Critique de l'anime Pokémon 02 : Le pouvoir est en toi !

» par Deluxe Fan le
10 Février 2012
| Voir la fiche de l'anime

Pokémon, le film 2 : le Jour d'Après

Aussi sûr que le soleil se lèvera demain matin, chaque saison de Pokémon a droit à son film annuel. Avant de m'intéresser prochainement à ce que la cinquième génération apporte à la franchise en termes de film, jetons un coup d’œil dans le rétroviseur.

Le deuxième film Pokémon se situe quelque part dans l'arc des Iles Oranges, c'est-à-dire entre la première et la deuxième génération de Pokémon. Bien qu'étant je crois le seul et unique arc HS de la saga, cette saison marque l'apogée de l'anime. Il faut bien se rendre compte du truc, à l'époque, les derniers épisodes de cette saison avaient été diffusés en prime time sur TF1 le soir de Noël ! Pokémon Or/Argent sortait tout juste ! C'était vraiment la période la plus faste que Pokémon ait connue.

Le premier long-métrage était très bon dans la mesure où il expliquait avec force détails l'histoire de Mew et Mewtwo, faisant ainsi le lien avec le jeu où cette partie n'était pas entièrement racontée. Sombre et réfléchi, ce premier film reste aujourd'hui un must. La suite arrivera-t-elle à faire mieux ? Sans problème.

Et ce n'était pas gagné d'avance, car l'arc des Iles Oranges étant HS, il n'était pas possible de faire le lien avec un jeu. Mais plutôt que de sortir une histoire farfelue, les producteurs se sont sortis les doigts du Grotadmorv et nous écrit une petite pépite.

Alors qu'il voguait paisiblement dans le vaste océan, Sacha et ses amis sont pris dans une tempête inopinée. Débarqués en catastrophe sur une île, ils sont accueillis par des autochtones qui leur expliquent la terrifiante vérité ; depuis des temps immémoriaux les trois Pokémon oiseaux légendaires garantissent la bonne marche du monde. Mais l'équilibre a été rompu ; et seul l’Élu pourra le restaurer en réunissant les trois Orbes sacrés et en invoquant le Maître des Abysses. Il n'en faut pas plus pour que notre héros parte à l'aventure, ce qui le mènera à affronter une catastrophe climatique, des oiseaux légendaires surpuissants, un collectionneur fou qui se balade en forteresse volante, avant de finir sur une course-poursuite à dos de Lugia...

Vous sentez l'epicness monter là ? Le film est placé entièrement sous le signe de la démesure, avec une crise à l'échelle planétaire qui entraîne un exil de Pokémon massif et plonge l’humanité dans le trouble. Sacha et ses sidekicks en prennent plein la gueule, l'action est au rendez-vous.

Les personnages classiques sont égaux à eux-mêmes, mais le film n'hésite pas à briser certains codes. Je pense par exemple à la Team Rocket qui a un rôle moins anecdotique que d'habitude. Les personnages secondaires exclusifs au film apportent une fraîcheur bienvenue, comme la jeune Mélodie qui fait des avances à peine masquées à notre protagoniste. Mention spéciale au Roigada qui parle, fallait le faire.

Le premier film abordait une des introspections possibles de l'univers Pokémon avec la thématique du clonage. Un clone est-il condamné à rester une copie de l'original ? Une question à laquelle Mewtwo finira par répondre. Ici, la thématique est plus diluée, on peut discerner un discours écologiste qui donne un ton catastrophiste au film, mais on peut également voir dans ce personnage du collectionneur une allégorie du joueur de Pokémon obsessionnel, voulant à tout prix tout avoir quitte à ruiner le monde, à ruiner SON monde. Le fait de le voir tenir une carte de Mew (la carte la plus rare de l'époque, à tel point que moi-même je pensais qu'il ne s'agissait que d'une légende urbaine) est révélateur sur ce point de vue.

Et n'oublions pas la musique épique ! Les thèmes récurrents comme celle de l’ocarina que je peux encore chantonner dix ans après ! Le doublage français impeccable ! Et ce court-métrage diffusé avant chaque film, qui ne comporte que des Pokémon (et donc quasi muet, prouesse de mise en scène) !

Bref, je peux passer encore un peu plus de temps sur le film, que pourtant je n'ai pas revu depuis un moment déjà. Mais le fait qu'il ait laissé une telle impression sur ma mémoire prouve bien que l'on est en face d'un produit qui n’est pas anodin, qui est fait avec amour, avec passion !

J'avoue ne pas être aussi calé sur les films Pokémon que je le suis sur les films One Piece ou Détective Conan... Faut dire que j'ai trouvé le troisième film (celui avec Entei et les Zarbi) tellement nul que je n'ai pas cherché à capturer tous les films Pokémon. Mais un classique reste un classique !

Les plus

- Animation très correcte

- Une histoire épique, de l'action non-stop

- L'univers Pokémon parfaitement exploité

- Très bonnes musiques

- Le meilleur film Pokémon, tout simplement

Les moins

- Narration un peu trop rapide

- Personnages secondaires quasi-transparents

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (1)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Deluxe Fan, inscrit depuis le 20/08/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★