Cuticle Tantei Inaba

Cuticle Tantei Inaba

Hiroshi Inaba est un ancien chien policier, reconverti en détective privé. Le taux d'élucidation de l'agence qu'il a créée est de 100%, grâce à la capacité du héros d'analyser les cheveux.

Nous suivons ses aventures et celles de son équipe. Ils travaillent souvent en lien avec la police pour résoudre des affaires délirantes.

Synopsis soumis par Kermit70

Junichi Suwabe (Hiroshi Inaba), Toru Ohkawa (Don Valentino), Ai Fukuda (Stella), Asami Seto (Natsuki), Asami Shimoda (Yûta Sasaki), Juurouta Kosugi (Lorenzo), Kousuke Toriumi (Yuzuki Ogata), Mitsuki Saiga (Haruka Inaba), Miyu Irino (Kei Nozaki), Nobuhiko Okamoto (Kenmochi), Rina Hidaka (Azusa Ogino), Tomokazu Sugita (Yatarou), Toshiyuki Morikawa (Kuniharu Ogino), Yōko Hikasa (Gabriella), Yuiko Tatsumi (Noa), Yumi Shimura (Wakaba Ogino)

  • Cuticle Tantei Inaba - Screenshot #1
  • Cuticle Tantei Inaba - Screenshot #2
  • Cuticle Tantei Inaba - Screenshot #3
  • Cuticle Tantei Inaba - Screenshot #4
  • Cuticle Tantei Inaba - Screenshot #5
  • Cuticle Tantei Inaba - Screenshot #6
  • Cuticle Tantei Inaba - Screenshot #7
  • Cuticle Tantei Inaba - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par dahu le 03-10-2013

7
Simplement rire, parfois, ça fait du bien

Quand on parle de japanimation, le mot débilité n'est pas toujours synonyme de mauvaise qualité, les exemples sont nombreux et on retiendra notamment Gintama, Hayate no Gotoku, et bien sûr les premiers épisodes de Dragon Ball. Or, Cuticle Tantei Inaba représente, sans jamais être lourd ou lassant (avis personnel), un parfait exemple de série débile. Dès le départ, la série prend le parti de se moquer d'elle même. Ainsi, tout les effets de styles mis en place finissent par être tournés en ridicule et les clichés par être volontairement surexploités. Au final, le spectateur ne se préoccupe jamais de la logique ou même de la crédibilité des événement mis en scène. Le but de Cuticle Tantei [...] Lire la critique

#Par Anon le 25-08-2013

10

Un détective loup-garou fétichiste des cheveux qui, accompagné de ses assistants (un travelo et un amoureux des chats) et secondé d'un policer papa poule au corps d'acier, combat le chef de la Famille Valentino, un bouc maléfique secondé d'une poignée de subalternes...particuliers, voici ce que raconte Cuticle Tantei Inaba. Il se trouve que je regardais en même temps Binbougami-Gâ!, et que j'ai complètement lâché ce dernier tant il ne tenait pas la comparaison. Parce que CTI, c'est l'art de faire du délire à un point inimaginable sans que ça devienne lourd. On est WTF tous les épisodes, mais bon sang ce qu'on se marre! Le scénario ne casse pas trois pattes à un [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.036 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.194624 ★