Critique de l'anime Saiunkoku Monogatari (TV 1)

» par Sirius le
19 Juillet 2008
| Voir la fiche de l'anime

L’histoire raconte comment une jeune fille contribue au gouvernement de son royaume en entrant d’abord dans le harem de l’empereur pour ensuite entreprendre une carrière politique.

Vous en avez marre des séries exploitant un univers fantastico-médiéval à des fins d’héroic fantasy ? Voir s’entrechoquer katanas, kunaïs et shurikens dans un tel contexte commence à vous lasser ? Saiunkoku Monogatari peut vous réconcilier avec cet univers.

Après avoir vu les 39 épisodes, je peux résumer la série en une expression : un scénario en béton armé. Au programme : romance, intrigue politique et un peu de fantastique pour une série basée sur un roman lui-même inspiré d'une légende japonaise (Le royaume magique de Saiunkoku). Saiunkoku Monogatari est divisée en différents arcs et possède une intrigue très bien construite qui attache le spectateur d’un bout à l’autre sans sombrer dans le hors-sujet et sans ralentir. On suit le parcours de Shuurei afin de voir comment la femme était considérée dans un milieu politique dont l'accès lui était généralement interdit à l'époque. L’histoire parvient magistralement à remplir les deux conditions de réussite d'un divertissement : plaire et émouvoir, une mission amplement remplie tellement la série excelle à alterner les tournures comiques et tragiques. Le spectateur est envoûte par la volonté et le talent de Shuurei tandis que ses épreuves, souvent trépidantes, nous tiennent facilement en haleine.

Au niveau de la réalisation c’est relativement classique. Les décors n’atteignent pas la grandeur de ceux de Seirei no Moribito mais sont de toute beauté. Si le chara-design reste assez conventionnel, l’aspect efféminé de certains personnages, dans le plus pur style shojo, peut déranger le spectateur non averti. Même s’il est justifié que tous les fonctionnaires du palais portent une robe je trouve que les personnages ont une apparence de bishônens qui donne à l'ensemble un arrière-goût d'otome-game. La bande sonore est très bien montée et l’opening se laisse facilement regarder comme il plonge d'emblée le spectateur dans l’ambiance fantastique et orientale de la série.

La série se distingue aussi par un grand nombre de protagonistes assez charismatiques et qui participent tous à l’excellence du scénario de Saiunkoku Monogatari. Une série que l’on dévore avec grand plaisir.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Sirius, inscrit depuis le 16/07/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.047 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.221956 ★