Aujourd'hui c'est promo sur le fetish

» Critique de l'anime Hensuki par Kanade Kyoshiro le
06 Mars 2020

Le postulat de départ c'est Keiki qui reçoit une lettre d'amour non signée qui pourrait venir seulement de 3 personnes. Donc il va chercher à découvrir qui est donc cette mystérieuse amoureuse secrète.

Avant de commencer cette critique je voudrais revenir sur un point particulièrement indispensable. Quand on se prend un ballon de basket en pleine tête. Premièrement on ne s'évanouit pas. Je me suis pris un ballon de volley tiré par un des meilleurs joueurs de mon équipe et je suis toujours vivant donc non un ballon de basket ça n’assomme personne, un ballon tiré au pied par un footballeur professionnel je dis pas, mais un ballon de basket tiré à la main par un lycéen : NO-WAY.
Ensuite, si tu te retrouve KO au point de perdre connaissance, on t’envoie à l'hospital parce que tu as peut être une commotion et mine de rien c'est sérieux. On te laisse pas tout seul sans surveillance dans l'infirmerie. Je veux bien que le japon soit un pays ... disons authentique, mais pas idiot à ce point là. Tout ça pour dire ... eh... bon ok je sais plus du tout ou je voulais en venir en disant ça...

Revenons à nos moutons. Laquelle des 3 filles est donc amoureuse de notre héros ? C'est un harem. La loi universelle du harem veut que l'intégralité de toutes les filles de l'univers qui ont une couleur de cheveux non noir (sauf si elle a une grosse poitrine, dans ce cas la les cheveux noirs sont acceptés) soient amoureuses du héros, qu'elles soit adultes, enfants, de sa famille, déjà en couple, en phase terminal, 1ere de la classe ou dernière des cancres elles sont TOUTES amoureuses du héros, parce que c'est le principe en fait. Enfin sauf pour les fois ou c'est pas le cas évidemment. Mais je veux bien me prendre au jeu. Laisser une lettre d'amour non signée avec une culotte. Perso je me suis dis : "mon petit kanadounet, tu as sors d'une expérience éprouvante, tu as besoin de te vider un peu le cerveau avant de réattaquer les choses sérieuse, ce synopsis n'est il pas parfait pour cet objectif ?" (oui je m'auto surnomme mon petit Kanadounet, je fais ce que je veux et quand je parle d'expérience éprouvante, je parle d'un animé, tout vas bien dans ma vie respire un bon coup lecteur-san).

À première vu je me suis fait une remarque. Notre bien aimé Keiki, personnage principal, à l'air un peu moins glandu que le héro de base d'harem. Et en plus, bizarrement, il est moins sexiste qu'un personnage d'anime japonais de base. On lui donne le conseil "tu aimes une fille, plaque contre le mur elle ne pourra pas s'enfuir" et lui il répond " c'est pas un peu violent pour la fille ?" ... Ooooooh mais c'est qu'il est intelligent ce petit Keiki, c'est presque comme si j'allais pouvoir l'apprécier... Bon juste après il le fait quand même mais ça partait bien, il y avait de l'idée... et je suis encore complètement en train de digresser moi BREF. Est ce que le fait que le personnage principal soit légèrement moins guignol que la moyenne rend le personnage intéressant ? Mais tellement pas du tout mon ami. Parce que le héro de harem de base il vaut pas mieux qu'un petit 5/20, donc être à 6 ou 7/20 ça ne fait pas de toi un personnage intéressant. Attachant ? Peut être. Mais pas intéressant. Désolé. Pardon. Je me confond en excuse. Sumimasen lecteur-dono.

