La qualité est une affaire de détails

» Critique de l'anime Bofuri par Kanade Kyoshiro le
04 Juin 2020

Ya un p'tit truc par lequel je voudrais commencer. Un des premier truc que dis notre héroïne c'est "j'y connais rien aux jeux vidéos moi, j'ai juste acheté ça parce qu'elle (son amie) m'a dit d'y jouer ".
Ok alors petit calcul, en admettant pour prendre au plus bas que le jeu soit en free to play ( si vous y connaissez rien, entendre par la gratuit pour faire simple) si on considère que ce jeu est la grosse claque du moment, ça veut dire qu'elle a besoin d'une console récente (400€) et d'un casque VR (240€).
Alors même en admettant que ce soit un genre de casque spécial qui n'a pas besoin de console car il a son propre truc intégré, je sais pas dans quel monde elle vit, mais en tout cas dans le mien, on part sur un achat à au moins 200 balles. Alors franchement, pour quelqu'un qui ne connait rien aux jeux vidéo, elle doit vraiment avoir une solide confiance en son amie pour faire un achat de ce budget juste pour faire plaisir.

J'ai beaucoup aimé avoir ces petites "transition forums" avec des commentaires de joueurs sur Mapple. Ça place tout ce qui se passe dans un contexte assez réaliste. Ça le situe dans un monde qui fonctionne comme le notre. Dans un second temps ça épaissit l'univers de l'anime en y ajoutant un background et un monde vivant. C'est toujours agréable dans une oeuvre de ne pas avoir l'impression qu'il n'y a que le moment présent au lieu de l'action qui existe. C'est tout bête mais ce procédé donne l’illusion que ce monde qu'on nous présente tourne de manière plus générale que juste ce qu'il y a à l’écran. Ça aide à l'immersion et ça crédibilise notre récit. Un joueur fait des trucs un peu extraordinaire, les gens en parlent, les développeurs du jeu en profite pour revoir certains concepts et certaines compétence pour équilibrer leur jeu (d’ailleurs le "monde" des développeurs me fait vachement penser au monde des "dieu" de Mirai Nikki). On sent en tout cas qu'ils ont pensé à tout par rapport à comment se passe, se crée, se modifie un jeu vidéo.

Autre point positif, l'humour assez niais et bon enfant de l'anime. Dans la plupart des anime isekai ou se passant dans un jeu vidéo, on a un ou plusieurs personnages ultra tankés qui roulent sur le jeu tel des demi dieux. C'est un cliché assez répandu et la plupart du temps c'est parce que ce sont des héros ou alors des génies qui maîtrisent le jeu sur le bout des ongles. Ici c'est l'inverse, Mapple est une grosse noob qui ne comprend rien à rien au début et qui devient ultra balèze sans faire exprès. Mine de rien, ça a 2 avantages. Le 1er : ça change un peu. Ça donne un petit brin de fraîcheur à une recette qu'on a déjà vu 1000 fois. et le deuxième point : ça légitime les explications. Souvent dans ce genre d'oeuvre on passe notre temps a apprendre des choses, à apprendre des règles,s auf que le perso que tu suis il es level over 9000, techniquement il a pas besoin de dire tout ça, donc tu sens que ce sont des info qui te sont destiné à toi, spectateur. Or la comme c'est l'héroïne qui débute, les informations lui sont destiné à elle et nous, on les découvre en même temps. Résultat on a pas l'impression que l'anime s'adresse à nous, résultat on reste mieux immergé dans l'histoire. C'est tout bête. C'est un petit détails. Seulement voilà, la qualité c'est une affaire de détail.

À ce propos, en parlant de détail, Mapple est une adolescente. Jusque la, ça va. Sauf que ça se voit. Vous voyez ou je veux en venir ?
Dans beaucoup trop d'anime on regarde des personnages qui sont sensés avoir entre 14 et 18 ans qui se comportent comme des vétérans de guerre. Badass, digne, loyal, fier. Dans beaucoup trop d'anime n'importe quel ado est un samurai dans l’âme. Sauf que bon, moi en vrai, quand j'avais 14 ans à part jouer aux jeux vidéo et me tripoter l'serpentin, j'faisais pas grand chose de mon existence. Alors Mapple c'est pas à ce niveau la non plus, mais on sent la naïveté, on sent la gaminerie. C'est une vrai ado. Et voilà comment on rajoute encore une fois, par du détail,une couche de crédibilité à son oeuvre.

Après, tachons quand même de pas trop nous emballer. Ça reste un slice of life, sur le thème des jeux vidéo, certes, mais néanmoins un slice of life. À part suivre Mapple et sa copine faire leur popote de tout les jours il se passe pas forcement grand chose. Vous voyez n'importe quel anime lycée qui se passe dans un club ou on suit les activités de club ? Ben si vous remplacez "activités de club" par "séances de jeux vidéos en VR" vous avez Bofuri. On peut quand même noter quelques combats sympathique qui redonne du rythme. Après, on sent clairement que le but premier de l'anime c'est le coté comédie slice of life, on est pas dans une recherche de l'epicness. Clairement, on a jamais vraiment l'impression que nos héros sont en danger. Ce fait étant appuyé par le fait que ce n'est pas un isekai. Ils ne sont pas "coincé" dans un monde de jeu vidéo, ils jouent juste à un jeu vidéo. Du coup on sait que si nos héros perdent et meurent ben ... Au pire ça perd un peu d'XP, ça ragequit et ça va se manger une tartine pour se passer les nerfs. Et encore, l'anime est beaucoup trop cute pour ça.

Graphiquement les passages en 3D ne gênent pas l’œil, c'est un bon point. Après, malgré quelques jolies visuels que permettent la fantaisie du jeu vidéo sur certains décors, ça reste très classique.

Alors ou je veux en venir, quand j'en parle comme ça on dirait que je l’encense comme si c'était l'anime de l'année. Et bien vous serez peut être surpris d'apprendre que malheureusement, je n'ai pas réussis à aller jusqu'au bout.
Pourquoi ? Parce que je ne me suis pas passionné pour cette histoire. Malgré toutes les qualités de l'anime, j'en avais un peu rien à foutre. Cependant j'ai parfaitement conscience que ce n'est là qu'un gout personnel. Honnêtement, je sais pas pourquoi la sauce n'a pas prit parce que je lui reconnais sincèrement toutes les qualités citées plus haut. Je pense que Bofuri est vraiment un très bon anime, j'en suis convaincu, mais ça m'a pas intéressé.

Mais ce n'est pas parce que je ne l'ai pas fini que je n'ai pas passé un bon moment devant les épisodes que j'ai vu (un peu + de la moitié). Je recommande à tous ceux qui ont envie de voir un anime feel good

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (0)
Originale (0)

5 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanade Kyoshiro, inscrit depuis le 17/02/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.194283 ★