One Piece Red : J-Pop et fan-service

» Critique de l'anime One Piece - Film 14 - Red par Matchoss le
09 Août 2022

Un peu de contexte avant de rentrer dans le vif du sujet. Cela fait plus de 20 ans que je suis le manga de One Piece. C’est un univers que je connais bien.
J’ai pu voir le film en avant-première dans de bonnes conditions. Et non, les séances d’avant-première qui frôlent l’émeute comme le relaie les réseaux sociaux ne sont pas encore une pratique généralisée. Seul bémol, le son du film qui était vachement fort pour mes petites oreilles.

Le film tourne autour de son personnage principal, Uta, une chanteuse à la réputation mondiale qui organise un concert retransmis dans le monde entier. Très vite, on apprend durant le concert qu’elle serait la fille de Shanks, le célèbre Empereur et mentor de notre héros Luffy. Cette nouvelle attise très vite la convoitise des pirates et de la Marine.

Commençons par l’un des reproches que l’on entend à propos du film. Non, ce n’est pas pour moi une comédie musicale à proprement parler comme on l’entend dire sur les réseaux sociaux. Une comédie musicale, c’est une œuvre où les chansons servent à raconter l’histoire, la psychologie des personnages même sur les aspects les plus banales. Ce n’est pas vraiment l’usage qui en est fait ici. Certes, le personnage d’Uta exprime ses motivations et son but par ses chansons, mais elles n’ont pas un côté introspectif. Elles font partie de son pouvoir et servent à lancer l’action. Puis on est dans de la musique Pop où on répète 20 fois le refrain et les couplets font 4 mots. Donc ce n'est pas suffisant pour raconter grand chose. Et puis, on a un seul personnage qui chante (même pas un petit duo avec Brook).
On est en fait pour moi dans un concept beaucoup plus japonais, celui des Idols. C’est ce qu’est le personnage d’Uta. En réalité, les péripéties se déroulent autour d’un concert avec ses danses et ses spectacles visuels. Les chansons accompagnent l’action, mais ne sont pas là pour nous raconter l’histoire. Elles sont là pour nous en mettre plein les yeux et les oreilles.

Finalement, qu’est-ce que ça change que ce soit une comédie musicale ou non, pas grand chose. On a plein de chansons tout au long du film. Je les apprécie personnellement vu que c’est un style de musique que j’aime bien. Elles sont assez variées. On va de la chanson de J-Pop assez classique à la chanson plus rock en passant par la petite ballade au piano. C’est une belle performance de la chanteuse Ado pour s’adapter à tous ces registres. Bref, on a une bande-son très appréciable. Mais, devant l’abondance de partie chantée, on y perd de l’intérêt car on finit par avoir l’impression que les chansons servent de remplissage. Elles ne développent pas suffisamment l’histoire comme elles le feraient dans une comédie musicale. Mais, la performance est de bonne qualité et je ne retiens pas ce souci comme un des défauts du film.

Le film souffre des mêmes défauts que la grande majorité des films provenant des séries fleuves et qui visent à faire la promotion de l'œuvre originale. L’histoire ne doit pas avoir d’impact sur la trame narrative de l'œuvre ni sur la personnalité des personnages. Nous avons donc des péripéties sans conséquences où le statu quo doit être maintenu. Il ne faut donc pas s’attendre à une histoire impactante. Nos héros ne peuvent pas non plus montrer de nouveaux traits de personnalités et sont donc cantonnés dans leur rôle habituel.
Les seuls qui ont le droit de changer sont les nouveaux personnages et c’est sur eux que repose forcément l’intrigue pour donner de l’originalité au film.

Pour le coup, je trouve le personnage d’Uta plutôt réussi. Elle a une forte personnalité qui s’intègre bien dans l’univers de One Piece. Ses échanges avec Luffy sont vraiment sympas et sont une des forces du film. Evidemment, c’est un peu un problème qu’elle sorte un peu de nul part. Les problèmes de cohérence de son comportement qu’on voit sur la fin du film sont plus à mettre sur le dos d’une intrigue mal ficelée qu’une mauvaise écriture du personnage. Pourtant, cela handicape fortement l’appréciation du personnage à la fin du visionnage.

