Critique de l'anime Heartcatch Precure! Hana no Miyako de Fashion Show…Desu ka!?

» par Deluxe Fan le
05 Mai 2011
| Voir la fiche de l'anime

Heartcatch Precure, le film : Le Loup-Garou de Paris

Je savais que deux films étaient sortis pour accompagner la diffusion de Heartcatch Precure : l’un d’entre eux est le troisième cross-over réunissant plein de magical-girl pour une Battle Royale ; l’autre est plus intimement lié à la série Heartcatch Precure. Je n’avais pas dans l’idée de regarder ce film : je sais assez bien ce que sont les adaptations de licences au cinéma - surtout chez Toei - et je n’avais pas envie de perdre mon temps. Mais il se trouve que les producteurs sont plus malins que moi et ont incorporé dans la série même une référence au film - dans l’avant-dernier épisode. Et comme je déteste me sentir lésé, j’ai finalement cédé aux sirènes de Tsubomi & Cie.

Le film surprend d’abord par son cadre. Plutôt que de bêtement faire un épisode rallongé de la série, le studio Toei s’est sorti les doigts du fondement et a fait en sorte que le film se déroule dans la plus belle ville du monde, capitale du raffinement et de l’élégance, Paris !

J’ai toujours bien ri devant les animes se déroulant dans notre belle capitale, dans la mesure où ils en donnent une vision assez stéréotypée et éloignée de la réalité. Toutefois, on sent que le travail de recherche a été mené avec brio (j’ai cru comprendre que le staff a voyagé sur place), puisque le décor est finalement bien retranscrit. On retrouve les monuments, l’architecture et le mobilier urbain, correctement placés et dessinés. On verra même à certains moments des personnages rouler en Vélib’ ! J’en connais un à la Mairie de Paris qui va être content.

Ceci dit, cela n’empêche pas le film de prendre ses distances avec le réalisme puisque les rues sont désespérément vides, notamment lorsqu’un Désertarien ayant pris possession de l’Obélisque de la Place de la Concorde se met à piétiner les Champs-Elysées… Le film se conclut d’ailleurs par la destruction du Mont-Saint-Michel, les Precure n’ayant pas de problème avec la dégradation des monuments historiques.

L’histoire de ce film m’a pas mal rappelé celle du premier film de CardCaptor Sakura. Dans ce film-là, les personnages trouvaient une excuse bidon pour voyager à Hong-Kong et y combattaient une sorcière enfermée depuis des siècles et désireuse de se venger de Clow.

Ben ici c’est pas bien différent : accompagnant la famille d’Erika qui participe à la Fashion Week à Paris, les Precure débarquent en France. Elles vont y affronter le Baron Salamandre, Un apôtre du Désert optionel, caché depuis 400 ans et désireux de se venger des Precure… de cette époque.

Et c’est ça qui rend ce film intéressant : il nous permet de comprendre la genèse des Precure et la raison de leur bataille séculaire contre les Apôtres du Désert. Sincèrement, j’ai porté un nouveau regard sur la série une fois le film vu (je l’ai vu juste avant le dernier épisode). Inutile donc de dire qu’il s’inscrit dans la série, et même plutôt vers sa fin (les personnages utilisent des attaques apprises dans les derniers arcs).

L’autre nouveau personnage du film, Olivier, s’avère plutôt intéressant malgré son caractère retors (ça existe un garçon Tsundere ?). Cependant lui comme le Baron sont quelque peu en discordance avec l’ambiance générale de la série. Le cadre « réaliste » et les personnages sombres, ne collent pas avec les uniformes roses fluos et les techniques aux noms douteux (« Pink Forte Wave ! »).

Ceci dit, je pense que ce film doit être vu pour les fans de la série (et seulement eux), puisqu’il s’agit finalement d’un cinquantième épisode riche en détails enrichissant l’univers Heartcatch Precure. Mais c’est bien tout ce qu’il a à offrir.

Les plus

- Un anime japonais à Paris !

- apporte un background intéressant à la série TV

Les moins

- nouveaux personnages peu convaincants

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Deluxe Fan, inscrit depuis le 20/08/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★