Mais un harem ce n'est pas que le héro, c'est aussi les filles. Et alors ? Qu'est ce qu'on en pense des fifilles ? Hm ? Et ben elles sont complètement tarées, voilà ce qu'on en pense. Deux épisodes suffisent pour en arriver à cette réflexion " qu'est ce que je peux bien être en train de regarder ? Depuis quand je suis passé dans Sadomasoland ? ".
Non, en vrai je me moque, mais ça me fait pas plaisir de me moquer des personnages féminins. Parce que sexisme, parce que #metoo, parce que je préfère quand les personnages féminins ne sont pas des objets sexuels, parce qu'en plus ce sont des lycéennes, parce que pourquoi aucune fille ne m'a jamais mis sa culotte dans la bouche en me demandant d’être son esclave à moi ? Hein ? C'EST PAS JUSTE ! Moi aussi j'ai envie qu'on me traite comme si j'étais un sous homme, oui, moi aussi je veux être sale, je veux qu'on me punisse, je veux être ta chose petite psychopathe je veux... Je veux tellement retourner à l'époque ou la Japanimation n'avait pas encore totalement corrompu mon âme. Pourquoi est ce que je regarde un harem du coup moi déjà ?

Sans transition je me suis fiancé l'année dernière (oui, bravo, félicitation, on s'en bat les brosses) à une femme très féministe. C'est très bien. Du coup par moment je suis un peu mal à l'aise avec certains archétypes de personnages japonais.C'est à dire environ tout les archétypes de personnages japonais. En gros. Mais je garde mes chakras ouvert pour continuer à apprécier l'humour bien beauf. Comme on dit dans le ecchigame : tout est bon dans le nichon ! ... Mais de quoi est ce que je suis encore en train de parler c'est pas possible de digresser à ce point là il manquerait plus que je commence à faire des phrases absolument interminables sans la moindre ponctuation et ça serait vraiment la cerise sur un gâteau de préférence sans crème vu que je suis intolérant au lactose et que ça me donne mal au ventre. Fin, après c'est pas si grave, je cuisine moi même donc j'ai appris à contourner le problème, je fais des cookies vegans à la banane absolument à tomber. C'est plus de l'ordre de la pâtisserie que de l'ordre de la cuisine, mais quand on fait un plat on dit qu'on cuisine. Sauf que quand on fait de la pâtisserie on dit quoi ? Je pâtisse ? Et bien figurez vous que oui, le verbe pâtisser existe. Vous aurez peut être appris quelque chose. Ne me remerciez pas. Enfin, si, vous pouvez toujours si vraiment ça vous tient à coeur mais ne vous sentez pas obligé.

Pour revenir à ce qui nous intéresse. J'ai un chien. une chienne pour être exacte. Elle vient d'avoir 10 ans, c'est un papillon croisé spitz, en vrai elle est beaucoup trop mignonne ça devrait être illégal. L'autre jour on faisait le ménage avec ma femme, et ma chienne à commencé à tourner autour de l'aspirateur pour une raison inconnue. Ça a duré 10 minutes puis ça a fini par la soûler donc elle est retournée dans son panier. Et bien mon chien qui tourne autour d'un aspirateur pendant 10 minutes j'ai trouvé ça plus cohérent que pas mal de choses qui se passent dans cet animé (ah oui c'est vrai, on parlait d'un animé à la base).

En vrai, il y a une vanne qui m'a fait beaucoup rire. J'ai vraiment, vraiment envie de vous la raconter, mais sauter ce paragraphe si vous ne voulez pas gâcher la surprise. Je vous la contextualise. Le héros vient de passer un moment très chelou à Sadomasoland. Il s'enfuit et arrive devant son casier. Quand il l'ouvre il y a une lettre dedans. Et là il se parle à lui même à voix haute. " ça craint... ça craint puissance 10". Et à ce moment là juste derrière lui ... Na, je vous laisse la surprise. c'était vraiment drôle. En fait globalement l'anime est drôle. C'est sa seule vrai qualité... Je pense à un truc... entre toi et moi lecteur-sama, tu penses qu'il y a des gens qui ont sauté ce passage ? Du coup si on se moque un peu d'eux ils le verront pas... Ça me tente vraiment... Les chaudes seiches de l'archiduchesse sont elle seiches ou archipoulpe ? J'avoue, je me souviens pas vraiment de la citation initiale mais on en est pas si loin. Ok, tu as mérité que je te raconte la blague. Le héros vient de passer un moment très chelou à Sadomasoland. Il s'enfuit et arrive devant son casier. Quand il l'ouvre il y a une lettre dedans. Et là il se parle à lui même à voix haute. " ça craint... ça craint puissance 10". Et à ce moment là juste derrière lui ya sa prof qui passe " tu as un problème de math ?". Voilà, ça paye peut être pas de mine comme ça mais dans le contexte, j'ai vraiment beaucoup rigolé.