Parlons d’un sujet qui me vaudra des contradicteurs si ce n’est déjà fait : Shanks. Certes ce personnage est central au film. Mais, pour les raisons que j’évoquais plus haut, cet icône de l’univers de One Piece ne peut pas être développé dans un film. Les moments badass lui sont réservés, mais ils sont là pour le fan-service et ne sont que des resucées de scènes déjà vu dans le manga. Sa relation avec Uta est quasi-identique à celle qu’il a avec Luffy. Il nous refait le coup de Marine Ford. Bref, il ne fait rien de nouveau dans ce film et ne dévoile rien sur lui qui n'ait un intérêt particulier. Il se contente de nous en mettre plein les yeux et de nous réaffirmer la place de Shanks au sommet dans l’univers de One Piece. Pas de risques mais du très bon fan-service.

Pour continuer sur certains aspects fan-service intrinsèque à ce genre de film, on a un nombre de caméos impressionnant. C’est toujours plaisant de revoir en action des personnages que l’on a pas vu depuis longtemps. One Piece est tellement riche dans le domaine que le nombre de personnages dans le film est énorme. Donc forcément, ils ont très peu de temps à l'écran, mais ils empiètent aussi sur celui de notre équipage préféré qui passe au second plan. Après, c’était cool de voir les passages avec Jinbei que l’on avait pas encore beaucoup vu à l’action depuis son arrivée chez les Chapeaux de Pailles.
La Toei n’a pas non plus oublié qu’il fallait vendre des goodies en nous proposant une version bien mignonne du Sunny en peluche.

Le point sombre du film à mes yeux, c’est son histoire. Comme attendu, elle n’a pas d’impact sur l’histoire du manga (sauf si Uta finit par être introduite officiellement mais j’ai des doutes). Je ne vais pas rentrer dans les détails pour ne pas spoiler, mais j’ai trouvé ça mal écrit. Elle manque de cohérence. Les enjeux montent tellement haut qu’il faut que l’histoire se saborde elle-même pour que tout se résolve sans conséquence. L’usage fait de Tot Musica n’a aucun sens, mais toujours plus que la relation entre Shanks et Uta ou que les agissements de la Marine (même si ça c’est récurrent dans One Piece).

Le bon point du film, c’est qu’il est divertissant. On en prend plein les yeux, ça fait plaisir de voir du One Piece bien animé. Les scènes d'action rythmées par les chansons sont appréciables. On a bien quelques modèles 3D un peu dégueu et des effets visuels surabondants pour nous rappeler qu’on est pas non plus dans le top de ce que sait faire l’animation japonaise en matière de long-métrage.
J’ai bien aimé l’ambiance qui ressort du film et les moments de hype sont bien amenés. Le combat final n'était pas terrible par contre de par sa nature. Cela manquait d’impact.
Je dois tout de même reconnaître que Shanks le Badass fait son gros effet, bien que Shanks le Père est un bon connard. Le film aura servi à découvrir qui donnait les conseils de parentalité à Yasopp.

En conclusion, nous sommes devant le film de fan-service attendu. Cet aspect fonctionne bien mais c’est aussi ce qui lui donne ses principaux défauts. J’ai un peu passé ma critique à descendre le film. Mais en vrai, j’ai passé un bon moment comme les amateurs de l’univers de One Piece. Le personnage d’Uta était une bonne surprise, la bande-son va tourner en boucle pendant quelques semaines. Je regrette surtout les faiblesses du scénario sur la fin et de ne pas avoir réussi à trouver Pandaman dans le film.

Ce sera un 7/10 honorable avec une mention peut mieux faire et doit faire des efforts sur l’écriture.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (8)
Amusante (2)
Originale (2)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Matchoss, inscrit depuis le 15/03/2021.
AK8.1.13 - Page générée en 0.038 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.219656 ★