Critique de l'anime Kigyô Senshi Yamazaki : Long Distance Call

» par RadicalEd le
11 Mai 2020
| Voir la fiche de l'anime

Alors Tominaga Tsuneo c'est un bon, il s'est illustré sur Calimero et il a tout cassé. En 97, il est un peu fatigué car il suit des cours du soir de marketing en plus de son boulot de réalisateur. Donc sur son prochain projet Kigyô Senshi Yamazaki : Long Distance Call il a décidé de dénoncer la déshumanisation du salaryman au Japon. Pour le faire de façon discrète, il va utiliser un personnage qui se cybernétise (il s'est détruit la santé à bosser) pour être plus efficace quitte à perdre sa famille et ses sentiments... C'est finement exécuté !
Et comme, le film doit faire 40 minute et que ça le fait déjà chier, il colle son TD de marketing sur les téléphones comme scénario. Voilà, voilà...
Vous l'aurez compris, anime à éviter.

Bon, il faut 1000 caractères, donc la colorisation est pas bonne, les cyborgs sont utilisés pour deux combats mais qui n'ont aucun intérêt, donc la seule justification que je vois à cette œuvre c'est qu'il était en burnout.

Verdict :1/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (2)
Amusante (2)
Originale (2)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

RadicalEd, inscrit depuis le 26/01/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.055 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189987 ★