Random anime n°8687 bonjour.

» Critique de l'anime Eromanga Sensei par Kanade Kyoshiro le
23 Août 2017

Je vais commencer par quelque chose d'un peu inhabituel. Je vais commencer par vous conseiller de ne pas lire cette critique. Parce qu'Eromanga sensei est un animé totalement random dont tout le monde se fout, donc si vous êtes tombé par hasard sur ma critique car vous êtes en manque de lecture ne perdez pas votre temps. Ce site regorge de critiques bien plus intéressantes sur des animes bien plus intéressants. Maintenant si vraiment vous voulez une critique sur cet animé précisément je vous en prie, continuons cette lecture ensemble mais vous gagneriez du temps à vous intéresser à un autre animé. 3 minutes à lire cette critique pour un animé que vous n'aurez pas envie de voir en ayant fini de la lire, c'est long. C'est 3 minutes de votre vie que vous ne récupérerez jamais.

Ceci étant dit je vais être honnête si j'ai regardé cet animé c'est parce que je voulais me poser devant un truc détente et que le titre c’était "Eromanga sensei". Avec un titre pareil j'étais à peu près sur de ne pas me prendre le chou pendant les quelques heures qui séparent le début de la fin de ces 12 épisodes. Le synopsis (que je suppose vous avez lu avant de commencer cette critique mais que je vous conseil d'aller lire quand même au cas ou parce que je ne vais pas le résumer ici) m'a semblé tout à fait banal mais comme je suis moi même un peu un reclus qui ne sort jamais de chez moi, sauf en cas d'urgence vitale, ma curiosité a été piquée et il ne m'en a pas fallu bien plus que ça pour me laisser tenter. Sauf qu'au final j'ai fini par me prendre la tête tout du long à cause des nombreuses incohérences ou incompréhensions qui ont gâché la détente que je m'étais prévu.

Si je prend les infos qu'on a dans le 1er épisode seulement, niveau incohérence ça pique sévère. Ils sont sensé bosser ensemble depuis 3 ans mais elle est devenu sa petite sœur il y a 1 an. Vu qu'il est précisé qu'ils étaient en contacte via internet, on peut aisément imaginer que le hasard à fait qu'ils bossaient ensemble avant que leurs parents respectifs se mettent ensemble, jusque la ce n'est pas trop gênant. Par contre quand la petite soeur dit qu'elle a arrêté de dessiner à la mort de sa mère, cela veut dire que cet arrêt doit aussi être effectif pendant leurs 3 années de coopération. Or ça n'a pas l'air d'être le cas. Alors soit son arrêt à duré 3 semaines dans ces cas la je sais pas si c'est très pertinent d'y faire référence. Soit ça a été très long et il aurait pu être utile de faire référence à cet arrêt dans la coopération des deux au moment ou ils ne savaient pas qu'ils habitaient ensemble (j'ai conscience que cette phrase n'est pas simple). Il y a aussi un moment ou l'anime utilise la même planche pour parler de " l'été dernier " et de " il y a deux ans ". C'est le même flashback donc soit c'est l'été dernier, soit c'est il y a deux ans mais faut choisir à un moment donné parce que ça embrouille vraiment la timeline de l'histoire.

Deux autres incohérences qui m'ont gêné. La 1ere est que lors de la scène d'ouverture, la scène ou le héros rencontre sa petite soeur par alliance, il dit que c'est la dernière fois qu'il l'a vu. Donc il n'a rencontré sa petite soeur qu'une seule fois et ne l'a jamais revu depuis, pourquoi pas. Par contre à la fin de ce même 1er épisode le grand frère explique que sa mère (à elle) lui a demandé de prendre soin d'elle, et nous avons droit à un flash/souvenir de toute la famille en promenade au bord du lac. A ce moment la je ne peux m’empêcher de me poser une question : ils ne se sont vu qu'une seule fois et elle ne sort jamais de sa chambre ? Ou elle sort en ballade et ils se sont revu depuis ? Dans l'absolu ça ne peut être que l'un ou l'autre sauf qu'entre ce qu'il nous dit et ce qu'il nous montre ce n'est pas le même discours. Surtout qu'à moins que les parents soient décédé le lendemain de l’emménagement, les infos que nous donne l'animé nous poussent à croire qu'elle vivait recluse avant la mort de sa mère. Donc en toute logique quelqu'un qui ne descend pas un étage pour manger dans la cuisine ne devrait certainement pas sortir tranquillement au bord du lac pour se promener.