Une fois n'est pas coutume je ... Non sans blague tu es encore là ? Genre, sérieusement tu as lu cette critique jusque là ? Tu as vraiment du temps à perdre. J'avais juste envie d'écrire mais rien de très intéressant à dire sur l'anime. En vrai tu pouvais te contenter de la note. Mais visiblement tu aimes perdre ton temps, ou alors, comme moi, tu as beaauuuuuucoup trop de temps à tuer donc, ma foi, cet anime est sans doute fait pour toi.

Tu as lu jusque là, tu es un peu bizarre mais ça mérite une récompense et un avis sérieux. Au final la nuance entre passer le temps et perdre son temps est subtile. Moi je ne suis pas qualifié pour juger si cet anime est une perte de temps ou pas. C'était vaguement rigolo par moment, mais surtout c'était vraiment très standard en tout point. Je n'ai rien noté de particulièrement intéressant qui rende cette oeuvre un tant soit peu originale par rapport au reste de ce que propose la japanimation dans ce style. Si tu aimes les comédies haerm, tu vas sans doute apprécier celle ci. Si tu n'aime pas ça, il n'y a aucune raison qu'elle te réconcilie avec le genre. C'est pas la meilleure que j'ai vu, c'est pas la pire. En tout cas, si tu veux quelque chose qui te vide la tête, c'est ok, tu peux y aller. Mais franchement, je vois aucune raison de te conseiller cet anime ami lecteur, ni aucune raison de t’inciter à passer ton chemin. Je déconnais pas quand je disais que j'avais rien à dire. Mais c'est vraiment parce qu'il n'y a rien à dire. Pour faire une critique intéressante il faut un anime qui raconte quelque chose, on fait pas des gâteaux avec du vent. Pourtant j'avoue avoir suivi avec un léger intérêt la quête de Keiki pour retrouver sa cinderella.

En plus je suis mauvaise langue, l'anime tente des trucs. Mais c'est noyé dans un fourre tout d'humour douteux. J'ai pas réussis à m'impliquer émotionnellement dans ce qu'il tente de proposer.

Pour finir, cet animé c'est du grand n'importe quoi, donc si j'écris n'importe quoi on est dans le ton non ? Ou alors c'était pas tellement du n'importe quoi. Je sais pas. Je sais plus. Je suis fatigué. En vrai l'anime est drôle aussi. J'ai plutôt bien rigolé, j'ai plutôt passé un bon moment. j'ai presque été ému par moments. Peut être que... l'anime était bien ?
Désolé j'ai tellement l'habitude que les harem ce soit de la purée de connerie, je crois que mon cerveau n'a pas supporté le choc. En fait cet anime est bien ! Il est drôle ! J'ai rigolé, j'aime rigoler ! Vive les animes rigolos ! Hensuki Banzai ! Banzai ! Banzai ! Sauf que non. J'ai littéralement détesté la fin. Déjà parce que je l'ai vu arriver à 200 km et surtout parce que c'est vraiment la fin que je ne voulais pas pour cet anime. Mais bon, 10 épisodes sur 12 j'ai passé un bon moment, c'est déjà pas si mal. Après les 2 derniers épisodes sont dans la même veine c'est juste moi que ça énerve. Au final, on s'en fout un peu.

Sérieusement t'as vraiment tout lu ? Non non mais respect. T'es courageux.
J'voulais mettre 6 au début mais je suis généreux je monte à 7 parce que j'ai quand même bien rigolé, et j'aime rire.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (3)
Originale (1)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanade Kyoshiro, inscrit depuis le 17/02/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.035 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.188136 ★