"Je suis désolé" Denisot

» Critique de l'anime Moi, quand je me réincarne en Slime (TV) par GTZ le
10 Octobre 2020
Moi, quand je me réincarne en Slime (TV) - Screenshot #1

Je suis soul. J'ai jamais su comment on écrivait exactement ce mot, soul.

Enfin bon.

Le mec il a 37 ans. Je les ai pas encore. Mais bientôt. Donc je m'identifie un peu quand même.

Compliquez d'écrire une critique à cette heure ci.

C'est tout le respect que j'ai pour cette anime. J'en ai un, mais il est diffus.

Comme mon état.

Enfin bon.

C'était pas mal.

Le gars il a donc trente sept ans, il se fait kanner comme ça. Coup de couteau, un djihadiste, djihadisé en deux heures, hop hop il est mort. Il souffre le mec. Couteau dans le bidon, ça fait pas du bien quoi. Il a froid, il a chaud, il a mal le bougre. Il souffre quoi.

Le système il est sympa. Il se dit faut qu'ça deuxième vie elle soit propre. Genre clean, le mec il est au max.

Il devient un slime.

Logique, il fait pas caca, il est toujours propre, pas de problème de chauffage. Heureux il l'est pas de suite, normal c'est un slime. Mais le mec y s'adapte, c'est un bon, il a de l'expérience. Peut-être il a jamais trempé sa nouille, mais il du vécu et il la trempera, cela est sûr.

C'est un bonhomme.

Moi, quand je me réincarne en Slime (TV) - Screenshot #2Il est sage le con. Il est encore vulgaire le GTZ. Faudrait penser à le virer. Il pervertit la jeunesse.

On verra ça plus tard. Pour le moment je vous pourris, enfin j'écris.

Donc le mec y s'est réincarné en slime quoi.

La comme ça, on n'est pas confiant. Moi même je l'ai pas été, le picth, le bordel, y pue un peu quand même. C'est un slime quoi. 37 ans ok mais c'est un slime.

Ca vend pas du rêve.

Mais de notre temps de chacals, où les loups se font rares, où on en revient en mode dalleux.

Les gens se méfient. Complotisme tout ça.

Sait on jamais que derrière cette histoire de slime y ait pas un truc chelou. Un truc pas propre. Enfin vous me comprenez ou pas. C'est un Isekai quoi (le mec y sait pas ce qu'c'est un Isekai bah tant mieux quoi).

Les gens, en fait moi. Isekai, slime, trentenaire consommé, puceau avéré, harem annoncé, y a de quoi s'inquiéter.

On est écolo maintenant. On mange sain, on mange conscient. Finit les bêtises, on se veut meilleur, performant.

Et là, présentez, "gratuit", pour tout bon pirate qui se respecte, on a ce produit. De base le doute est permis. En temp de disette on a consommé pire. Mais depuis on s'est acheté un respect.

Moi, quand je me réincarne en Slime (TV) - Screenshot #3Donc on constatera pas devant foule qu'on consomme de la came de bas étage. Même si en fait, en vrai, on se fait plaisir...

Mais pourtant, ancien qui s'en fout plein le nez, nouveau débarquez, la dernière n'était-elle pas correct ? La came ! Le slime quoi.

Moi même, peut doser dans le domaine, je me suis facilement laissé entrainer. Cette faim je ne l'avais point, mais par une qualité constante, un soucis autre et original du traitement, un personnage classique mais honnête dans sa construction, un "harem" plaisant et une troupe conséquente, d'un coup je fus affamé.

Curieusement ou normalement, telle le loup anémique j'ai chassé comme un désespéré chaque instant animé. Folie ? Perte de repère ? Au contraire.

Cette série m'a conquit juste dans l'acquis des précédents. Justement acquit, je me suis plu ou replu, à apprécier un récit somme toute classique, Isekai commun, mais différent par deux trois points. Rien de bien méchant, personne ne criera ni au génie ni au défis. Loin de là.

Nous sommes en terrain conquis.

Ici est l'Isekai à l'envers, de ce que j'entends, celui du pauvre. Mal compris celui qui prendrait la phrase précédente pour ce qu'elle est.

C'est une image.

Dans le schéma classique, le déroulé attendu, le personnage principal habitué, s'en détaché l'idée d'un faux renouvellement particulièrement alimenté par notre haute appréciation d'enfin consommer un Isekai de qualité.

Cela est le grand bluff, cela est une vérité.

Cette série est on ne peut plus classique, sa différence ayant déjà été utilisé, ses points fort sont consommés, mais pourtant par sa candeur et son intégrité, elle parvient à nous rappeler ou découvrir pour les néophytes ce qu'est un bon moment de fantaisie animé.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (3)
Originale (3)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

GTZ, inscrit depuis le 09/06/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.195849 ★