“Lire, c'est déchiffrer l'ambiguïté.” JM Wyl.

» Critique de l'anime Arslan Senki : Fūjin Ranbu par Kilddra le
22 Août 2016

Bon, je dois l'avouer. Je ne sais pas trop par quel bout commencer cette critique....
Loin de vouloir paraître ambiguë, cet anime me pose quelques problèmes de positionnement...

Tout d'abord la forme :

Cette production est la suite de la première saison, on pourrait la qualifier simplement d'arc, cela lui irait comme un gant. J'ai pu lire ça et là, pas mal de critiques et de raleries sur le fait que cette suite comportait que 8 épisodes. Je dois avouer que c'était au départ plutôt une source de mécontentent pour moi également.

Cependant, après coup, je me dis que c'est plutôt pas bête. Cela permet de faire une transition entre deux événements majeurs dans l'histoire d'Arslan Senki tout en permettant comme toute bonne transition d'éclaircir certains sujets pour mieux asseoir une future intrigue.
En cela, il me semble que c'est pas mal. Bon encore faut il qu'il y ai une suite, mais je pense franchement que ce sera le cas.

Ensuite le graphisme :

Ou comment le bas blesse...
Très honnêtement, je trouve les personnages, bien que exagérément musclés, charnus, choupinou, sont à peu près potables. Ouais, c'est là que commence l’ambiguïté les gars.
On a droit à de jolis décors assez riches de détails, mais les personnages sont comme collés dessus à la va vite. Et c'est pas très réjouissant.

Ensuite la fameuse 3D.... Ralala, cette 3D... Madre de Dios ! dirait ma concierge, les mains autour de la tête... Déjà présente dans la première saison ils persistent et signent avec cet arc.
C'est une catastrophe.
Ok, les gars, je comprends que vous ne vouliez pas faire 50000 soldats différents... Mais franchement quoi ! Là, c'est juste vilain. On a le droit à la répétition de trois visages différents pour l'ensemble des soldats. Les chevaux sont lourds et carrés.... Ce n'est vraiment pas joli alors que l'accent aurait du être mis là justement. Pour gonfler le coeur avant la bataille.... Mais nan. Je suis déception.

Heureusement, que le charadesign des personnages "principaux" ( à savoir tous ceux qui ont un nom dans l'anime) sauve les meubles... Je me suis littéralement réfugiée dans la douceur esthétique que dégage Arslan pour échapper à toute cette agression visuelle de 3D.

Je ne dirais qu'une seule chose au final pour résumer ma pensée, c'est que c'est un melting-pot pas très ragoutant... Et ça, j'ai du mal à comprendre pourquoi ils ont fait ça comme ça.

Après il y a la musique :

J'avoue que dans cette saison, la musique m'est apparue quasi inexistante. Peut être que j'ai pas bien tendu l'oreille.
L'opening et l'ending m'ont par contre, plutôt plu. J'aime bien l'aspect épique et aventurier que cela dégage. Après, chacun ses goûts mais ils sont clairement pas mal.

Et pour finir, l'histoire :

Hum. Je vais être très clair sur le sujet : C'est ma came.
Raconter la naissance d'une légende, c'est définitivement agréable pour moi qui apprécie de lire GOT, L'Assassin Royal et autres...
J'aime beaucoup l'Histoire et les histoires notamment celles d'héroic fantasy. Et Arslan Senki a le mérite de mélanger les deux, même si il doit y avoir plus abouti, et j'ai trouvé cela agréable. L'épopée d'un jeune prince qui doit survivre malgré les nombreux obstacles qui croisent sa route. Je trouve cela assez simple mais néanmoins efficace. L'histoire est d'ailleurs beaucoup plus complexe que mes mots laissent le paraître.

Le problème étant cependant que cela ne vient en rien du scénario en soi, mais des romans dont est tiré l'anime. Ce qui me fait dire que pour une réelle expérience sympa, il faudrait que je lise les bouquins... Or, bien entendu, je ne sais pas lire le japonais :).
Me voilà donc comme un rond de flan à devoir regarder cet anime ayant différents aspects médiocres pour avoir un aperçu de ce qu'est la vraie histoire d'Arslan Senki. J'avoue ça me blase un peu.

Nonobstant, les thématiques chères à l'héroic fantasy qui sont abordées, comme l'esclavage, la législation, la stratégie, la filiation, sont des points appréciables. Et qui je l'espère seront abordées avec d'autant plus de profondeur dans la potentielle suite que cet arc aura, à défaut de pouvoir lire les bouquins...

Donc, je vais en revenir à mon ambiguïté en conclusion:

Arslan Senki me pose des problèmes positionnement dans ma critique car défiant tout sens commun : l'esthétique est moyenne, la musique m'a paru absente et l'histoire me semble faire trop teaser d'un bouquin.

Cependant, j'ai bien aimé. C'est balo quand même... Je trouve cela assez ironique car en dépit de tout ce que je viens de citer l'histoire me plait et ça en efface presque, je dis bien presque, tous les défauts majeurs que j'y trouve.

Comme quoi, il ne faut pas juger un livre d'après sa couverture...
Argh... j'oubliais, je me remue le couteau dans la plaie là...

Donc contre toute attente, je mettrais 7 à cette suite d'Arslan Senki car je dois être gentille finalement et que l'histoire me plait. Mais franchement, je pense que cela ne vaut guère plus...

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kilddra, inscrit depuis le 28/09/2011.
AK8.1.13 - Page générée en 0.06 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.125948 ★