu’au début on pourrait croire qu’on aura vite fait le tour de ce petit village, au fil du temps on découvre petit à petit toute la richesse du lieu et de ses habitants pas si passifs qu’on pourrait le croire.
Déjà il y a ce petit royaume du Chupakabra, idée saugrenue de quelques vieux fous pour attirer les touristes (façon parc d’attraction). Même si aujourd’hui celui-ci semble péricliter, l’apport de sang neuf pourrait permettre de regagner un peu de sa gloire d’antan. C’est en tout cas ce qui semble prévu le jour où Yoshino accepte de prendre le rôle de nouvelle « reine ».

Autant dire que la tâche ne sera pas facile : entre la population clairement désabusée qui ne croit plus en l’avenir du village, les rivalités entre certains habitants et les jeunes qui rêvent de prendre leurs clics et leurs clacs pour s’expatrier en ville… Il faudra du courage ne serait-ce que pour motiver tout ce monde et lui prouver qu’il reste encore quelques cartes à jouer avant un éventuel clap de fin. Heureusement, passée la surprise des premiers jours, Yoshino montre qu’elle a de l’énergie à revendre, en plus d’un optimisme quelque peu forcené. Mais est-ce que ce sera suffisant ?

Véritable ode à tous ces petits villages qu’on oublie un peu trop facilement, l’anime adopte un ton léger et humoristique pour suivre la vie du village.
Non ce ne sera pas une production filant à 200 à l’heure et faisant éclater de rire le spectateur à chaque instant. Néanmoins, on ne peut que sourire devant les différentes facéties des multiples personnages croisés en cours de route, habitants locaux ou touristes de passage.
Qu’il s’agisse des jeunes, des moins jeunes ou même carrément des anciens (qui sont rarement les plus sages d’ailleurs), tous possèdent ce petit grain de folie qui permet de transformer même une situation banale en moment de franche camaraderie accompagné d’une bonne rigolade. Même pour ceux apparaissant plus rarement à l’écran ou n’ayant que de rares lignes de dialogues, on finit par se dire que la série ne serait plus la même si ils étaient absents, comme ces vieilles décorations qu’on ne remarque (et regrette) qu’une fois qu’elles ne sont plus là.
Pour les principaux protagonistes, on note une évolution tout au long des 25 épisodes. Alors qu’on les découvre initialement désabusés, fatigués et peu motivés ; progressivement ils vont (re ?)commencer à s’affirmer et monter des projets pour l’avenir, notamment chez les plus jeunes. Que ceux-ci soient ou non couronnés de succès importe peu au final : l’important étant finalement de retrouver la motivation nécessaire pour continuer à avancer, plutôt que de stagner à l’image du village.

Pour conclure, voici une série agréable à suivre, un bon « feel-good movie » qui a eu le mérite de capter mon intérêt de bout en bout. Il serait dommage de passer à côté.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Nakei1024, inscrit depuis le 05/01/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.148234 ★