D’ailleurs en parlant de famille, c'est une famille recomposée entre la mère de la soeur et le père du frère (oui je vais les appelé frère et soeur jusqu'au bout) et les deux vivent maintenant seuls. On sait que la mère (de la soeur) est morte, le père (du frère) on sait pas trop, en tout cas il n'est pas la. On sait que la mère du frère est morte aussi (fait pas bon être maman dans cet animé). Mais le père de la soeur ? On sait que les parents de la soeur ont divorcé et que c'est la mère qui a eut la garde visiblement. Mais une fois la mère morte pourquoi elle n'est pas retournée vivre avec son père ? C'est sensé être normal de vivre avec son demi frère par alliance sans adulte plutôt que de retourner vivre avec son père ? Ou alors le père est mort aussi ? On s'en fout ? Parce qu'il y a plein de questions auxquels je n'ai pas de réponses et ça sent vraiment le travail bâclé.

Et enfin la dernière incohérence. Il ne l'a pas revu en 1 ans, elle ne sort jamais de sa chambre, pourquoi pas, à part que je n'arrive pas à y croire une seule seconde. Qu'il lui pose son panier repas devant sa porte et qu'elle le prenne une fois qu'il est parti, ok je veux bien. Mais pour prendre sa douche ? Aller au toilettes ? Je comprend le principe de suspension consentit de l'incrédulité du spectateur devant les choix scénaristiques d'une oeuvre. Mais la ce qui me gène c'est que le fait qu'ils ne se soient pas vu une seule fois en 1 an alors qu'ils habitent sous le même toit, ce n'est juste pas possible du tout. A la limite on pourrait me dire : " elle sort prendre sa douche quand son frêre est à l'école ". Je pourrais accepter cet argument. Sauf que toujours dans l'épisode 1 ils font référence aux vacances d'été ou le frêre ne sortait jamais car il devait écrire. Du coup pas de douche ni de toilette pendant plusieurs semaines ? Je veux bien admettre que je chipote mais dans ces circonstances, médicalement, la petite soeur est décédée. Ce n'est pas physiquement possible, à moins qu'elle ai ses propres toilettes/douche dans sa chambre et rien ne pousse à le croire, surtout qu'une collégienne avec ses propres toilettes dans sa chambre ce n'est vraiment pas facile à admettre comme une évidence.

Une fois passée cette beaucoup trop longue introduction sur les incohérences de scénario qui aura fait fuir la plupart des lecteurs je vais quand même prendre le temps d'évoquer les qualités de cet animé. Ne vous inquiétez pas, ça devrait pas être très long. Non pas qu'il en est dénué mais simplement que ses qualités n'ont rien d'extraordinaire ou de particulièrement pertinentes. C'est joli, le rythme est bon, les épisodes s’enchaînent bien, les personnages sont attachants, le coté collégien est plutôt bien retranscrit, c'est plutôt drôle par moment et c'est à peut près tout. J'ai bien conscience que c'est le degré zéro de la critique constructive, mais malheureusement je vois pas bien quoi dire d'autre. Ce sont certes des qualités mais aucune ne mérite un quelconque développement. Si j'étais un peu mesquin je pourrai même dire que ce ne sont pas des " qualités " mais juste le minimum syndical que tout animé devrait avoir, et si on veut être honnête ce n'est pas tout à fait faux. Par contre le brother/sister complex je ne suis toujours pas réceptif même quand il n'y a pas de lien de sang car c'est une famille recomposée. Par conséquent toute la partie pseudo flirt pas assumée et gène " amoureuse " entre les deux m'a totalement laissé de marbre. Pareil pour le coté un peu harem, trop vu 5000 fois c'est dénué d’intérêt. Fort heureusement ce n'est pas vraiment le centre absolu de " l'intrigue " de cet animé.

Conclusion ben... C'est très quelconque. C'est pas bon, ce n'est pas particulièrement mauvais non plus. Ça n’intéressera sans doute personne, c'est loin d'être le genre d'oeuvre qui va cartonner, mais ça ne va pas faire le badbuzz non plus. C'est random animé n°8687 mais avec des incohérences donc regardez le si vous n'avez vraiment rien d'autre à vous mettre sous la dent (pour une raison que je n'arrive pas trop à m'imaginer mais sait on jamais) sinon regardez autre chose. C'est bien aussi autre chose. En fait c'est même mieux autre chose.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (4)
Originale (4)

1 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kanade Kyoshiro, inscrit depuis le 17/02/2014.
AK8.1.13 - Page générée en 0.044 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.128229 ★