Critique de l'anime The Tower of Druaga - The Sword of Uruk

» par Nakei1024 le
18 Janvier 2012
| Voir la fiche de l'anime

Attention, spoil sur les premiers paragraphes.

Suite directe de la première saison, The Sword of Uruk reprend donc avec Jil et ses compagnons. Il s’agira donc ni plus ni moins pour cette nouvelle aventure que de poursuivre « l’ascension » de la tour mythique de Druaga là où on l’avait laissée, c’est à dire à peu près à mi-parcours.

Cela fait donc 6 mois que le jeune grimpeur a été trahi par son frangin et Kaaya pour laquelle il en pinçait grave. Et depuis cette déconvenue on ne peut pas dire qu’il soit au mieux de sa forme, malgré les encouragement de son entourage (à commencer par Fatina elle aussi largué par ce salaud de Neeba). Alors forcément, quand un clone miniature de la prêtresse d’Ishtar vient pour lui demander de retenter l’escalade de la tour et de dépasser le stade où il était bloqué auparavant, il ne lui faut pas longtemps pour se décider à repartir à l’exploration des nouveaux étages apparus après la mort du démon Druaga. Ceux-ci sont cependant bien plus dangereux que ce qu’il a pu affronter auparavant.

Et dans le même temps, après un siècle de gouvernance sous l’égide de la paix et de la justice, le roi Gilgamesh semble sombrer peu à peu du côté obscur de la force et entraîne son paisible royaume vers une tyrannie sanglante. Seuls Jil et ses compagnons semblent pouvoir trouver une réponse aux raisons de sa folie, mais pour cela ils devront atteindre le véritable sommet de la tour et échapper aux troupes royales lancées à leur poursuite, plus quelques autres factions aux objectifs inconnus.

A la lecture du synopsis, on se dit que l’on aura affaire à un scénario plutôt classique de l’héroïc-fantasy, avec un jeune héros qui doit une fois encore sauver le monde malgré tous les obstacles présents sur sa route, plus quelques complots et une ou deux trahisons… C’est tout à fait ça.

L’histoire est plutôt bien ficelée et les derniers secrets de la tour se dévoilent durant les 12 épisodes que dure la série, le tout dans une ambiance mystérieuse et épique pas trop mal foutue. Il n’empêche que j’ai trouvé le rythme lent et moyennement accrocheur : entre 2 rencontres/combats et révélations il ne se passe pas grand chose et les protagonistes crapahutent d’un étage à l’autre sans réellement qu’il arrive un événement intéressant. Sans être du porte/monstre/trésor, l’enchaînement poursuite/combat/niveau supérieur tourne pas mal en boucle malgré tout.

L’anime est de plus servi avec une réalisation très moyenne (pour ne pas dire médiocre) avec une gamme de couleurs un peu ternes et des musiques qui sont loin de marquer les esprits. N’oublions pas non plus quelques plans d’animation en 3D pas vraiment réussis et mal intégrés dans des décors un peu trop vides.

Mais ce qui m’a vraiment dérangé, c’est qu’à aucun moment je n’ai eu l’impression de retrouver le côté parodique de la première saison avec les gros délires sur les RPGs des vieilles consoles. Hormis quelques essais rapidement avortés ici ou là, c’est principalement l’ambiance épique qui prévaut sur le reste, et c’est bien dommage.

Bref, la première saison m’avait plue par son ambiance parodique et délirante (ah, ce premier épisode, mythique pour moi), et je ne peux qu’être déçu par le changement de ton de l’anime dans cette suite. Malgré tout, je n’ai pas passé un mauvais moment et la conclusion me satisfait. Mais ce n’est pas suffisant pour faire de cette licence une de celles que l’on retiendra longtemps. Une série moyenne en somme, ni plus ni moins.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Nakei1024, inscrit depuis le 05/01/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.051 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.195613 ★