Le Seigneur des Yokais, avis à ceux qui en ont marre du shônen.

» Critique de l'anime Le Seigneur des Yokaï (TV 1) par Anon le
23 Août 2013
Le Seigneur des Yokaï (TV 1) - Screenshot #1

Nuraihyon no Mago (ou Nura le Seigneur des Yokais) nous entraîne dans les aventures de Rikuo, petit fils du commandant suprême des Yokais du clan Nura. Le jeune garçon est destiné à succéder à son grand père, mais primo: il n'a qu'un quart de sang yokai et deuxio: il veut vivre comme un humain. On imagine donc que la situation va devenir problématique.
D'autant que le "Rikuo Nocturne" à savoir Rikuo sous sa forme de monstre, manifeste son désir de devenir le nouveau seigneur du pandémonium.

Shônen de base, et pourtant! Même avec sa musique et ses voix vieillottes qui donnent l'impression d'avoir un anime du siècle dernier, Nuraihyon no Mago nous offre une agréable histoire dans le monde des Yokais, sur fond de guerre de clans.

Je dirai qu'il y a à la base deux histoires: celle de Rikuo humain et de sa bande d'amis qui veulent percer tous les secrets des Yokais (et il devra tout faire pour les en empêcher) et celle de Rikuo Yokai qui va devoir gérer les conflits internes de son clan, peu convaincu par son prochain commandant, et tous les autres groupes de monstres qui vont lui chercher des noises. Un scénario sans grand rebondissement, mais qui reste sympathique à regarder.

Le Seigneur des Yokaï (TV 1) - Screenshot #2Au niveau des personnages, bien que l'on aura tendance à vite préférer le yokai à l'humain, Rikuo est tout à fait acceptable comme héros, surtout quand il se décide à assumer ses responsabilités. Pas chiant, pas pleurnichard, et de plus en plus déterminé, avec un petit côté "serein" que j'ai trouvé agréable, on s'y attache rapidement.
Bien évidemment, sa seconde personnalité a une classe monstre et l'écrase complètement. Un vrai chef toujours calme, railleur, très charismatique et bien évidemment très fort.
Au vu des vingt-cinq épisodes (Il y en a vingt-six mais un est récapitulatif) et du nombre monstrueux de personnages secondaires, il ne faudra pas s'attendre à trop d'approfondissement chez ces derniers, tout au plus quelques backgrounds rapides. Les "secondaires principaux" sont la bande de copains de Rikuo qui pourraient passer à la trappe tant ils sont idiots et boulets, et ses plus proches compagnons yokais qui sont tout de même largement plus supportables. Les autres sont trop nombreux pour tous les citer, mais ils apparaissent très régulièrement et aucun n'est oublié.

Autant les musiques ne me resteront pas en mémoire (op et endings très moyens) autant le chara-design est surprenant car excellent, un vrai plaisir pour les yeux.
On en arrive au gros point faible...l'animation. Eh oui, qui dit shônen dit baston, et là y'en a beaucoup. Mais entre recyclages, plans fixes et effets franchement moyens, les adversaires se stoppant tous les deux assauts, on se retrouve avec des combats pour ne pas dire pénibles, que les personnages meubleront avec de la causette à n'en plus finir. C'est un défaut qui ne pardonne pas dans ce type d'anime, et qui n'aide pas à faire digérer une fin de saison beaucoup trop longue et molle.

Nuraihyon No Mago est à voir juste parce qu'il y a la deuxième saison derrière. Volontaire ou pas, cette première partie se contente d'ailleurs de poser tranquillement les bases de l'histoire.
Pour les non-fans de shônen, j'ajoute que celui-ci est tout à fait supportable (peut-être pour ça qu'il n'a pas autant de succès que les éternels One Piece, naruto, etc).

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.131 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.174886 ★